Accueil Chronique album : Mono - You Are There, par Pierre Andrieu
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Mono : "You Are There"

Mono :

Pop - Rock / Post Rock

Critique écrite le 12 juin 2006 par Pierre Andrieu

De longs morceaux instrumentaux aussi planants que tourmentés, des passages calmes suivis par des déchaînements de distorsion guitaristique, un post rock aux vertus évocatrices et oniriques, ça ne vous rappelle rien ? Oui, en écoutant les œuvres du groupe japonais Mono, on pense beaucoup aux architectures sonores bâties par Mogwai et Godspeed You ! Black emperor. Mais malgré ce manque d'originalité manifeste, l'essentiel n'est-il pas que les morceaux aient un effet joliment dévastateur sur le cerveau de l'auditeur ? Car, si l'ont reconnaît leurs influences, les compositions signés par les trois samouraïs post rock de Mono font fonctionner l'imaginaire quand on les écoute ; on croit survoler des paysages en ruines après un holocauste nucléaire, avant d'atteindre des rivages paradisiaques, et de replonger dans un enfer de bruit et de fureur. Si l'on se donne la peine de les écouter en fermant les yeux, les six titres qui figurent sur l'album You are there permettent une dépaysement total et plongent rapidement dans un état second.

Sites internet : www.age.fm/~sound/mono/e_index.html, www.differ-ant.fr, www.myspace.com/monojapanrock.

Avril 2006 (Differ-ant)

 Critique écrite le 12 juin 2006 par Pierre Andrieu

Mono : les chroniques d'albums

Mono : Hymn To The Immortal Wind

Mono : Hymn To The Immortal Wind par Pierre Andrieu
18/03/2009
Magistral nouvel album pour les passionnants extrémistes sonores japonais de Mono, qui proposent - pour fêter leur dix d'existence - un véritable festival pyrotechnique entre post rock maléfique, symphonies cinématiques orchestrées admirablement et... La suite

MONO : WALKING CLOUD AND DEEP RED SKY...

MONO : WALKING CLOUD AND DEEP RED SKY... par Pierre Andrieu
04/06/2004
Le quatuor japonais Mono s'apprête à faire paraître un ensorcelant album de post rock instrumental sous une pochette aussi belle qu'énigmatique... Steve Albini a parfaitement réussi à capter l'énergie apocalyptique, les émotions envoûtantes et le... La suite