Accueil Chronique de concert Bharati
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bharati

Bharati en concert

Le Dôme - Marseille 1er mars 2009

Critique écrite le par

Mu par l'enthousiasme qu'a suscité chez moi le film Slumdog Millionaire et sa merveilleuse scène finale (les danses sur le quai de la gare), je suis prêt à aller voir Bharati. Ce sera ma première comédie musicale.



Dès le hall d'entrée, des hôtesses drapées dans des tons de jaune et de violet donnent l'ambiance de la soirée. Dans la salle, des moustachus enturbanés vendent les programmes ("600 roupies !" crient-ils avec humour).

Le public est à majorité féminin (groupe de copines, mère/fille, grand-mère/fille/petite-fille), pas mal de couples également.



Le décor en carton-pâte avec de merveilleuses colonnes de chaque côté est déjà visible. Pas besoin de cet effet de surprise-là, il y en aura bien d'autres tout au long de l'après-midi.

Les musiciens prennent place en deux groupes de cinq. A gauche, cinq percussionnistes, à droite, 4 instruments à cordes (deux violons, une guitare et un sitar) et une flûte. Les chanteurs se tiennent à chaque extrémité de la scène.



Tous les sons sont produits en direct, première prouesse de la soirée. Pas de play-back contrairement à ce que j'ai entendu d'un spectateur à la sortie : lorsque le héros danse au centre, il ne fait que remuer les lèvres, certes, pour montrer que c'est lui qui parle, mais ce sont ses camarades qui font le boulot. Lui est trop
essoufflé pour cela, les danses étant on ne peut plus dynamiques.



Un conteur avec un délicieux accent intervient entre chaque danse ce qui ne plaît pas à tout le monde, les murmures allant crescendo dans la salle à chacune de ses apparitions. Pourtant, il agrémente la soirée de trois contes indiens savoureux, nous apprend une technique de relaxation que nous pourrons utiliser "lorsque nous serons dans les embouteillages sur le Jarret" et nous présente un instrument de musique indien à percussions, le tablâ.



Chaque tableau est une avalanche de couleurs dont le rouge et le jaune sont les dominantes. 700 costumes nous dit le site officiel. Je n'ai pas les chiffres de la police mais ça doit pas être loin de la vérité.

Des décors mobiles surgissent pour faire apparaître les danseurs. Ainsi le très joli escalier lumineux ou l'automobile du "méchant".
Les chants sont très couleur locale. Ma préférence va aux mélodies les plus douces qui ont permis d'apprécier les instruments comme le sitar et les voix féminines. Faute de goût à mon avis au début de la deuxième partie avec la reprise de "Et Si Tu N'Existais Pas" de Joe Dassin ou alors c'était pour un jeu "cherchez l'erreur" (Il faut téléphoner où ?).



Mais il est vrai que les mélodies plus rythmées collent mieux avec les chorégraphies. C'est pas pour rien que ce spectacle est présenté comme un spectacle Bollywood (contraction de Bombay et de Hollywood). Tout y est réglé au millimètre, les danseurs qui se meuvent beaucoup retrouvent toujours leur emplacement, et pourtant, il y a du monde sur la scène. Au niveau chorégraphique, difficile d'imaginer mieux. La palme à la choré avec le tissu rouge.



J'en arrive au défaut de ce show : le scénario, on ne peut plus mélo, avec le gentil prétendant et le méchant prétendant (moi, je préférais le méchant). Le père de l'héroïne très méchant puis tout à coup trop gentil... On n'y croit pas une seconde.

Au fait, ça s'est passé au Dôme et le son était très bon.




Photos par Manu Bighelli : www.myspace.com/bighelliphoto

> Réponse le 10 mars 2009, par Saya

j'ai toujours appréciée la culture hindou, les clips, les musiques, les films !!! BHARATI à était à la hauteur de ce que j'espérai avec des costumes haut en couleur, d'excellent décors, des comédiens remarquables et j'en passe !!! de plus, j'ai vu SLUMDOG MILLIONAIRE que je vous conseille d'aller voir par la même occasion. je vous assure votre place de cinéma est amorti ainsi que les deux heures du film !!!!  Réagir


Bharati : les dernières chroniques concerts

Bharati par geny
Palais des congrès à Paris, le 23/12/2006
Le style de spectacle qui vous fait rêver : super prestations - super artistes - super ambiance - décor sublime - danses et chants surtout à ne pas manquer ! Vous m'avez donner envie d'aller en inde ! IL FAUT ALLER VOIR CE SPECTACLE ! A quand le DVD ? La suite

BHARATI par Emilie
Zénith de Rouen, le 12/11/2006
Que vous connaissiez ou non l'Inde, ce spectacle vous enchantera. La musique, les chanteurs, les danseurs sont vraiment supers. L'histoire est bien racontée par un narrateur et on se laisse porterjusqu'een Inde ! Moi qui suis fan du cinéma bollywood, je me suis vraiment retrouvée dans un film romantique ! Pour ceux qui sont fans, il existe... La suite

Le Dôme - Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite