Accueil Chronique album : Matt Low - La ruée vers l'or, par Pierre Andrieu
Mercredi 20 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Matt Low : "La ruée vers l'or"

Matt Low :

Pop - Rock / ChansonFolkPop

Critique écrite le 02 avril 2021 par Pierre Andrieu

Après deux prometteurs EP parus en 2015 et 2016 chez PIAS et de nombreux morceaux classe lâchés dans la nature sur youtube en 2017, Matt Low publie au printemps 2021 - via Microcultures - un premier album nommé La ruée vers l'or, un disque à la fois mélancolique et lumineux. Truffés de mélodies ensorcelantes et d'arrangements aux petits oignons, chantés d'une voix grave qui marque durablement l'auditeur et interprétés par une troupe de haut vol (le maître de cérémonie + Yann Clavaizolle, Jamie Pope, Benjamin Teissier, Louise Courtial, Kate Fletcher, Olivier Pérez etc.), les titres qui composent ce très bel opus sont hantés par la mort de Christophe Pie, ami de longue date de Matthieu Lopez et musicien/producteur émérite pour Jean-Louis Murat, le Delano Orchestra et moult groupes clermontois de qualité. Donc, autant le préciser, ceux qui cherchent un truc à passer en fond sonore pour faire la fête peuvent passer leur chemin... Ceci dit, les amoureux de chansons folk bien écrites et patiemment ouvragées en studio (à Black Box près d'Angers en l'occurrence) devraient trouver, quant à eux, leur bonheur en mode " happy to be sad ". Matt Low, qui signe toutes les musiques et la plupart des paroles (à trois exception près) n'est donc pas exactement d'humeur festive ici et on le comprend parfaitement. Car la mort prématurée d'un pote c'est toujours dégueulasse, et puis le monde dans lequel on vit, tourné vers le profit et la compétition, donne vraiment envie de se foutre en l'air quand on est un tant soit peu sensible. Le songwriter auvergnat ne voulant pas particulièrement que les gens qui l'écoutent aient envie de se tirer une balle, il a pris soin d'intégrer des pop songs un peu plus catchy et rythmées comme "Dans ma poche", "Vert Pomme" (le tube radiophonique du disque, qui bénéficie de paroles signées Jean-Louis Bergheaud) et "Lucide naïveté" au milieu de perles rares sombres et lancinantes, on pense aux ultra touchantes (voire belles à en chialer) "Mon ami", "La ruée vers l'or" et "Quand la lumière tombe" (chœurs féminins à tomber prodigués par Pauline Audigier). Celui qui a fait partie en tant que guitariste ou bassiste des Kissinmas, du Delano Orchestra, de Garciaphone, de Niandra Lades et du groupe de Jean-Louis Murat (sur le déjà culte album Babel et sa mémorable tournée) a également intégré de remarquables tentatives - réussies - flirtant vers l'électro, sur "La Notice", titre dont les paroles sont de Clément Chevrier, ou le hip hop, avec "Au bout du tunnel", dont la partie rappée vient de Troy Gronsdahl (du groupe Soso). Vous l'aurez deviné en lisant ces lignes, La ruée vers l'or est un premier album bluffant. Un disque qui devrait être rapidement suivi par de petits frères et sœurs du même acabit, Matt Low ayant visiblement trouvé la formule gagnante pour toucher au cœur les fans de chanson, folk & pop...



A lire sur ConcertAndCo, une interview de Matt Low à propos de cet album...





Liens : mattlow.bandcamp.com (écoute et achat du disque), www.facebook.com/mattlowmusic, twitter.com/mattlowmusic, microcultures-records.fr, www.youtube.com/channel/videos...



2 avril 2021 (Microcultures - Kuroneko)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 02 avril 2021 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Matt Low : les chroniques d'albums

Matt Low : Banzaï Ep

Matt Low : Banzaï Ep par Pierre Andrieu
22/09/2015
Après avoir été musicien au sein des Kissinmas, du Delano Orchestra, de Garciaphone, de Niandra Lades et du groupe de Jean-Louis Murat (l'album Babel et sa tournée), le sémillant et discret Matthieu Lopez saute le pas, décidant d'embrasser une... La suite