Accueil Chronique de concert Barbara Hendricks
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Barbara Hendricks

Barbara Hendricks en concert

Le Silo - Marseille 15 octobre 2011

Critique écrite le par

Quoi de plus judicieux pour tester l'acoustique de cette salle flambant neuve qu'un concert 100 % acoustique ? Le splendide piano à queue qui trône sur la scène ne sera pas amplifié. Ni même la voix de Barbara Hendricks !

La surprise est de taille et laisse la salle bouche bée d'admiration après une annonce au micro qui avait glacé l'atmosphère : "Veuillez ne pas prendre de photos ni d'enregistrements sous peine de confiscation du matériel et ne pas interrompre un groupe d'œuvres par vos applaudissements".


Au rang F du carré or, l'acoustique est parfaite. Est-ce ainsi jusqu'au deuxième balcon ? Il semble que oui au vu de la qualité d'écoute aucunement perturbée par le moindre murmure. Quel organe, mes aïeux !

Il règne ici une atmosphère d'opéra. La solennité du pianiste derrière son Steinway & Sons, queue de pie et nœud papillon sur chemise blanche, chevelure blonde plaquée en arrière, assisté d'une tourneuse de pages amène, les cinq pans de tissu strié en guise de tout décor comme autant de colonnes doriques en fond de scène, le visage expressif de la cantatrice lors de ses performances vocales de haute volée...

Mais on n'est pas à l'opéra et dès la fin du premier mouvement, les spectateurs veulent exprimer leur satisfaction pour féliciter Barbara Hendricks. L'effet obtenu sera totalement inverse à celui escompté : elle ne sourit pas, s'avance au bord de la scène le visage fermé et, toujours sans micro, nous dit "n'applaudissez pas avant la fin du groupe d'œuvres, ça me dérange".

La voix de la diva réchauffe vite l'ambiance qu'elle vient de glacer lors du deuxième mouvement, plus grave, qui n'est pas applaudi. Mais le suivant est guilleret et déclenche mécaniquement une belle salve spontanée. Faute !
Elle s'avance au bord de la scène et, avec un beau sourire cette fois, nous donne l'indice qui nous manquait : "quand le pianiste se lèvera".

L'ambiance est désormais détendue. Après un mouvement pianissimo, le silence est respecté. Elle en rit presque. Le suivant est vivace et l'organe se déploie magistralement. Le pianiste se lève, ce qui soulage notre folle envie d'applaudir. Triomphe.

Outre la perfection extrême du chant, Barbara Hendricks a ce don d'exprimer à merveille les sentiments les plus divers - passion, horreur, colère, détresse... - à quelques secondes d'intervalle. Désormais, l'étiquette est maîtrisée et respectée par le public, les blancs entre les mouvements ne donnent lieu qu'à des raclements de gorge.

Le texte suivant est en français. Il y est question de poser un baiser sur ses lèvres. Force de la voix, aigus atteints, changements de rythme complices avec son musicien. Dans le mouvement final a lieu la plus belle pièce de piano de la soirée parachevée par une divine note vocale finale qui mérite bien quelques minutes de repos.

A l'approche du deuxième set, l'annonce est réitérée au micro pour ceux qui auraient la mémoire d'un poisson rouge. Cela évitera que la pièce suivante soit applaudie une dizaine de fois. Du Samuel Barber, tour à tour enlevé, softissime, joyeux, tragique, sautillant, soporifique (ma semaine a été rude, faut dire et les fauteuils sont très confortables). Schubert, Malher, Liszt, Barber ont été interprétés jusqu'ici et une composition de De Falla vient clore la soirée avec là encore une note finale prodigieuse.

Trois rappels concluront ce moment d'exception : Une Chanson Espagnole de Léo Delibes, l'Ave Maria de Schubert et un negro spiritual He's Got The Whole World In His Hands qu'elle interprète avec force et implication.

Barbara Hendricks : voix / Love Derwinger : piano.

Barbara Hendricks : les dernières chroniques concerts

Barbara Hendricks & Magnus Lindgren 4tet en concert

Barbara Hendricks & Magnus Lindgren 4tet par Mcyavell
Grand Théâtre de Provence - Aix en Provence, le 24/02/2010
Elle avait déjà chanté Noël ici-même en décembre et la revoilà pour deux dates consécutives et deux projets très différents. Hier soir, elle interprétait les lieder du Voyage... La suite

Le Silo - Marseille : les dernières chroniques concerts

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par Moog Arnoux
Le Silo - Marseille, le 13/12/2019
Bonjour. Vendredi 13 décembre 2019 je suis allée au concert de Philippe Katerine et je suis mandatée pour écrire une chronique. Je ne me sens pas d'écrire ça hors l'abyssal... La suite

Max & Igor Cavalera en concert

Max & Igor Cavalera par Rich
Le Silo - Marseille, le 03/12/2019
Les frères Cavalera étaient de passage à Marseille ce mardi 3 décembre dans le cadre de leur tournée "Beneath/Arise", 2 albums cultes de leur ancien groupe Sepultura dont il furent... La suite

Oxmo Puccino + Col En Fleurs en concert

Oxmo Puccino + Col En Fleurs par Sami
Le Cepac Silo, Marseille, le 27/11/2019
Coïncidence ou pas, cette semaine est placée sur le rap des années 90 avec la sortie d'un album d'IAM (dont le concert au Silo prévu en mars est déjà complet), les adieux de... La suite

Joey Starr en concert

Joey Starr par Agent Massy
le Silo, Marseille, le 19/03/2019
Il s'agit d'un one-man show avec un pupitre et un canapé club sur scène. Public assez homogène, blanc, classe moyenne supérieure, 40 ans. Il s'agit de dire des textes classiques... La suite