Accueil Chronique album : Gablé - Murded, par Pierre Andrieu
Lundi 24 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Gablé : "Murded"

Gablé :

Pop - Rock / ElectroHipHopRockabPopFolk

Critique écrite le 04 mars 2013 par Pierre Andrieu

Désormais signé sur le label Ici d'Ailleurs, le groupe normand Gablé continue sur sa folle lancée, poursuivant son épopée contre la musique formatée et stérile avec un foisonnant, excentrique et schizophrène nouvel album - Murded - qui donnera littéralement des ailes à ses auditeurs... La géniale tambouille amoureusement cuisinée par les trois (ou quatre ?) musiciens frappadingues est aussi épicée que leurs précédents travaux pas du tout scolaires et très, très enthousiasmants. Comme sur Seven Guitars With A Cloud Of Milk, I'm Ok et Cute Horse Cut, Gablé arrive en effet à trousser de petits miniatures mélangeant allègrement la folk music, l'indie pop, le rock bruitiste, le rockabilly, l'électro noise et le hip hop dérangé. Non contents de prendre une bonne gifle, ceux qui auront la chance de faire l'expérience Murded apprécieront le fait de pouvoir danser comme des derviches tourneurs sur de mini grands tubes aux vertus bienfaisantes : Solaire, Openologue, Drummers We Hate, Seeded, Pink Cut et consorts. KO debout, des étoiles plein les yeux et les oreilles très en joie, voilà comment l'on ressortira d'une écoute prolongée et en mode répétition de Murded. Un opus qui agit comme une miraculeuse pilule qui créerait près de Caen, France un monde où Elvis, Suicide, les Beatles du sergent Pepper, Daniel Johnston, Pavement, Why ?, Sebadolh, Cloudhead, Jad Fair et Sonic Youth seraient libres de faire de la musique ensemble. Et ils sortiraient - sous le nom de Gablé, bien sûr... - de la musique qui tue. Ce qui ferait dire aux gens avec une ouïe en état de marche : " Avec Murded, Gablé m'a tuer ! "



A lire également, une interview de Gablé réalisée en avril 2011, ainsi que des comptes rendus de concerts de Gablé à la Coopérative de Mai en juin 2009, aux Transmusicales de Rennes en décembre 2009 et au Café de la Danse, à Paris, le 5 avril 2011... .

Liens : www.facebook.com/gableboulga, www.gableboulga.com, www.myspace.com/gableacute, www.icidailleurs.com.

18 mars 2013 (Ici d'Ailleurs - Differ-ant)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 04 mars 2013 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Gablé : les chroniques d'albums

Gablé : Cute Horse Cut

Gablé : Cute Horse Cut par Pierre Andrieu
13/01/2011
Maitres incontestés du punk 'n hip pop électro bricolo, les Normands de Gablé continuent leur fière lutte contre l'ignoble formatage sur leur nouvel album intitulé Cute Horse Cut, à paraitre le 22 mars 2011... A l'aide d'instruments bizarres utilisés... La suite

Gablé : I'm Ok

Gablé : I'm Ok par Pierre Andrieu
18/05/2009
Nouvel EP toujours aussi barré et inspiré pour Gablé... Intitulé I'm OK (en réponse au mythique Hi, How are you de Daniel Johnston), ce mini album contient 13 titres intéressants à souhait, dont de nombreux interludes vrillants. Sorte de blues hip... La suite

Gablé : Seven Guitars With A Cloud Of Milk

Gablé : Seven Guitars With A Cloud Of Milk par Pierre Andrieu
18/11/2008
Etrange, barré, jamais là où on l'attend, furieusement doué, le groupe français Gablé a l'art et la manière de produire une musique originale et novatrice ... Comment Gablé procède-t-il pour arriver à ce résultat recherché en vain par nombre de... La suite

Gablé : 7 Guitars With A Cloud Of Milk

Gablé : 7 Guitars With A Cloud Of Milk par zeu western manooch
22/05/2008
Deux lascars hirsutes et une drôlesse bien cramée, voilà les composantes de ce trio rouennais qui répond au doux nom de Gablé. Trois illuminés qui nous pondent ce 7 Guitars With A Cloud Of Milk, et signent leur méfait chez L.O.A.F. Recording, label... La suite