Accueil Chronique album : Les Wampas - Rock 'n Roll Part 9, par Pierre Andrieu
Lundi 25 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Les Wampas : "Rock 'n Roll Part 9"

Les Wampas :

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 10 avril 2006 par Pierre Andrieu

Chirac ne finira pas sa carrière en prison, Sarkozy sera bientôt président, De Villepin n'entendra jamais rien à rien ; heureusement le bouffon Didier Wampas est là pour nous faire oublier notre triste condition d'habitant d'un pays réactionnaire, regardant TF1 en boucle, idolâtrant le ticket gagnant Halliday/Kyo et refaisant toujours les mêmes erreurs au moment des élections... Ce ne sont pas les chansons pop/punk du nouvel album des Wampas qui renverseront la cinquième république - ni François Bayrou, François Béru ou Manu Chao d'ailleurs - mais au moins, on aura passé un bon moment en les écoutant ! Et en plus, cerise sur le gâteau, on sait qu'on aura bientôt rendez-vous avec Didier, Philippe, Jean-Michel, Nicolas et Tony pour un meeting électoral plutôt rock n roll où on hurlera comme un con "Didier Wampas est le roi." C'est toujours ça de pris !
Comme d'habitude, je me lève, tu dors encore et Rock'n roll part 9 contient son quota de chansons idiotes sur des thèmes crétins ; et pour être raccord, elles sont mal chantées, jouées par un groupe de baloche yéyé punk et produites avec des moufles par un ex éclairagiste de Supertramp. Vraiment très classe ! Si l'on en croit la bio, Benoît du groupe Kyo aurait déclaré fort à propos : "Si c'est ça le punk, j'ai mal aux couilles. C'est pas glorieux." Et il a raison, l'auteur révolté de Juste une dernière danse, Ma religion dans son regard et autres perles, y'en a marre de dire du bien à chaque nouvelle connerie de D.W. ! Mais on ne peut pas faire autrement, le nouveau disque des Wampas nous réjouit. Les 13 nouveaux morceaux font le même effet que quand un gamin de 45 ans jette des pétards dans les loges, jubile à chaque nouvel article paru sur lui, montre son cul, s'habille en femme pour les couvertures des magazines, slamme sur un public de furieux : on trouve ça un peu con, mais rafraîchissant.
Les histoires dans lesquelles Didier met ses joies et ses peines (et ça devient du punk rock radiophonique avec des "Hou, hou, hou" dedans) provoquent des envies subites de survoler le Pakistan en dansant le Boogaloo avec un morceau de Morrissey en fond sonore. Oui, oui, tout à fait. Les chansons des Wampas sont faites pour rendre heureux quand elles passent à la radio, et souvent, à défaut de faire mal aux c..., elle provoquent des douleurs aux zygomatiques tellement elles font rire... Un peu à la manière de l'involontairement hilarant single de Vegastar - Maître de ma vie de gros con -, un véritable must à écouter absolument, avec texte dramatiquement premier degré (à la Aqme) chanté par un hard rocker décérébré ; c'est si mauvais qu'on dirait du Kyo interprété par l'homme à tête de poulpe faisant office de chanteur du groupe Watcha. Mais contrairement à ces jeunes talents prometteurs (enfin pour Rock One et Rock Sound, rires), M. Chapedelaine possède une cervelle qu'il utilise dans le but de faire rire là où ça fait mal. Voici ses derniers thèmes de dissertations transformées en pop songs, en punk rock ou en ballades émouvantes : une dénommée Christine qui n'a pas bonne mine, Chirac, danser sur U2, de l'inconvénient d'être un ancien psycho, la mort pathétique de Marco Pantani à Rimini, l'arrivée tant attendue du RMI, écrire pour Johnny, les punks qui vendent des crêpes contre l'avortement, la Gaspésie seul etc. Putain, c'est trop triste ! Au premier abord seulement, car intégré à un morceau des Wampas, ces sujets désespérants permettent de ricaner joyeusement. Et d'oublier (un peu) que Chirac ne finira pas sa carrière en prison, que Sarkozy sera bientôt président et que De Villepin n'entendra jamais rien à rien, quoique, sait-on jamais...

A lire également, une interview de Didier Wampas réalisée en mai 2003, une chronique du single Chirac en prison et des comptes rendus de concerts des Wampas à la Coopérative de Mai en 2003 et en en 2000, à Sannois, Melun, aux Eurockéennes de Belfort et aux Efferv'Essonne.

Site Internet officiel : www.wampas.com.

6 mars 2006 (Atmosphériques)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 10 avril 2006 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Les Wampas : les chroniques d'albums

Les Wampas : Evangelisti

Les Wampas : Evangelisti par Xavier Averlant
12/02/2017
Un nouvel album des Wampas, c'est toujours un événement pour nous ! Evangelisti est le douzième album du groupe mais il s'agit du premier album sans Phillipe Almosnino depuis Simple et Tendre (1993). C'est Florian Gauvin (dit Effello) à la guitare... La suite

Les Wampas : Chirac En Prison

Les Wampas : Chirac En Prison par Pierre Andrieu
14/01/2006
Pour annoncer leur nouvel album, Rock n roll part 9 (sortie prévue le 6 mars 2006), Didier Wampas et son gang de punks aux cœurs tendres s'apprêtent à faire paraître mi février - fin janvier en téléchargement - leur nouveau tube, entre histoire... La suite

Les Wampas : For The Rock

Les Wampas : For The Rock par Pierre Andrieu
07/11/2005
Depuis le succès aussi phénoménal que mérité du titre Manu Chao, Les Wampas ne sont pas avares en sorties en tous genres... Après le dvd live et le cd live, voici donc le documentaire, For the rock. Ce film de 62 minutes est un explosif rockumentaire... La suite

Les Wampas : NEVER TRUST A DVD ! / DVD

Les Wampas : NEVER TRUST A DVD ! / DVD par Pierre Andrieu
09/02/2004
Les Wampas n'ont pas fait les choses à moitié pour fêter une année 2003 couronnée de succès : la sortie du live Never trust a live ! a été accompagnée par un réjouissant dvd fort intelligemment intitulé Never trust a dvd !... Autant dire que cet... La suite