Accueil Chronique de concert Babycart
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Babycart

Babycart en concert

La Coopé - Marseille 20 mai 2011

Critique écrite le par

QU'EST-IL ARRIVÉ À BABYCART ?

La Coopé by Pirlouiiiit 20052011

Vendredi 20 mai, à l'occasion de la sortie de leur EP de six titres, le groupe Babycart a proposé une belle soirée à la Coopé, au 30 bd de la Libération, dans laquelle apéro/ concert / atmosphère musico-cinéphile conviviale et envoûtante étaient au rendez-vous.

La Coopé by Pirlouiiiit 20052011

Trio rock instrumental et expérimental, mêlant contrebasse, samples, clavier, sifflements, souffles divers, guitare et voix. Babycart relie Marseille à Brussels, il naît de la rencontre artistique entre Francis Rugirello, ex contrebassiste de Attendez, plasticien et scuplteur, Christophe Chave, metteur en scène (on a découvert avec bonheur, stupeur et tremblements sa pièce Les quatre jumelles de Copi, récemment aux Bernardines), comédien, guitariste mais aussi directeur artistique de la Distillerie et Olivier Chevillon (alias Laurent Boudin) ici dans l'exploration du bon vieux Bontempi et à la guitare.

La Coopé by Pirlouiiiit 20052011

Le Showcase débute par un accueil chaleureux dans la cour de la Coopé où chacun sirote heureux son verre de vin offert par "Flore des Vignes". Ça sent les apéros printaniers qui ramènent à la surface de la vie, qui illuminent les visages et font monter la sève. On est donc tous rapidement fin prêts et en attente de découvrir leur album/maquette, produit et mixé par Yvi Slan, masterisé par Nicolas Dick.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

Le Label est indépendant, Boombop rec, tout autant que ce que vont nous proposer les trois artistes au premier étage d'un immeuble, dans le laboratoire qui a vu naître et croître ce projet. Certains les ont déjà découverts à la MJC d'Aubagne ou à la Machine à Coudre, le trio a su alors les charmer et la sortie du Six titres et le concert intimiste est désiré avec impatience.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

La fête est ainsi comme une petite cérémonie déritualisée par la simplicité du lieu, vivant, par la présence aussi des musiciens qui se posent d'emblée dans un rapport détendu, naturel et d'une belle proximité avec le public. La dichotomie scène/salle est effacée au profit d'une musique qui va se révéler assez magique. Car c'est à un vrai voyage en deux parties que vont nous convier Babycart et, le nom du groupe l'annonçant en clin d'oeil, celui-ci s'alimentera beaucoup de références plus ou moins directes au cinéma.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

La musique, essentiellement instrumentale amène en effet au corps et au coeur, avec humour, sentiment de nécessité, légèreté et gravité, de notre imaginaire cinématographique. On est comme plongé dans une B.O dans laquelle les titres s'enchaînent de manière très fluide mais aussi par rupture. On pense à des série Z de SF des années 70 (et le film de K.Misumi, "Baby Cart", est d'ailleurs l'adaptation d'un manga culte au japon dans les années 72), puis on traverse le désert de Westerns spaghetti, on se retrouve ensuite dans du Lynch ou du Wenders des "Ailes du désir" ou de "Alice dans les villes", pour finir par penser à un porno français verdâtre et poilu des années 70/80.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

Bref, autant de trajets et d'images (renforcées et suggérées par le visuel : pendant les deux sessions du concert un vidéo-projecteur envoie un beau montage d'images extraites de films cultes/ Kitsch ) dans lesquels nous plonge les morceaux par leur force suggestive et l'atmosphère particulière qu'ils parviennent à installer.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

Les deux sets permettent en effet d'entrer dans un univers riche de ses différentes tonalités ( de la valse tordue au punk-rock, de la néo new ave à l'ambiance free expérimentale ), tout en ruptures et continuités. La voix est rare et ramenée à son aspect instrumental, peut-être pourrait-elle être plus utilisée. Les influences musicales paraissent en tout cas multiples et par moments opposées ( passages de lenteurs Morriconiennes à des frénésies plus stoogiennes), on pense à 22 pistepirko, sixteen horsepower, des références pour tenter de "décrire" ce qui doit avant tout se vivre : les voir sur scène.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

Tant les trois musiciens (qui possèdent dix-huit titres) atteignent cet équilibre délicat : rester sur le fil entre pop, rock, humour, simplicité , format "court" de morceaux d'un côté et expérimentation, exigence, et morceaux plus longs (on aurait aimé que certains le soient encore plus) de l'autre.

Babycart by Pirlouiiiit 20052011

Qu'est-il arrivé à Babycart? Peut-être simplement la rencontre nécessaire de trois artistes. On attend maintenant de les voir à l'Embobineuse, au Grim ou bien sur, à côté, d' un écran de cinéma, qui sait?

La Coopé by Pirlouiiiit 20052011

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :



Babycart : les dernières chroniques concerts

Babycart en concert

Babycart par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 26/10/2012
(les agents de) Tryo ne souhaitant avoir de retour de leur concert au Dôme que de la part de la PQR (presse quotidienne régionale), me voilà avec une soirée qui se simplifie... La suite

Louis Ville + Babycart en concert

Louis Ville + Babycart par Philippe
Le Lounge, le 09/11/2011
Un certain photographe bien connu de la scène marseillais indépendante avait un peu insisté et il a bien fait : Louis Ville valait le déplacement ! Chanteur buriné par la route,... La suite