Accueil Chronique album : Bill Callahan - Sometimes I Wish We Were An Eagle, par Pierre Andrieu
Mardi 24 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Bill Callahan : "Sometimes I Wish We Were An Eagle"

Bill Callahan :

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 27 juillet 2009 par Pierre Andrieu

Deuxième disque solo pour l'ex Smog Bill Callahan, un lumineux songwriter éclairant crûment ses ardentes compositions en clair obscur avec sa voix de baryton désespéré... Faisant fi des aléas de la vie et de l'amour, notre homme continue à avancer avec lucidité et clairvoyance en ce qui concerne l'avenir, malgré la nostalgie tenace qu'il entretient vis-à-vis de ses étreintes passées. L'auteur du superbe album Sometimes I wish We Were An Eagle, s'il se complait moins qu'avant dans les affres de la dépression, continue à écrire des morceaux superbement mélancoliques, malgré leurs atours plus accessibles et leurs côtés plus rythmés. Soyons clairs, Bill Callahan a le chic pour chanter des country-folk-rock songs qui nous émeuvent au plus haut point, et ce nouvel album en recèle encore une bien belle collection. Ses titres bien écrits enveloppent en effet l'auditeur dans un doux spleen grâce à des arrangements soyeux (cordes poignantes, guitares sobres, rythmiques délicates... ) et à des parties vocales proprement sidérantes. En digne successeur de Leonard Cohen, Lou Reed, Johnny Cash, Nick Drake et Fred Neil, le divin Bill sait incarner avec justesse et foi ses paroles qui pourraient dire en substance "Tu me manques beaucoup mais je ne vais pas si mal que ça finalement."... Faire battre le cœur un peu plus vite et mettre un peu de poésie dans le quotidien, voilà ce que réussit à faire le ténébreux américain avec ses chansons tristes qui rendent heureux. En écrivant ses morceaux en forme de catharsis, il se sent visiblement mieux... et son humeur est très contagieuse. Une raison de plus pour écouter les 9 petites merveilles que Mr Callahan vient de faire paraître et pour se rendre aux concerts où il les produira en août 2009 (La Route du Rock, le festival Pukklepop et Rock en Seine).

Sites Internet : www.dragcity.com, www.myspace.com/toomuchtolove, www.youtube.com (session acoustique), www.youtube.com (écoute de Eid Ma Clack Shaw), www.youtube.com (vidéo live).

Avril 2009 (Drag City)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 27 juillet 2009 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Bill Callahan : les chroniques d'albums

Bill Callahan : Woke On A Whaleheart

Bill Callahan : Woke On A Whaleheart par Pierre Andrieu
12/07/2007
Nouveau départ sous son propre nom pour Bill Callahan, l'homme qui se cachait il y a peu encore sous le nom de Smog pour faire paraître des merveilles de pop velvetienne sombre et classieuse. L'objet du "délit" s'intitule Woke on a whaleheart et... La suite