Accueil Chronique de concert Blunt + Gasolheads + Sugarfix
Dimanche 25 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Blunt + Gasolheads + Sugarfix

Machine à Coudre - Marseille 13 juillet 2001

Critique écrite le par

Massilia's burning voici le doux nom de la nouvelle compilation (sortie exclusivement en 45t) du label marseillais Lollipop (https://www.chez.com/lollipoprecords) sur laquelle on retrouve pas moins de 6 groupes : Face A : Dollybird, Sugarfix, Cowboys From Outerspace et Face B : Sweet Children, Gasolheads et Blunt. Pour fêter la sortie de la compile, comme ils l'avaient déjà fait pour l'album de Gasolheads le billet d'entrée 40F pour 5 groupes donnait en plus droit à la compile !?! Malheureusement (pour les détenteurs de platine vinyle) / heureusement pour les autres, n'ayant pas prévu qu'il y aurait autant de monde ils sont tombés à court et ont donné aux autres la compile CD Wild News From Lollipop !!!.

Lorsque nous sommes arrivés vers 23h DollyBird et Sweet Children étaient déjà passés (caramba encore ratés ! les deux que je n'avais encore jamais vu ... le tirage au sort ne m'a pas été favorable). L'un des Cowboys étant absent ce soir il nous restait Blunt, Gasolheads et Sugarfix dans l'ordre ... En arrivant vu le peuple dans la rue (et la taille de la Machine à Coudre on s'est dit que c'était foutu. Finalement non, les gens prenaient juste un peu l'air ...

On est monté pour Blunt. Cette fois-ci ils étaient 4. T shirt jaune blunt pour le chanteur aux cheveux courts et à la guitare, torse nu pour celui aux rastas courtes.

Ils sont toujours deux à chanter, la batteuse assure toujours autant et le nouveau guitariste aux cheveux longs était lui aussi visiblement bien dedans. Quelques petits problèmes techniques. Il régnait dans la salle une chaleur absolument intenable.

Dans l'ensemble les morceaux m'ont paru un peu moins variés que la dernière fois. Un ou deux sortent du lot. Toujours ce petit air à la GreenDay par moment. Sympathique mais peut être un peu lassant si le set s'éternise (ce qui ne fut pas le cas ce soir)
Leur site : https://www.blunt.fr.fm/

Après un changement de set pendant lequel on en a profité pour se désaltérer et pendant lequel j'ai pu constater que mes doigts étaient déjà tous fripés comme si j'étais resté trop longtemps dans l'eau ... les Gasolheads ont fait leur apparition sur scène.

A la batterie un nouveau batteur (avec des dreads). Olivier (chant) a commencé sur les chapeaux de roue avec Only Shit In The Radio sans ses lunettes. Dès le deuxième quelqu'un est venu les lui poser sur les yeux. Après pendant une grosse demi heure ça n'a pas arrêté une seconde. Pogos, public sur scène, olivier et pascal (guitare) dans le public, poses qui tuent, du pur punk n' roll.

Olivier s'est visiblement pris le micro un peu trop fort dans la bouche au début, mais qu'importe ... Par rapport au premier album on sent une nette évolution. C'est plus varié, tout aussi riche et péchu. Quelques morceaux plus calmes viennent bien temporiser le set. Un véritable régal. Ils sont fini par le traditionnel Yeah Yeah Yeah (I Hate You). Ce qu'il y a de super agréable c'est que l'on comprend assez bien les refrains et que l'on distingue bien les morceaux les uns des autres. Ils n'ont pas joué Sunday Morning. Par rapport à Blunt on a senti une réelle différence dans la réaction du public. Ce groupe qui tourne pas mal a vraiment tout pour plaire : 3 musiciens super bons, une chanteur qui ne fait que ça et peut donc bouger à sa guise (entre les Clash et Iggy Pop). Leur site : https://www.chez.com/gasolheads (pour les nerfs comme ils disent)

Après un tel raz de marée une partie du public a semble-t-il quitté la salle. Il faut dire que nous, nous n'étions là que depuis quelques heures alors que les autres avaient déjà vu 2 autres groupes avant ... quoiqu'il en soit c'est à Sugarfix que revenait l'honneur et la lourde tache de clore cette soirée. Pressés par Philippe de la Machine ils ont attaqué devant une salle presque vide qui s'est remplie assez vite aux premiers riffs de guitare. C'était en quelque sorte leur grand retour sur scène puisque les 2 dernières fois où ils devaient passer ils avait été remplacés au dernier moment. Ils n'ont pas raté leur retour.

Toujours à trois et mené par Gilles au chant / basse leur musique est un peu plus hardcore et leur morceaux légèrement plus longs que ceux des Gasolheads.

Certains comme Give It Up pourraient trouver leur place à la radio. Le guitariste (zut oublié son nom) assure les coeurs (caractéristiques du son Sugarfix à mes oreilles). Un peu moins présent qu'avant m'a t il semblé. Ils ont bouclé leur set à fond la caisse jouant même un morceau à la demande d'un Pascal Gasol surexcité dans le public. Ils ont refusé de jouer Hide Me in Your Bed (leur tube) que leur demandé un certain Michou. Sur le dernier morceau une bonne partie du public est monté sur scène pour s'emparer des micros et chanter avec eux.

Leur site : https://www.multimania.com/sugarfix


Blunt : les dernières chroniques concerts

Blunt + Yum + Take shit back par Mystic Punk Pinguin
Machine à coudre - Marseille, le 16/05/2001
Blunt:Première fois que je vois ce combo marseillais (bass, batterie, gratte). J'ai beaucoup aimé. Un rock bien énervé à la Fugazzi. carré, sauvage, garage.(nd Hum ! : son un peu fort)Yum: Un groupe (2 grattes, basse, batterie) de ch'tits jeunes qui avaient bien la pêche. Plus mélodique (surtout le chant) que Blunt, la vague Offspringuienne quoi.... La suite

Arno + Yardbirds + Blunt par Hum !
Class Rock - Aix Les Milles, le 03/06/2000
Class Rock pour ceux qui ne connaissent pas c'est un tremplin ouvert aux groupes de lycéens qui selectionnés au cours de l'année se retrouvent sur deux jours pour "s'affronter" en plein air. L'opération est parrainée par des "stars". Cette année il y avait le 02 Saïan Supa Crew (groupe de rap beaucoup plus ordinaire que ce qu'on essaie de nous... La suite

Gasolheads : les dernières chroniques concerts

Interview d'Olivier Gasoil (ex-Bleifrei, Gasolheads, Hatepinks, Irritones), pour la naissance de 'La Flingue' en concert

Interview d'Olivier Gasoil (ex-Bleifrei, Gasolheads, Hatepinks, Irritones), pour la naissance de 'La Flingue' par Philippe
Mon ordinateur, Marseille, 07/01/2013, le 07/01/2013
... La fin du monde n'a pas eu lieu et donc, l'immarcescible Olivier Gasoil joue encore dans un nouveau groupe, La Flingue. Question par clavier interposé à cet accro des écrans,... La suite

5 ans de Ratakans (Hatepinks, Aggravation, Elektrolux, Sweet Children, Take shit back, Lazybones, Neurotic Swingers, Cowboys from Outerspace...) en concert

5 ans de Ratakans (Hatepinks, Aggravation, Elektrolux, Sweet Children, Take shit back, Lazybones, Neurotic Swingers, Cowboys from Outerspace...) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 28/05/2005
Pour qui aime le rock'n roll à Marseille, en particulier le punk-rock mais pas que, rater l'anniversaire de 5 ans des Ratakans relèverait de la faute professionnelle. D'autant... La suite

Gasolheads par Dominique K
Machine a Coudre - Marseille, le 29/03/2003
Oui, je sais, je sais. Chus hyper à la bourre ! Mais quoi ? D'abord, j'ai une sacrée bonne excuse, et ensuite, qu'est-ce que vous voulez ? Comme des centaines d'autres ce soir-là, mon dealer a précipitamment décidé de retrouver une activité honnête à la sortie du concert d'adieu des Gasolheads. Et moi, vous me connaissez : moi, sans mon Viandox et... La suite

Gasolheads + Guitar Wolf  en concert

Gasolheads + Guitar Wolf par Philippe
Poste à Galène, Marseille, le 26/11/2002
Alors donc, c'était annoncé comme une évidence : les Gasolheads étaient le meilleur groupe du monde. Mais j'les avais jamais vus. Les concerts improbables du mercredi soir... La suite

Sugarfix : les dernières chroniques concerts

les THUGS + Gasolheads + Sugarfix par Hum !
Poste à Galène - Marseille, le 21/11/1999
Dernière apparition en public des Thugs à Marseille ... puisqu'il s'agissait de leur tournée d'adieu après un bon ombre d'années au service d'un punk rock intègre et sans concessions. Pourtant la salle n'était pas plein à bloc ce soir. Bon d'accord il avait neigé le matin même (chose qui arrive une fois tous les 5 ans à Marseille) et c'était... La suite

Sugarfix + the Dirteez + Cowboys From Outerspace par Yann
Poste à Galène - Marseille, le 15/11/2001
Sugar Fix : ça faisait longtemps que je ne les avais pas vu, c'était bien : des chansons de 2'30 maxi, ça tourne, c'est carré, c'est efficace. Pas grand chose à dire de plus, un bon groupe de punk rock plutôt classique comme on aimerait en voir plus souvent... C'est vraiment le genre de truc que j'ai envie d'entendre en ce... La suite

Sugarfix + Gasolheads par Hum !
Machine à Coudre (Marseille), le 02/04/1999
Deux groupes de chez Lollipop (l'autre bruyant label marseillais) s'étaient donnés rendez vous ce soir là à la Machine à Coudre pour en mettre plein les oreilles aux spectateurs venus nombreux ... il faut dire qu'une affiche pareil et pour 20 F ! ! ! ça laisse rêveur.GazolheadsPour leur premier concert (sous cette formation et ce nom) on peut dire... La suite

Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Stella Pire + Jawohl Mi Amor en concert

Stella Pire + Jawohl Mi Amor par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/03/2018
Après superbe concert de Bögö au théâtre du Têtard, pas assez de temps pour aller manger un bout, mais largement assez de temps pour repasser à la maison pour raccompagner notre... La suite