Accueil Chronique de concert Bill Callahan + Circuit Des Yeux
Dimanche 21 juillet 2024 : 6496 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bill Callahan + Circuit Des Yeux

Bill Callahan + Circuit Des Yeux en concert

L'Epicerie Moderne, Feyzin 19 Février 2014

Critique écrite le par

L'Epicerie Moderne, près de Lyon, propose chaque saison l'une des plus belles (et intéressantes) programmation de province. Une belle semaine avait débuté à Feyzin avec le concert de l'incontournable collectif de Constellation, Silver Mt. Zion, le mardi 18 février 2014, puis dès le lendemain, celui du grand Bill Callahan (Smog) ; c'est d'ailleurs ce deuxième concert qui nous a valu le déplacement depuis Clermont-Ferrand. Bonjour les dépenses de CO2 !




Circuit Des Yeux

La soirée commence à 21 heures pétante avec la belle américaine répondant au nom de Circuit Des Yeux. La jeune songwriter commence son set très calmement, murmurant parfois ses paroles dans un style très "indie folk". Les morceaux sont longs, et les premiers signes de fatigues font leur apparition... C'est le moment que choisi la chanteuse pour se réveiller et surprendre une grande partie de la salle en hurlant littéralement dans son micro, transformant son indie folk en blues habité, presque noise. Malheureusement, étant d'humeur "Country/Folk", je décide de passer mon tour et de rejoindre le toujours très agréable bar de l'Epicerie, ou plus d'une trentaine de Clermontois semblent avoir également fait le déplacement ce soir...




Bill Callahan

Trois quarts d'heure plus tard, c'est au tour de l'Américain Bill Callahan et de ses musiciens de prendre possession de la scène. Le concert débute à peine et l'on note que ce soir on assiste à un concert "100% sans fioritures" avec un son impeccable, un éclairage discret, et un groupe particulièrement précis et carré, il faut bien ça pour rendre hommage à l'un des plus talentueux compositeur américain de ces 20 dernières années. Le groupe semble quand à lui tout droit sorti de l'Amérique profonde, avec un look "chemises à carreaux bien rentrées dans le pantalon".

Ce soir, c'est son dernier album "Dream River", sorti quelques mois plus tôt sur son fidèle label Drag City, que le musicien est venu défendre. Sur disque, on retrouve quelques nouveautés par rapport aux précédentes compos du chanteur, comme l'ajout de flûtes ; mais ce soir, le line-up sera simple, et ne laissera pas de place pour ça. Le groupe est composé d'un excellent percussionniste/batteur, d'un génial lead guitariste, qui habille les morceaux d'une classe supplémentaire assez folle et d'un discret bassiste, tranquillement assis derrière son maître de cérémonie, ce bon vieux Bill, également à la guitare.



En plus d'extraits de son dernier opus, Callahan reprendra également quelques sublimes morceaux de ses précédentes sorties. Ne connaissant pas la discographie du monsieur sur le bout des doigts, j'ai parfois du mal à mettre un titre sur certains morceaux, d'autant que le Bill reprend également quelque uns des titres écris sous son ancien alias : SMOG. C'est d'ailleurs l'une de ces vieilles compo' qui retiendra mon attention, le sublime "Dress Sexy At My Funeral", extrait de l'album "Dongs of Sevotion", est ici merveilleusement interprété, tout comme le sublime "America" tiré de son précédent album : "Apocalypse".

Les chansons semblent rallongées et sont parfois jouées plus lentement ; au final, nous avons droit à plus d'une dizaine de morceaux, soit près d'une heure quarante de concert. Callahan n'est pas bien bavard et quitte la scène un peu avant minuit, la salle se vide alors que les spectateurs attendent un rappel, connaissant un peu le personnage, je sais pertinemment qu'il n'y en aura pas. Encore un concert inoubliable à l'Epicerie Moderne ! Prochain rendez-vous : The Notwist !




Photos : Johan Cottreel Photographie
avec l'aimable autorisation de www.lemauvaiscoton.fr

www.facebook.com/JohanCottreelPhotographie

www.facebook.com/LeMauvaisCotonFanPage

Bill Callahan : les dernières chroniques concerts

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009) en concert

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 16/08/2009
Après deux premiers jours riches en bons moments (Deerhunter, Camera Obscura, Papercuts, My Bloody Valentine... ), la dernière étape de la Route du Rock promet également son... La suite

Godspeed You! Black Emperor + (Smog) + Hangedup en concert

Godspeed You! Black Emperor + (Smog) + Hangedup par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 15/05/2003
Cette soirée restera gravée dans la mémoire des personnes présentes dans la grande salle de la Coopérative de Mai ! Hangedup, (Smog) et Godspeed You! Black Emperor ont offert au... La suite

L'Epicerie Moderne, Feyzin : les dernières chroniques concerts

Jonathan Bree + Amante Amato en concert

Jonathan Bree + Amante Amato par cathy
Epicerie Moderne - Feyzin, le 18/05/2022
Superbe concert de Jonathan Bree pour sa deuxième venue à Feyzin. Retour sur ce concert classieux hors du temps... Le 25 mai 2019, Jonathan Bree était venu présenter son... La suite

Jonathan Bree + Alex Van Pelt en concert

Jonathan Bree + Alex Van Pelt par cathy
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 27/05/2019
Attirée par une voix envoûtante et chaleureuse, l'ambiance énigmatique façonnée par le personnage et une musique axée sur les sixties, je me décide à aller voir Jonathan Bree en... La suite

Peter Hook & The Light en concert

Peter Hook & The Light par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/05/2019
Dans le cadre de sa nouvelle tournée, Peter Hook & the Light est de passage du côté de Lyon et plus précisément à l'Epicerie Moderne, à Feyzin. Ce soir, pas de première partie, un... La suite

Johnny Marr en concert

Johnny Marr par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 27/11/2018
Petit concert nostalgique ce soir avec Johnny Marr, le légendaire guitariste et co-fondateur du mythique groupe The Smiths. Après avoir collaboré avec plusieurs groupes, il... La suite