Accueil Chronique album : Sleaford Mods - All That Glue, par Pierre Andrieu
Vendredi 29 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Sleaford Mods : "All That Glue"

Sleaford Mods :

Pop - Rock / HipPunk

Critique écrite le 16 mai 2020 par Pierre Andrieu

Autoproclamé à juste titre "Best band in the land", Sleaford Mods publie - sous pochette urinoir tagué "S. Mods 2013-2019" - une copieuse compilation nommée "All That Glue" qui démontre, s'il était besoin, à quel point le groupe basé à Notthingham est au-dessus de la mêlée et pisse beaucoup plus loin que les autres (jusqu'en Australie et aux USA, au programme des tournées passées ou à venir). Arrivant après le très bon "Eton Alive" publié en 2019 sur le propre label des deux Anglais, le double album rétrospective dont il est question ici marque un retour chez Rough Trade (leur maison de disques historique) et regroupe 22 morceaux en forme de bombes post hip punk couvrant la période 2013-2019. C'est à dire celle depuis laquelle le très punchy chanteur Jason Williamson forme un duo de choc avec le doué DJ et producteur Andrew Fearn. Les deux acolytes très "working class" qui étaient faits pour se rencontrer puis devenir les auteurs de tubes electronic punk adoubés par Iggy Pop himself décochent une série de morceaux qui réveillerait sans problème des personnes se trouvant malencontreusement en état de mort cérébrale. On trouvera ici, comme sur tout bon "greatest hits" des familles, les tubes incontournables et imparables que sont "Jobseeker" (le titre le plus joué en live, aujourd'hui difficile à dénicher dans les bacs), "Tied Up In Nottz", "Jolly Fucker", "Tweet Tweet Tweet", "TCR" et "B.H.S.", mais aussi un nouveau single qui déchire ("Second") et des titres moins connus - il y a sept inédits en tout - mais tout aussi intéressants comme "Blog Maggot" (tuerie rap avec de jolis bruits de bouche, comme une imitation criante de vérité du grognement du porc), "Fat Tax", le presque lancinant "Tarantula Deadly Cargo", une sorte de blues 2.0 nommé "Revenue", "Routine Dean", "Rochester" ou encore "McFlurry". Pas de graisses superflues ici, que du muscle et du nerf (à vif) : spoken word belliqueux en mode "Fuck All" (contre Boris Johnson, le Brexit, la misère sociale, l'austérité etc.) d'un Williamson hargneux comme un chien enragé, lignes de basse très près de l'os, synthés faméliques et boites à rythmes au régime sec. Rien à ajouter, si ce n'est qu'"All That Glue" contient une énergie incendiaire qui, injectée à dose régulière, pourrait permettre aux exploités résignés de redevenir sainement agressifs et combatifs. Vomir leur rage en éructant moult insultes contre le système qui les maintient en bas de l'échelle sociale pourrait être le début d'une renaissance...

Chronique du concert des Sleaford Mods au festival de Binic en juillet 2019 ici...





Liens : www.facebook.com/SleafordModsOfficial, www.sleafordmods.com, twitter.com/sleafordmods, www.instagram.com/sleaford_mods/...





15 mai 2020 (Rough Trade - Beggars Banquet France)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 16 mai 2020 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Sleaford Mods : les chroniques d'albums

Sleaford Mods : Eton Alive

Sleaford Mods : Eton Alive par Pierre Andrieu
14/02/2019
Traditionnelle et récurrente dépression hivernale ? Lamentable mollesse due à la fatigue accumulée depuis que la luminosité a baissé, en novembre ? Perte de motivation pour sortir du lit le matin pour bosser ou aller faire la teuf le soir ? Rupture... La suite

Sleaford Mods : English Tapas

Sleaford Mods : English Tapas par Pierre Andrieu
03/04/2017
Idéal pour attaquer une journée du bon pied ou faire passer au second plan en début de soirée toutes les inepties vues et entendues chaque jour que Dieu fait (c'est une expression, pas de panique... ), le nouvel album des impayables Sleaford Mods... La suite

Sleaford Mods : Divide And Exit (chubbed Up)

Sleaford Mods : Divide And Exit (chubbed Up) par Philippe
05/03/2015
Ah, les gracieux 'lads' que voilà ! Ladies & Gentlemen, please meet the Sleaford Mods ! Dont le nom lui-même est sans doute déjà une boutade (autant que la coupe de cheveux du leader, peut-être). Sleaford est en effet un trou paumé d'Albion que même... La suite