Accueil Chronique album : Les Wampas - Evangelisti, par Xavier Averlant
Samedi 30 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Les Wampas : "Evangelisti"

Les Wampas :

Pop - Rock

Critique écrite le 12 février 2017 par Xavier Averlant

Un nouvel album des Wampas, c'est toujours un événement pour nous ! Evangelisti est le douzième album du groupe mais il s'agit du premier album sans Phillipe Almosnino depuis Simple et Tendre (1993). C'est Florian Gauvin (dit Effello) à la guitare dorénavant, fan et ami du groupe depuis quelques années maintenant. On retrouve à la production Arnaud Bascunana, déjà responsable du son chez Sugar & Tiger ou Deportivo, entre autres.

Dès les premières écoutes, on sent qu'on est en territoire connu. Les fans devraient y trouver leur compte : des riffs rock'n'roll et des paroles surréalistes. Didier, fraîchement exilé à Sète, est en verve : ça cause de fesses des Belges, d'Allemagne de l'Est, de Pierre Boulez... D'ailleurs, Evangelisti fait directement référence à Aurélien Evangelisti, un jouteur bien connu dans la région de Sète. Ce qui fait le charme du groupe peut en irriter d'autres mais Didier l'avoue lui même "Même les plus grands ont des moments de faiblesse". Un clin d'œil à tous les vieux morceaux du groupe "Sans aucun remords", sa belle maman qui s'est cassé le pied et même le retour de la Little Daewoo (ambiance Beach Boys assurée).



La première impression est peut-être un album moins brut qu'à l'accoutumée, moins énervé mais pas moins de charme. Pas de gros tube à la "Manu Chao" mais des morceaux qui se détachent : "Patricia", "ElectroDoowop", "Revolution", "Baby suce ma roue" (malgré le titre :) )

Et on est certain qu'on adorera les autres titres lors des futurs concerts de la tournée qui a commencé hier à Bordeaux. Tout d'abord le groupe va effectuer une grosse dizaine de dates dans des clubs le "Back in the van tour" pour ensuite retrouver des tailles de salles dont ils ont l'habitude.

En tout cas, nous on sera là pour aller voir Les Wampas sur scène, véritable tuerie où l'authenticité et la candeur de Didier mêlée a l'énergie rock'n'roll du groupe en font à chaque fois un moment unique ! Voilà une pièce de plus au puzzle qui s'apprécie sur la longueur, effet moins immédiat personnellement mais je suis devenu addict après quelques écoutes. J'espère que ce sera pareil pour vous. Ah oui, et pour une fois on aime la pochette.. C'est rare, il fallait le souligner !





Chronique initialement postée sur le site gconcertcesoir.com, www.facebook.com/Gconcertcesoir, twitter.com/Gconcertcesoir...

2017

 Critique écrite le 12 février 2017 par Xavier Averlant

Les Wampas : les chroniques d'albums

Les Wampas : Rock 'n Roll Part 9

Les Wampas : Rock 'n Roll Part 9 par Pierre Andrieu
10/04/2006
Chirac ne finira pas sa carrière en prison, Sarkozy sera bientôt président, De Villepin n'entendra jamais rien à rien ; heureusement le bouffon Didier Wampas est là pour nous faire oublier notre triste condition d'habitant d'un pays réactionnaire,... La suite

Les Wampas : Chirac En Prison

Les Wampas : Chirac En Prison par Pierre Andrieu
14/01/2006
Pour annoncer leur nouvel album, Rock ‘n roll part 9 (sortie prévue le 6 mars 2006), Didier Wampas et son gang de punks aux cœurs tendres s'apprêtent à faire paraître mi février - fin janvier en téléchargement - leur nouveau tube, entre histoire... La suite

Les Wampas : For The Rock

Les Wampas : For The Rock par Pierre Andrieu
07/11/2005
Depuis le succès aussi phénoménal que mérité du titre Manu Chao, Les Wampas ne sont pas avares en sorties en tous genres... Après le dvd live et le cd live, voici donc le documentaire, For the rock. Ce film de 62 minutes est un explosif rockumentaire... La suite

Les Wampas : NEVER TRUST A DVD ! / DVD

Les Wampas : NEVER TRUST A DVD ! / DVD par Pierre Andrieu
09/02/2004
Les Wampas n'ont pas fait les choses à moitié pour fêter une année 2003 couronnée de succès : la sortie du live Never trust a live ! a été accompagnée par un réjouissant dvd fort intelligemment intitulé Never trust a dvd !... Autant dire que cet... La suite