Accueil Chronique album : Sharon Jones & The Dap-kings - I Learned The Hard Way, par Pierre Andrieu
Vendredi 19 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Sharon Jones & The Dap-kings : "I Learned The Hard Way"

Sharon Jones & The Dap-kings :

Soul Funk Rap / Soul

Critique écrite le 26 mars 2010 par Pierre Andrieu

Toujours au top en ce qui concerne la vraie soul music, Sharon Jones & The Dap-Kings viennent de ressortir des studios de Daptone Records - les bien nommés House of Soul à Brooklyn - avec une nouvelle galette 100% vintage, ultra percutante et incroyablement séduisante... Le disque I Learned The Hard Way est savamment produit par Bosco Mann et enregistré dans le respect des traditions Motown, Stax et Muscle Shoals, sur un 8 pistes Ampex par Gabriel Roth. Placé dans ces conditions sonores idéales et accompagnée par le meilleur backing band soul actuel, The Dap-Kings (cuivres à tomber à la renverse, rythmiques magistralement souples... ), Sharon Jones n'a dès lors plus qu'à donner libre cours à son incroyable talent vocal. Ce qu'elle fait à merveille : sa sidérante et versatile voix pouvant évoquer celle d'une tigresse en chaleur (à la Tina Tuner) ou d'une chatte caressante (façon Aretha Franklin), voire celle d'un homme consumé par le désir de vivre à fond (là, on pense à James Brown, Ray Charles et Eddie Bo) ou la volonté de faire changer les choses en chantant de déchirantes ballades soul (comme Sam Cooke). Tour à tour interprétés de manière trépidante avec une éruptive foi - I Learned The Hard Way, Better Things, The Reason... - ou plus délicatement, en se servant d'un vécu particulièrement riche - The Game Gets Old, If You call, Mama Don't Like My Man, Money... - , les titres de celle qui a appris tout ce qu'elle sait sur le tas, à la rude, sont un modèle du genre "soul music". Le son est divinement classe, les parties vocales atteignent des Himalayas d'émotions à fleur de peau ; car, c'est une certitude, cela ne sonne jamais passéiste ou compassé et ne transpire à aucun instant une ennuyeuse volonté d'hommage vain. L'exploit ici réalisé consiste à rendre actuels et pertinents au 21ème siècle des morceaux influencés par les années 50 et 60. Un tour de force réussi haut la main.

Liens : www.sharonjonesandthedapkings.com, www.myspace.com/sharonjonesandthedapkings, www.facebook.com/sharonjonesandthedapkings, https://twitter.com/daptonerecords.

5 avril 2010 (Daptone Records - Differ-ant)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 26 mars 2010 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Sharon Jones And The Dap-kings : les chroniques d'albums

Sharon Jones And The Dap-kings : Give The People What They Want

Sharon Jones And The Dap-kings : Give The People What They Want par Pierre Andrieu
10/01/2014
Après avoir lutté avec succès contre un cancer en 2013, la toujours très vivante et énergique Sharon Jones reprend le cours normal de sa carrière avec la sortie début 2014 d'un tout nouvel opus, une vraie pépite, Give The People What They Want. Qui a... La suite

Sharon Jones & The Dap-Kings : Soul Time !

Sharon Jones & The Dap-Kings : Soul Time ! par Pierre Andrieu
29/10/2011
Histoire de ne pas laisser orphelins leurs - nombreux - fans un an et demi après leur dernier album studio, l'excellent I Learned The Hard Way, et pile douze mois après une prestation thermonucléaire à La Cigale, à Paris , le 29 octobre 2010, Sharon... La suite