Accueil Chronique album : Kid Harpoon - The First & Second Ep, par zeu western manooch
Vendredi 18 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Kid Harpoon : "The First & Second Ep"

Kid Harpoon :

Pop - Rock

Critique écrite le 12 mars 2008 par zeu western manooch

Il paraitrait que Tom Hull aka Kid Harpoon, n'aurait eu de cesse depuis l'âge de 10 ans de coucher sur papier un nombre incalculable de chansons. Guère plus vieux aujourd'hui, à en juger par ce visage enfantin et ce sourire gorgé de malice qu'il arbore à chacune de ses sorties, il ne semble pas s'être calmé. Avec 2 Ep - dont notamment ce The First Ep - et un album en gestation, on sent bien que ça bouillonne dans la cafetière. Loin des oripeaux punk de sa jeunesse (!), il s'attaque dorénavant de front au pop-rock U.K., rendant fou de joie tout le gotha londonien, dont les hurlements d'hystérie ont fini par titiller notre curiosité. Alors, ce Kid Harpoon ,un énième "hypie" à vouloir traverser la Manche avant que le soufflet de sa notoriété passagère ne dégonfle par chez lui ? Qui sait ! Seul l'avenir nous le dira. En attendant ce petit gars de Medway est bien parti pour foutre le tournis aux idées arrêtées sur le nécessaire classicisme de la pop-music. Sous ces faux airs de ne pas y toucher, il semble fermement décidé à croquer cette dernière. La trousser même, purement et simplement. Voilà son credo ! Ainsi, d'un folk éthéré mais engageant (As It Always Was) dégorge un lyrisme décrispé des plus sémillants (Aeroplanes and Neons Lights); des tréteaux d'un vieux caboulot dégringole une ribambelle de Roms mal fagotés (Small town War) , ronds comme des Modigliani, dansant sur des accords synthétiques émanant des vestiges d'un orgue pour enfants (The Water). Rien de bien sérieux dans tout ça me direz-vous. C'est certain. Et pourtant tout là-dedans résonne de précisions. Loin cependant d'être tirés à quatre épingles, chacun de ces morceaux tape dans le mille, et malgré toute la spontanéité du plaisir procuré, marque durablement les sens. Comme ces pierres précieuses aux éclats faux-semblants de verroterie que seul l'œil avisé, aiguisé de les avoir tant et tant de fois regardés, parvient à apprécier. Un petit plaisir qui parait fugace, en toc , et dont on regrette toujours ne n'avoir pas su pleinement jouir. Mais ne vous inquiétez pas, commencez donc - ou continuez - d'en profiter, une livraison pour renouvellement de bonheur est prévue en juin.

2008 - Young Turks / XL Recordings
SON MURDOCHSPACE
Vignette zeu western manooch

 Critique écrite le 12 mars 2008 par zeu western manooch
 Envoyer un message à zeu western manooch