Accueil Chronique de concert Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011)
Mercredi 2 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011)

 Amadou & Mariam, Dissonant Nation, BATpointG, Zaza Fournier, Kid Creole a the Coconuts, Saul Williams (Fiesta des Suds 2011) en concert

Le Dock des Suds, Marseille 14 octobre 2011

Critique écrite le par

Amadou & Mariam

Fut-il allé écouter un peu tout ce qui passait, que la chronique de Sami aurait largement suffi pour cette première soirée de la Fiesta des Suds 2011 ! Il y a fort bien décrit Amadou & Mariam, ainsi que Kid Creole & the Coconuts, qu'il a d'ailleurs écouté bien plus assidument que moi : rien à ajouter sur ces deux-là, très sympas en effet. Irai-je jusqu'à préciser le point commun entre les 2 groupes ? Des créatures fascinantes, Noires d'abord, Blondes ensuite, semblent avoir accaparé notre valeureux chroniqueur ... au point qu'il en a peut-être bien oublié d'aller voir ailleurs !

Dissonant Nation

Pour ma part j'ai vadrouillé toute la soirée et vu d'autres choses intéressantes. A commencer par les Dissonant Nation, que j'avais trouvés super énergiques, mais un peu brouillons voici presque 2 ans au Poste, ouvrant pour les Plastiscine. On dit que depuis l'ancien chanteur d'Aston Villa (aperçu ce soir-là d'ailleurs) les a pris sous son aile, en plus du fait qu'ils ont du pas mal bosser/tourner : à présent il ne faut plus que 3 minutes pour se rendre compte qu'ils sont devenus ex-cel-lents. Inutile de résister, autant déposer les armes : 45 minutes dans le shaker avec eux auraient suffi pour justifier à eux seuls, le déplacement à cette soirée !

Dissonant Nation

Avec leurs looks de petits cons à mèche, leurs compos carrées, catchy sans être (trop) racoleuses, ils sont en place aussi bien au chant (progression stupéfiante) qu'à la guitare et au reste. Un signe ne trompe pas, si on les compare aux BB Brunes : eux ont aussi, et surtout, des fans masculins, habituellement plus difficiles à abuser que des minettes en fleur ! Ils tapent sans vergogne dans le disco pop (Barbie & Ken, cool !), le punqueroque, le Blondie version mâle (Merry Go Round; excellente)... Après l'explosive I hate the Doctor (au fait, j'invente les titres au fur et à mesure, désolé...), le chanteur jette négligemment, et au meilleur moment, un et un seul (!) de leurs disques à paraître : à cet instant, on se battrait tous pour l'avoir et ça, ça, c'est l'instinct du cool...

Dissonant Nation

Leur concert démontre aussi qu'il y a un public pour du bon rock, même à la Fiesta des Suds - certes pas cette mamie qui a bousculé ma bière en fuyant littéralement la salle du Cabaret, traînant papi qui semblait moins pressé qu'elle. Mais une belle petite foule qui trépigne des pieds pendant les ponts (au fait, ils font des vrais morceaux, pas que des alignements de gimmicks d'1'35, comme Nasser and co !!), les hommages inspirés (un passage des Who), les passages en boeuf.... Une ballade au rappel ? Même ça, ça le fait encore. Et le final sur Because we Are (leur tube historique) laisse tout le monde surexcité et ravi : les Dissonant Nation, Mamie, t'as pas fini de les entendre, en tout cas je l'espère !


En sortant enfin, on arrive en retard à BATpointG, qui a déjà commencé, le dos contre un conteneur sur une petite scène Fnac assez cheap, et s'emploie pourtant à convaincre un public d'abord fugace que oui, on peut fait du hip hop battle avec juste un accordéon et une batterie (celle de son compère Mr Tchack, trafiquée aux bruits de bouche), et que ce soit supa'cool ! Les deux ex-Grosses Papilles parviennent eux aussi sans difficulté à scotcher la plus grande partie de l'auditoire qui restera finalement tout leur (petit) set, avec leurs tubes en devenir : en tout cas on les reconnait fort bien, plus de six mois après notre première rencontre à la Machine à Coudre !


T'as qu'à voir : En Ile de France (texte inspiré et rigolo, comme du Grand Corps Malade qu'aurait pris des ecstas à la place du Lexomil), et dont le public doit deviner les fins de phrase, puis une belle java qui commence à faire onduler les cagoles, puis sa Dystraxie, monologue heurté sur ses soi-disants problèmes d'élocution, un rap entièrement formé d'initiales, une morceau au ballon de basket et pour finir, son déjà presque célèbre Homme accordéon, punchy et à la fin quasi électro. Ce grand gaillard blond est drôle et sympa comme tout, c'est un accordéoniste doué et un vocaliste très en place : BATpointG est un musicien accompli, en somme, à lui aussi l'espoir de la gloire est permis !!

Zaza FournierZaza Fournier
Par fidélité, on fait un passage à la fin de Zaza Fournier, déjà vue cette année dans sa nouvelle configuration avec groupe, à notre goût moins intéressante que l'initiale avec iPod et accordéon (et découverte ici même, il y a trois ans déjà !). Toute seule chantant Baiser d'un Soir, elle nous re-charme quelques instants (son look de vamp aux cheveux détachés et au décolleté vertigineux, y est sans doute pour quelque chose aussi...). Mais bien vite, son groupe revient et l'on y croit un peu moins...

Zaza Fournier

Regarde-moi est son tube nouvelle formule, il y reste un brin de sensualité mais la variété guette dangereusement, et sa Vie à Deux était décidément plus digeste ...toute seule. Comptine pour une désespérée, son regard de braise nous déconcentre, puis un ou deux titres pop-rock finissent par lasser une partie du public, qui déserte. Le rappel sur Ma Maison se fait donc en petit comité (certes ça n'a pas le charme ou l'intensité du texte de L sur le même sujet...), mais on partira quand même pas mécontent puisqu'elle a fini seule avec son piano à bretelles, sur un SOS enjoué. Reste une question : rejouera-t-elle un jour son si torride Heartbreak Hotel ? Zaza, pleaaaaaaase ?

Kid Creole and the coconuts

Après la folie du Kid Creole (voir Sami), on a cru naïvement que Saul Williams allait faire le plein ? Que nenni, les poseurs en costards invités par le CG 13 rentrent se coucher, et on est à nouveau en comité restreint ! Et je serai d'abord un peu déçu par le début du concert de l'immense slammeur (que j'ai quitté il y a 2 ans à ... San Francisco, ça s'invente pas !). Comme beaucoup de ses fans, je reste déconcerté par le virage pop de sa dernière livrée, tant il est évident que Renaud Letang est une buse comparé à Trent Reznor, et que son nouveau groupe de blancs-becs français transparents est terriblement moins toxique, noisy et inspiré que les 3 blacks complètement dingues et défoncés qui l'accompagnaient sur la tournée Niggy Tardust...


Lui aussi d'ailleurs semble trouver son début de concert (au son dégueulasse) un peu poussif, et décide de se reprendre avec Patience, où l'on retrouve enfin un peu de son phrasé lancinant. Il a toujours cet air d'un boxeur en train de perdre le combat sur un ring, et son Diagram nous permet finalement de décoller... Avant de nous scotcher au plafond de la Sucrière avec sa liste de réclamations (List of Demands, toujours mortelle) et, God be blessed, un Grippo de toute beauté ! Banged & blown through sera pratiquement la seule de Niggy Tardust et hélas, ce n'est pas la meilleure...


Suit la séquence "Désolé-mais-mon-producteur-français-cherche-à-faire-un-tube-sur-Ouï-FM", seulement à moitié réussie : Triumph est sympa mais très attendue, quant à Dance, Saul Williams n'a pas l'air d'y croire lui-même : il la massacre en partie avec un tambourin carré, son nouveau doudou, dont l'apport au son de son groupe n'est vraiment pas déterminant. On leur préfèrera Look to the Sun, plus inspirée, et Give it Up, assez jouissive en live avec son faux rythme et son gros son, et plus encore Volcanic Sunlight, définitivement sa plus énervée et donc sa plus intéressante de ces derniers temps : aucune chance que ça passe à la radio.


On apprécie tout autant, dans un autre genre, la mythique Black Stacey a capella, suivie d'une lente et intense New Day (également plus intéressante en live que sur disque), avant que le groupe dégage sans crier gare. Après avoir bien braillé, on arrive à les faire revenir, pour un court extrait ancien de Fearless, mais pas tout le morceau : il enchaîne sur un étrange "DSK Disco" (si on a bien compris !), au son de plus en plus industriel et au final dingue et énorme, qui se finit sans davantage prévenir, nous laissant en transe et tout cons... Car une fois son hold-up réussi, le groupe a filé : Saul Williams, même dans une mauvaise passe artistique et plutôt mal entouré, reste en tout cas capable de faire vibrer ses fans !


Voilà, c'était donc la version alternative de cette très réussie soirée d'ouverture de la Fiesta : espérons qu'à sa lecture, de plus en plus de personnes envisageront à l'avenir, d'aller aussi écouter ce qui se passe à la marge de la grande scène (très bien occupée ce soir il est vrai) : depuis quelques années il semble que l'organisation soigne davantage la finition de sa programmation en calant des choses intéressantes entre les têtes d'affiche ! En tout cas je suis reparti tout à fait ravi de ma soirée, où mon vélo a encore une fois été gardé par les vaillants combattants de Vélos en Ville !

(Les photos ratées sont de Philippe, la photo finale a été piquée à Pirlouiiiit)

En bonus : quelques vidéos-souvenir avec entre autres, de vrais morceaux de Coconuts et de Saul Williams déchaîné dedans !


Fiesta des Suds : les dernières chroniques concerts

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) en concert

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) par Sami
J4, Marseille, le 10/10/2019
C'est parti pour la 28ème édition de la Fiesta des Suds, encore une fois au J4 pour trois soirées évidemment toujours très courues. L'endroit est plus visuellement beau que les... La suite

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) en concert

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) par pirlouiiiit
J4, Marseille, le 13/10/2018
Première année depuis longtemps que la Fiesta avait lieu ailleurs qu'au Dock des Suds. Retour au J4 donc avec une édition qui renoue avec les groupes du coin et même s'il y a pas... La suite

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, Marseille, le 13/10/2018
Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General... La suite

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018)  en concert

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, le 11/10/2018
Après avoir quitté le J4 et ses hangars il y a plus de 20 ans, la Fiesta des Suds y revient en 2018. L'esplanade est aménagée avec une très grande scène (scène Mer) et une de... La suite

Amadou & Mariam : les dernières chroniques concerts

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...) en concert

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp, le 23/06/2018
"Est-ce vous êtes prêts à jumper" scande Jain à plusieurs reprises ? Pour Solidays, c'était le grand saut cette année également. Le festival va en effet entrer dans sa troisième... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011) en concert

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 14/10/2011
Très belle affiche pour cette ouverture de la Fiesta Des Suds qui fête cette année sa dèjà 20ème édition. Beaucoup de monde comme toujours mais la soirée n'affichait pas... La suite

Amadou et Mariam en concert

Amadou et Mariam par Lol
La Cigale Paris, le 11/02/2009
Amadou et Mariam présentaient leur nouvel album Welcome to Mali à la Cigale. Quelques années ont passé depuis l'explosion du couple aveugle du Mali grâce à leur album "les... La suite

BATpointG : les dernières chroniques concerts

Jacques Higelin + BatPointG (festival Avec le Temps) en concert

Jacques Higelin + BatPointG (festival Avec le Temps) par Jacques 2 Chabannes
Espace Julien - Marseille, le 18/03/2014
Part I Photo : Pixxxo "Mon espèce est en voie de disparition, je suis l'homme à l'accordéon !" : une phrase qui pourrait résumer à elle seule la prestation du (par trop)... La suite

Winston McAnuff & Fixi + BatPointG en concert

Winston McAnuff & Fixi + BatPointG par baled
Poste à Galène, Marseille, le 23/05/2013
Ca faisait un petit moment que je n'avais plus descendu la rue Ferrari. Du coup, je reprends mon petit rituel : Petit détour à l'Intermédiaire. Le lieu, fraichement refait est... La suite

RWan + BatPointG en concert

RWan + BatPointG par Boiss
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 02/03/2012
oir de concert(s) à Marseille. Pendant que Nova organisait sa " Nuit Zébrée " à l'Espace Julien, R.Wan investissait le Cabaret Aléatoire de la Friche de la Belle de Mai pour... La suite

BATpointG (Avec le Temps) en concert

BATpointG (Avec le Temps) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 23/03/2011
Après un charmant moment en compagnie d'Abd Al Malik, qui a joué tellement tôt qu'il est à peine 22 h 30, il paraissait tout à fait raisonnable d'aller faire un tour à la Machine... La suite

Dissonant Nation : les dernières chroniques concerts

Dissonant Nation en concert

Dissonant Nation par Pirlouiiiit
Mama Shelter, Marseille, le 11/02/2016
C'est donc après un début de soirée passé à en compagnie des Spiders from Venus à l'Intermédiaire pour la soirée hommage à David Bowie que me revoilà au Mama Shelter. En effet... La suite

Dissonant Nation  en concert

Dissonant Nation par pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 20/03/2015
Petit retour rapide sur le showcase d'il y a déjà 10 jours au Lollipop Music Store. En ce vendredi soir nous avions proposé à Nathalie et Philipp de garder leurs filles pendant... La suite

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) en concert

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) par Julyzz
Salle des fêtes - Villeneuve la Garenne, le 12/04/2013
Je tiens d'abord à remercier la salle de Villeneuve-la-garenne pour son super accueil. Nous sommes toujours au Festival Chorus, qui se déroule dans plusieurs villes des Hauts de... La suite

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) en concert

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) par Julyzz
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 21/03/2012
Aussitôt descendue de l'avion, aussitôt sous le chapiteau alors que j'ai déjà raté, à regret, quelques dates des Chorus des Hauts de Seine de cette année. Trop contente de me... La suite

Kid Creole and The Coconuts : les dernières chroniques concerts

Kid Creole And The Coconuts en concert

Kid Creole And The Coconuts par Sami
Place des producteurs, Fos Sur Mer, le 14/08/2017
Il y a des concerts que l'on attend depuis des semaines à grand renfort d'affiches et autres alertes facebook, et d'autres un peu moins diffusés. Première venue à Fos-Sur-Mer (à... La suite

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011) en concert

Amadou Et Mariam, Kid Creole & The Coconuts, Saul Williams (Fiesta des suds 2011) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 14/10/2011
Très belle affiche pour cette ouverture de la Fiesta Des Suds qui fête cette année sa dèjà 20ème édition. Beaucoup de monde comme toujours mais la soirée n'affichait pas... La suite

Saul Williams : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On en concert

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On par Phil2guy
Hôpital Caroline-Marseille, le 10/07/2016
Le rythme du chroniqueur-festivalier est tout de même assez intense, il faut garder ses oreilles bien ouvertes et son cerveau en éveil avec tous les sons dont on s'imprègne (et... La suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite

John Cale présente <i>The Velvet Underground and Nico</i> (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par Charliii
Philharmonie de Paris, le 03/04/2016
Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet... La suite

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté) en concert

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté) par Philippe
Salle Seita, Friche Belle-de-Mai, Marseille, le 28/10/2012
...Ou "Comment une publicité mensongère peut vous amener à une excellente surprise"... Dans le cadre du Festival RIAM, à la Friche Belle-de-Mai en ce dimanche parcouru de... La suite

Zaza Fournier : les dernières chroniques concerts

Zaza Fournier + Zaz (Les Nuits d'Istres) en concert

Zaza Fournier + Zaz (Les Nuits d'Istres) par Ysabel
Pavillon de Grignan - Istres, le 07/07/2011
Belle programmation cette année encore pour Les Nuits d'Istres. Deux demoiselles aux noms très proches : Zaza Fournier pour commencer, puis Zaz pour suivre ... Deux univers... La suite

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi en concert

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi par Philippe
Pl Poulain Corbion, Grd Théatre Passerelle, Saint Brieuc, le 12/06/2011
Notre début de festival (vendredi), c'est par ici ! Aujourd'hui, dernier jour du festival Art Rock, il ne fait pas particulièrement beau mais le chapiteau permet toujours de... La suite

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz    (Musilac 2009) en concert

John and Jehn + Zaza Fournier +The Kooks + Olivia Ruiz + Duffy +Charlie Winston + Franz Ferdinand +The Dodoz (Musilac 2009) par Bastien Estaillard
Esplanade du lac, Aix les Bains , le 12/07/2009
Dernier jour pour le festival Musilac. J'ai raté le premier groupe, raz'rockette. Trois filles Françaises qui chantent apparemment en Anglais. John and Jehn est un... La suite

Zaza Fournier + Plume (Avec le Temps 2009) en concert

Zaza Fournier + Plume (Avec le Temps 2009) par Philippe
Café Julien, Marseille, le 19/03/2009
Ce soir Clarika a annulé mais très franchement, on s'en fiche : nous, c'est pour voir la fantasque et pimpante Zaza Fournier qu'on avait prévu de venir ! D'autres gens aussi... La suite

Le Dock des Suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite