Accueil Les Têtes Raides en concert
Jeudi 11 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Depuis 1984, Les Têtes Raides font vivre la chanson réaliste avec une bonne dose de rock alternatif, des airs de bal musette, et des clins d'œil aux mondes du cirque et du théâtre... Fidèles à leurs idéaux, ils mêlent poésie et humour noir, esprit de fête et appel à la mobilisation des esprits. Nouvel album "BING BANG BOUM" en 2021... En concert partout en France en 2022 !

Les Têtes Raides : vos chroniques d'albums
Site

Les Têtes Raides : les dernières chroniques concerts 43 avis

Orelsan, Tryo, Gaël Faye, Têtes Raides, Ninho, Sopico, Les Fils du Facteur, Folamour (Paléo Festival de Nyon 2022)

Critique écrite le 04 août 2022, par Lionel Degiovanni

Nyon 23 juillet 2022

Orelsan, Tryo, Gaël Faye, Têtes Raides, Ninho, Sopico, Les Fils du Facteur, Folamour (Paléo Festival de Nyon 2022) en concert

Les Fils du Facteur Pour cet avant dernier jour du Paléo Festival de Nyon 2022 (la fatigue commence à se faire sentir, il faut bien le reconnaitre), je démarre avec un groupe bien sympa qui joue au Club Tent, Les Fils du Facteur. Ils sont Suisses et ils font de la chanson française, plutôt rigolote avec un humour Suisse. Les Fils du Facteur soufflent un air frais sur la chanson française, qu'ils infusent d'une bonne dose d'humour et de charisme. Éclectique et sincère, leur chanson française - mais bien suisse - a traversé les rivières, les lacs, les montagnes et maintenant les océans. C'est cependant sur scène que le groupe fascine le plus. Indéniable transmetteur d'énergie, il enchaîne avec dextérité des chansons aux mélodies contagieuses. Lors de leur concert, ils sont très conviviaux et font beaucoup participer le public. A voir si vous voulez passer un bon moment de rigolade ! Gaël Faye Pour la suite, retour sur la grande scène pour revoir un artiste que j'apprécie beaucoup, il s'agit de Gaël Faye qui chante en Français et est originaire du Rwanda. Pour définir sa musique, on peut dire qu'il fait du slam de lumière, c'est un magicien des mots. A mi-chemin entre poète, slameur et rappeur, il se nourrit d'influences... Lire la suite

Têtes Raides (Tournée 30 ans de Ginette)

Critique écrite le 31 mai 2022, par Pierre Andrieu

Le Sismographe, Aurillac 25 mai 2022

Têtes Raides (Tournée 30 ans de Ginette) en concert

Belle ouverture le 25 mai pour la nouvelle salle de musiques actuelles d'Aurillac, le Sismographe, avec un concert de feu des Têtes Raides, ravis de redevenir des forçats de la route parcourant la France entière, après quelques aléas plus ou moins indépendants de leur volonté... Vus en forme dans une version salle assise à La Coopé en janvier, Christian Olivier et sa troupe ne déçoivent pas non plus quelques mois plus tard devant un public debout et nombreux (400 personnes, c'est complet) quand il s'agit d'essuyer les plâtres de ce très attendu lieu porté par la mairie de la préfecture du Cantal. Parfaitement taillé pour les "petits" concerts (ici, il n'y a qu'un mini zénith de 4000 places attirant le "gratin" de la variété française frelatée : Kendji Girac, Vitaa & Slimane, -M-, Yannick Noah, Calogero... ), le Sismographe est appelé à accueillir pour sa première saison douze soirées live par an. Quatre programmées par le Théâtre Municipal de la ville (comme ce soir) et huit initiées par l'Assaut Sismique (oui, ça fait "saucisse"), une association de bénévoles qui devraient inviter des artistes aussi éclectiques que passionnants (comme Elysian Fields qui se produira ici-même le jeudi 2 juin lors d'un soirée montée par le... Lire la suite

Têtes Raides (Tournée 30 ans de Ginette)

Critique écrite le 16 février 2022, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 19 janvier 2022

Têtes Raides (Tournée 30 ans de Ginette) en concert

19 janvier 2022, en pleine pénurie de concerts, La Coopé reçoit les vétérans de la chanson punk des Têtes Raides à l'occasion de leur tournée (reportée trois fois depuis 2020) pour célébrer les 30 ans de Ginette. Si la grande salle est en configuration 100% assise et masquée, elle est remplie à ras bord de fans qui n'ont pas oublié les jours de gloire de leur groupe préféré, qui s'avère rapidement être toujours "Not dead but bien raide". Le Tour de France 2022 du combo emmené par le fringant Christian Olivier coïncide avec la sortie d'un nouvel album nommé "Bing Bang Boum" et la réédition de tout le catalogue des auteurs de l'inoxydable et fédératrice chanson "Ginette". L'étape clermontoise de cette série de concerts commence de manière un peu abrupte avec la troupe, d'aspect un peu sévère au premier abord, arrivant sous une sirène d'alarme. Puis, le combo au grand complet (visiblement il y a eu quelques péripéties dans le line up avant ce retour à la version des années 2000) se lance dans une set list bien foutue mélangeant les nouveaux titres ("En avant", "Je ne veux pas"... ) et les incunables ("Je chante", "Gino", "St Vincent"... ), avec en bonus une reprise de Boris Vian, "Je voudrais pas crever". Le charisme, la... Lire la suite

Têtes Raides

Critique écrite le 10 avril 2014, par Olive

Stereolux, Nantes 9 avril 2014

Têtes Raides en concert

Bonjour "les Terriens" !! Oui, grand Fan des Têtes Raides et depuis longtemps, je suis allé les voir et les écouter hier soir au Stéréolux de Nantes. Ben faut avouer que si j'étais super content de les revoir, j'y ai pris quand même beaucoup de plaisir. Christian Olivier a toujours une super prestance sur scène, il n'y a pas a dire, il ne laisse pas indifférent ce gars là. Les textes sont toujours aussi... Lire la suite

Les Têtes Raides : les chroniques d'albums

Têtes Raides : L'an Demain

Chronique écrite le 26/04/2011, par Philippe

Têtes Raides : L'an Demain

Nous nous sommes tant aimés... C'est probablement parce que vos chansons nous accompagnent depuis pratiquement 20 ans, chères Têtes Raides, et cher Christian Olivier qui revendiquez ce disque comme étant votre plus personnel (à vous, pas à votre groupe), que nous en avons été si déçus : parce qu'il s'est écroulé comme un décor en carton-pâte dès qu'on l'a secoué un peu. Un signe aurait du nous inquiéter : au lieu des anciennes pochettes magnifiques et indestructibles signées des "Chats Pelés", au lieu du bonhomme griffonné en rouge sang sur Fragile (votre dernier disque intéressant en date, et déjà lui-même précédé de plusieurs efforts inégaux), ce présent disque ne propose plus qu'un portrait de votre minois ! Ce qui personnifie inhabituellement - et désagréablement - une musique qui avait pourtant toujours fonctionné jusque là sur un bel esprit collectif, et qu'on avait (et qu'on aura encore, espérons-le) plaisir à retrouver à chacun de vos passages sur scène... Après un L'an Demain épuré, qui rappelle vos plus riches heures poétiques, après une Fulgurance encore assez percutante, il reste quoi ? Pratiquement plus rien : un... Lire la suite

Les Têtes Raides : Fragile

Chronique écrite le 22/01/2006, par Céline

Les Têtes Raides : Fragile

Depuis des années, les Têtes Raides accompagnent mes découvertes musicales. Ca a commencé avec Mange tes morts, quand j'étais au lycée, dans une période punk et rock alternatif français. Puis ça a été Les oiseaux, et enfin Fleur de yeux, quand je commençais a écouter de la chanson française...et puis bien sur Le bout du toit ...ah, le bout du toit (la fac!)...! J'ai un peu décroché au suivant, que je trouvais trop semblable au précédent. Gratte-poil avec L'identité m'a réconciliée un peu avec eux. Je crois qu'avec Fragile, je suis de nouveau en phase avec les Têtes!!! Période plus rock, plus politique pour eux aussi on dirait ! Pochette rouge et noire, fini les couleurs claires, c'est l'anarchie qui s'affiche! Je préfère s'enchaine avec Fragile, titre de l'album, de la guitare élecrique, des ondes Marthenot (qu'est-ce que... Lire la suite

Les Têtes Raides : 28.05.04

Chronique écrite le 10/12/2004, par Pierre Andrieu

Les Têtes Raides : 28.05.04

Les Têtes Raides ne sont vraiment pas avares en albums, en tournées... et en disques live. Au premier abord, celui-ci, sobrement intitulé 28.05.04, paraît un peu dispensable après l'excellent dvd enregistré au théâtre des Bouffes du Nord, à Paris. Cette captation d'un moment à part - une véritable création utilisant le superbe théâtre comme cadre - ayant atterri dans les bacs en 2003, on ne comprend pas bien à quoi sert ce live 2004, si ce n'est à renflouer les caisses... Malgré tout, même s'il n'y a pas les images et si on connaît déjà les morceaux (toujours aussi bons, il va sans dire) pour les avoir vus... Lire la suite

Les Têtes Raides : L'IDENTITé

Chronique écrite le 20/04/2004, par Aurélien K

Ce morceau est l'un de mes titres préféré tout groupe confondu. En effet l'intervention de Bertrand Cantat est remarquable tant sa voix se marie aux sons des tetes raides , c'est simple je ne m'en lasse jamais. C'est donc un titre que je conseille vivement à ceux qui ne le...

Les Têtes Raides : Vidéo