Accueil Chronique album : Fat White Family - Serfs Up!, par Pierre Andrieu
Mercredi 19 juin 2024 : 6145 concerts, 27115 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.

Critique d'album

Fat White Family : "Serfs Up!"

Fat White Family :

Pop - Rock

Critique écrite le 19 avril 2019 par Pierre Andrieu

Les Fat White Family sont affreux, sales, méchants (le chanteur nous a gentiment balancé son pied de micro dans la gueule un soir de concert à Bourges, merci encore !), exhibitionnistes, alcooliques, drogués et éparpillés (les mecs ont quasiment tous formé un groupe parallèle : Moonlandingz, Insecure Men, Warmduscher... ), ce qui ne les empêche pas d'être toujours debout et en forme si l'on en juge par la qualité du nouvel album, "Serfs Up!", accouché dans la douleur et la longueur (en... 3 ans), mais méchamment réussi. Et réussi tout en étant original et assez différent des deux premiers disques, "Champagne Holocaust" (2013 ) et "Songs for our Mothers" (2016), s'il vous plaît messieurs dames ! Les gars Lias Saoudi, Saul Adamczewski, Nathan Saoudi, Severin Black, Adam J Harmer et Taishi Nagasaka arrivent à sonner malsain, étrange et tordu, tout en mettant un peu de pop et de douceur dans leur musique, parfois habillée de violons classieux et illuminée par un chant d'une surprenante douceur, façon crooner décavé. Cet album enregistré dans une "charmante" zone industrielle de la ville de Sheffield (sans doute pour être au calme et s'éloigner des multiples tentations londoniennes) est truffé de titres forts, qui restent en tête, surprennent et appellent des écoutes répétées. Il y a en a pour tous les goûts : c'est de la pop 'n blues glam punk disco pop, vous voyez le genre ? Non ? Bah, c'est pourtant simple, c'est fait pour agrémenter agréablement tous les moments de la journée d'un parfait winner en marche : se réveiller tranquillement avec une petit gueule de bois, déprimer salement, faire la fête, baiser en rentrant, rêvasser en regardant les étoiles, émerger tel un zombie avec un mal au crane carabiné... Franchement, qui pourra résister aux tubes "Feet" (sorte de bande son idéale pour une macabre fiesta moyenâgeuse), "Tastes Good With The Money" (ode noisy à la débauche introduite par des... chants grégoriens, avec en featuring le vrai king of pop, Baxter Dury), "I Believe In Something Better" (parfait pour faire le sexe), "Fringe Runner" (conseillé pour se faire exploser la cervelle en dansant sur la piste de décollage), "Oh Sebastian " (ballade belle à pleurer) et autres pépites admirablement tourmentées ? Pas grand monde !

Fat White Family sera en concert à l'Elysée-Montmartre à Paris le 13 juin 2019 et en tournée française, toutes les dates sont ici...



Liens : www.facebook.com/FatWhiteFamily, twitter.com/FatWhiteFamily, www.instagram.com/fat_white_family...





19 avril 2019 (Domino Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 19 avril 2019 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu