Accueil Chronique de concert Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011)
Lundi 25 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011)

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011) en concert

Dock des suds, Marseille 14 Octobre 2011

Critique écrite le par

Amadou & Mariam


Très belle affiche pour cette ouverture de la Fiesta Des Suds qui fête cette année sa dèjà 20ème édition.
Beaucoup de monde comme toujours mais la soirée n'affichait pas complet et il était assez facile de se déplacer quelque soit le concert.

Amadou & Mariam


Les premiers à entrer en piste, c'est le fameux couple aveugle du Mali, Amadou Et Mariam, qui peuvent se vanter d'être le seul groupe au monde à avoir inspiré Manu Chao, Damon Albarn, Vitalic et Omar & Fred.

Jamais vraiment écouté leurs albums en entier mais je me souviens avoir beaucoup aimé en rentrant de soirée agitée un live diffusé à la tv un samedi à des heures indues.

Dès le premier "Es-ce que ça va" balancé avec un grand sourire, on sait que l'on va passer un moment bon enfant et musicalement très agréable.

Le groupe qui les accompagne est au taquet, en particulier le percussionniste aux dreadlocks au jeu ultra syncopé.

Amadou & Mariam


Les deux choristes y mettent du leur pour assurer l'ambiance avec des danses débridées qui enflamment sans peine la gent masculine.

J'ai trouvé le début sympathique mais un peu mou, si ce n'est l'occasion d'apprécier le jeu de guitare virtuose d'Amadou et le chant complice de sa douce.

Mais à partir de "Masiteladi" c'était bien dansant et l'alchimie avec les autres musiciens totale.

L'accueil timoré des morceaux inédits qui seront sur le prochain album fait vite place à des échanges chaleureux sur les tubes les plus connus du grand public.

A commencer par "La Réalité", encore plus disco funk que sur disque et assez irrésistible.

Les premiers rangs lui préféreront le fameux "Dimanche à Bamako" dans une version elle aussi très enlevée.

Amadou & Mariam


Au rappel, après une interminable liste de remerciements du regisseur au tour manageur, ptet même qu'elle incluait le chauffeur de bus, c'est le toujours émouvant "Je pense à toi" qui se charge de clore ce concert d'ouverture.

Quelques jeunes fans réclament "Sabali" en vain, mais on a quand même envie de leur faire un gros bisou.

Kid Creole and the coconuts


S'il y a bien un groupe adoré que je pensais ne jamais voir un jour, c'est bien Kid Creole & The Coconuts.

Trop jeune pour les avoir connu à leur periode dorée, je leur voue un culte depuis une bonne dizaine d'années, ainsi qu'aux autres groupes du fantasque August Darnell (Coati Mundi, Dr Buzzard...).

Divine surprise cet été, non seulement sa venue à la fiesta est annoncée mais aussi un nouvel album enregistré avec un de ses plus dignes disciples, Andy Butler d'Hercules & Love Affair.

Kid Creole and the coconuts


De l'honorable et groovy "I wake up screaming" sorti ces jours-ci, on n'en entendra pas une note ce soir mais durant plus d'une heure et demi, un généreux best of des tubes de ce grand monsieur.

"Ca fait longtemps que je n'étais pas venu à Marseille, certains d'entre vous n'étaient même pas nés, les autres, vous êtes devenus vieux" assène t'il goguenard.

Lui aussi mais après ce concert très physique, difficile d'admettre qu'il a 61 ans et toutes ses dents.
Du groupe originel, il est le seul avec l'incroyable 'Bongo' Eddie Folk aux percussions et ses hilares "Bonsouarrr".

Les autres musiciens, cuivres, guitares, claviers, sont pour la plupart Anglais, plus une choriste typée latino qui chantera pendant une interlude "You never can tell" de Chuck Berry.

Kid Creole and the coconuts


Et les fameuses Coconuts ? Sublimes, forcément sublimes.

Trois blondes du genre Californiennes au chant mutin et aux danses ultra sensuelles, dans des tenues plus affriolantes à chaque changement.

Et qui d'autre que Kid Creole peut se permettre d'improbables costards roses ou jaunes avec une classe déconcertante, faisant passer Jim Carrey dans "The Mask" pour un modèle de sobriété.

Coté visuel donc, on en prend plein la vue, et musicalement c'est l'essence même du mot fiesta qui est jouée.

Kid Creole and the coconuts


Dès "Caroline was a dropout" la machine à danser se met en ordre de marche pour ne jamais vraiment s'arrêter, avec juste une version un peu ska de "No fish today" où l'homme au chapeau présentera sa troupe.

"I'm a wonderful thing baby" suit, puis des "Endicott" et "Don't take my coconuts" du tonnerre.

Le moment fort de la première partie est quand même un "Annie, I'm not your daddy" qui n'en finit plus, avec une énumération de tous les styles qu'il affectionne : salsa, boogaloo, tango, cha cha cha...

Lorsqu'il nous demande "do you wanna get funky", la temperature monte encore d'un cran avec l'inusable "Stool Pigeon".

Kid Creole and the coconutsKid Creole and the coconuts


Et à un des deux rappels, c'est à bord du "Lifeboat party" que les plus enthousiastes sont priés de monter.

Si je voulais faire le chafouin je déplorerai l'absence de "My Male Curiosity" ou d'un titre du dernier album, mais inutile de chipoter, le spectacle total proposé a largement depassé mes attentes et ravi vieux fans et jeunes néophytes.

Kid Creole and the coconuts


Après avoir dansé tout le long, et malgré une crèpe réparatrice, difficile d'apprécier à sa juste valeur Saul Williams, adoré en 2005 au Moulin puis à Marsatac en 2008.

Son dernier album "Volcanic sunlight" sorti cette année le voit suivre une direction "pop" beaucoup moins à mon goût, mais il reste une bête de scène qui aurait gagnée à être programmée plus tôt ou dans un autre contexte.

Fini le temps où il était juste avec un dj ou guitariste, là c'est avec un groupe complet qu'il évolue et galvanise un public plus conquis que moi.

Eu le temps de voir les déclinaisons live de "Dance" et "Look to the sun" qui m'ont un peu fait penser à du TV on the radio en moins torturé, plus policé.

Rien à redire par contre sur la version accapella et glaçante de "Black Stacy" qui rappelle avec frissons ses précédentes prestations habitées.

Amadou & Mariam : les dernières chroniques concerts

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...) en concert

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp, le 23/06/2018
"Est-ce vous êtes prêts à jumper" scande Jain à plusieurs reprises ? Pour Solidays, c'était le grand saut cette année également. Le festival va en effet entrer dans sa troisième... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

 Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) en concert

Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) par Philippe
Le Dock des Suds, Marseille, le 14/10/2011
Fut-il allé écouter un peu tout ce qui passait, que la chronique de Sami aurait largement suffi pour cette première soirée de la Fiesta des Suds 2011 ! Il y a fort bien décrit... La suite

Amadou et Mariam en concert

Amadou et Mariam par Lol
La Cigale Paris, le 11/02/2009
Amadou et Mariam présentaient leur nouvel album Welcome to Mali à la Cigale. Quelques années ont passé depuis l'explosion du couple aveugle du Mali grâce à leur album "les... La suite

Kid Creole and The Coconuts : les dernières chroniques concerts

Kid Creole And The Coconuts en concert

Kid Creole And The Coconuts par Sami
Place des producteurs, Fos Sur Mer, le 14/08/2017
Il y a des concerts que l'on attend depuis des semaines à grand renfort d'affiches et autres alertes facebook, et d'autres un peu moins diffusés. Première venue à Fos-Sur-Mer (à... La suite

 Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) en concert

Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) par Philippe
Le Dock des Suds, Marseille, le 14/10/2011
Fut-il allé écouter un peu tout ce qui passait, que la chronique de Sami aurait largement suffi pour cette première soirée de la Fiesta des Suds 2011 ! Il y a fort bien décrit... La suite

Saul Williams : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On en concert

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On par Phil2guy
Hôpital Caroline-Marseille, le 10/07/2016
Le rythme du chroniqueur-festivalier est tout de même assez intense, il faut garder ses oreilles bien ouvertes et son cerveau en éveil avec tous les sons dont on s'imprègne (et... La suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite

John Cale présente <i>The Velvet Underground and Nico</i> (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par Charliii
Philharmonie de Paris, le 03/04/2016
Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet... La suite

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté) en concert

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté) par Philippe
Salle Seita, Friche Belle-de-Mai, Marseille, le 28/10/2012
...Ou "Comment une publicité mensongère peut vous amener à une excellente surprise"... Dans le cadre du Festival RIAM, à la Friche Belle-de-Mai en ce dimanche parcouru de... La suite

Dock des suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite