Accueil Chronique de concert Bill Deraime + J. Aubertin
Lundi 6 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bill Deraime + J. Aubertin

Bill Deraime + J. Aubertin en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 avril 2019

Critique écrite le par

Vendredi soir, Clermont-Ferrand. Pas encore tout à fait le printemps. 19 heures, il est temps de fermer la boutique, de mettre hors de ma BU ces quelques irréductibles travailleurs du soir. Un mauvais sandwich industriel accompagné d'une mauvaise bière industrielle et direction la Coopérative de Mai pour aller écouter Bill Deraime.


Bill Deraime, souvenir d'une voix entendue lorsque, enfant dans ma petite vie campagnarde je passais le temps en écoutant la radio. Voix qui pénètre immédiatement au tréfonds du corps, de l'âme au point d'en faire bouger l'ADN. Une reprise d'un tube soul américain, des mots qui restent. Plus tard, une cassette de la médiathèque copiée et écoutée moult fois, " Deraime 89 ", si je me souviens, et puis plus rien... et cette date qui arrive, évidemment je veux y aller, faire une chronique et pour la première fois dans cette salle avoir le droit de faire des photos.


J. Aubertin

La première partie est assurée par J. Aubertin, jeune homme efflanqué, au look Dylanien, petite moustache et chapeau sur la tête. "Et merde" me dis-je, "encore un folkeux insipide de Clermont-Ferrand" ! Et puis le garçon ouvre la bouche et punaise la claque. Une voix, profonde, grave. Johnny Cash, mais celui de la fin, celui sans espoir avec une profondeur abyssale. Et là, ce gamin, seul avec sa vieille guitare, ses deux Ep, son permis de conduire à peine reçu, qui nous la joue, tranquille de maturité, en anglais et en français pour des textes intéressants eux aussi. Bon ben la soirée commence bien.


Bill Deraime

Pour Bill Deraime, 200 personnes grand max sont venues poser leur fesses sur ces inconfortables sièges d'une Coopérative de Mai en version assise. Mais pourquoi en version assise ? Pour faire comme la vedette ? Parce que y a une majorité de plus tout jeune ? Pour faire moins vide ? Bref, c'est quand même moins rigolo la musique en position mal assise.

Entouré d'un batteur, d'un bassiste, d'un clavier, dont je n'ai pas noté le nom (oups, c'est pas bien !) et de Pascal Mikaelian à l'harmonica (bon là je connais son nom, parce que c'est un gars de par ici !), Bill Deraime va pendant une heure trente nous emmener avec douceur et humour dans son monde, populaire, libre, communautaire, reggae, blues, rock, engagé et sincère. Parfois s'accompagnant de Géraldine aux cordes cristallines et parfois d'Excalibur aux douze cordes si dures, Bill Deraime va traverser plus de 40 ans de carrière, avec cette voix toujours aussi unique, mélange entre l'organe d'un vieux blues man avec des intonations à la Michel Simon.



Le spectacle est assuré sur scène par Pascal Mikaelian, seul à se mouvoir et à encourager le public à chanter et à participer. A noter d'ailleurs les impressionnantes capacité respiratoire du monsieur qui, comme disait un vieil ami à propos de John Coltrane : "c'est pas possible autrement, il respire par le cul !". Une sorte de "grand bleu" de la musique en somme.

Dédiant une chanson à sa squaw, Flo, qui partage sa vie depuis 50 ans, ou racontant les difficultés des lendemains de fête, Bill Deraime nous chante la vie, la vraie, celle des petites gens, de ceux qui n'ont plus rien ou plus grand-chose, ceux qui restent assis sur le bord de la route avec le vent et les cigales, ceux pour qui Babylone déconne, ceux pour qui la vie n'est pas toujours simple. Et il le fait bien, car cette vie, à n'en pas douter c'est aussi la sienne. "Et voilà", comme un point à chaque fin de titre. Et voilà, j'ai vu Bill Deraime, et j'en suis très heureux !


Bill Deraime : les dernières chroniques concerts

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad par Pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 16/11/2018
Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir... La suite

Bill Deraime + Big Brazos (festival A travers Chants) en concert

Bill Deraime + Big Brazos (festival A travers Chants) par Alex Drum
Salle MJC espace Athena à Saint-Saulve, le 30/03/2012
Dans le cadre du festival à travers chants le MJC Athena Saint-Saulve a accueilli le précurseur du blues à la Française Bill Deraime. Bill est une légende du blues qui rend... La suite

Bill Deraime en concert

Bill Deraime par Pirlouiiiit
Auditorium Jean Moulin - Le Thor, le 28/01/2012
En général je choisis ce que j'écoute (et ce que je vais voir) en suivant des critères avant tout géographique. Pourquoi aller loin (ce qui implique en général l'utilisation... La suite

Bill Deraime + Nina Attal + Chinaski (festival Musik à Manosque) en concert

Bill Deraime + Nina Attal + Chinaski (festival Musik à Manosque) par Pirlouiiiit
Parc de Drouille - Manosque, le 21/07/2011
C'est un peu fatigué que je me lance dans la rédaction de la chronique de ce concert à mi chemin d'une semaine marathon. En effet après Nîmes mardi, et le Palais Longchamp... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite