Accueil Chronique de concert Cheveu + Frustration
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cheveu + Frustration

Cheveu + Frustration en concert

Caserne Niel - Bordeaux 1er juiller 2010

Critique écrite le par

Direction rive droite, ce quartier mal aimé où se contrastent résidences tétrapak pour bourgeois paranoïaques et divers lieux en friche avec pêle-mêle la lie de notre bonne société (gens de peu, fêtards désordonnés, gitans armés de carabine). Et c'est justement dans un de ces hauts lieu vague, l'ancienne Caserne Niel , mise sur son 31 -ou plutôt 33- pour l'occasion, où toute l'armada (ho)bobo-arty était de sortie pour un mini festival gratuit initié par l'asso Bordelaise Allez les Filles et le label rock'n roll parisien Born Bad , et tout ça dans le cadre d'un coup de projecteur national sur les jeunes créateurs locaux (imaginezmaintenant.com).



Bon, pour nous, ça a commencé vachement moins arty, avec une ballade pittoresque dans les environs hostiles, entre cible en carton pour carabine affûtée et bidons d'essence sur vêtements taille 3 ans ; un peu plus loin, un homme bronzé au mazout nous regarde l'œil torve pendant qu'il arrose son lopin de terrain vague. Nous décidons donc de laisser notre ami à la stature imposante et au jet d'eau fébrile poursuivre tranquillement ses petites activités, et nous partons s'en jeter un p'tit à la Guinguette Chez Alriq, peinardos, au bord de l'eau. Les gros boum-boum en continu nous font comprendre que le relais balance-concert n'est pas loin de s'opérer, et avec la curieuse impression de partir en tecknival, nous voilà à couper à travers champ, écarter les ronces avant de s'épousseter consciencieusement pour pénétrer le haut lieu barricadé de la Caserne Niel. Tellement surveillé qu'on ne peut pas faire un pas de travers sans se heurter à un homme en noir ou des barrières grillagées. Un bar central, quelques hangars vaguement exploités en work shops et performances éparses ; au fond, une scène et un ingé son visiblement sourd.



On s'en fuit vite du virage de droite où un cabanon propose un machin crust Beaux-Artzien criard-expé moche et même pas en rythme. Et même dans ce cabanon type clodo-chic où le chanteur à l'allure BatCave Goéland s'excite drôlement, le son est monstrueusement fort. On n'insiste pas. En plus, il fait une chaleur à crever et à se soûler à la flotte.

Il fait encore jour quand le premier groupe joue. Le programme annonçait Yussuf Jerusalem . Putain, si c'est eux, que leur est-il arrivé ? On aurait dit un groupe de MJC, malmené de surcroît par un son monstrueux de festival que la foule absente ne pouvait assourdir. Ça cuisait l'insolation et ça sentait le Ever Fallen in Love , des Buzzcocks salement plagié, contrastant avec la richesse plus subtile du myspace. M'enfin, peut-être qu'après tout, c'était bien un groupe de MJC.




Mention spéciale pour le splendide fond d'écran Windows qui sera projeté TOUTE la nuit, mais que fait la police du bon goût? Allez, les oscillogrammes verts sur Cheveu , ça tient à peu près la route. Mais les ciels bleus derrière Frustration ?!



Revenons à notre chronologie musicale ; s'en suit The Cavaliers , groupe surf parisien, über parisien, voilà je crois que tout est dit. C'est bien, carré, charismatique, élégant, swinguant, et ils le savent. Du type "nous on s'est habillés pour venir vous voir, même si on savait que vous mettriez vos tongs".



Cheveu . Moi j'aime. Malgré mes boules quiès immanquablement vissées au creux de mes tympans. Le chanteur torture ses machines en proie à de véritables crises hallucinatoires ; il ne chante pas mais dévie en imprécations, les mains crispées, l'œil fou et la bouche tordue en une mixture anglo-cobalienne.



Et là-dessus, de très bons riffs et des ambiances atmosphériques finement ciselées. Forcément des types qui s'appellent Cheveu et qui mettent dans leurs influences cinématographiques, Dumb&Dumber et Salo ou les 120 journées de Sodome , ça peut faire peur.



Surtout dans une caserne militaire désaffectée. Heureusement que l'ambiance ‘babas-bobos-tongs au pied-et plan à la main' nous ramène à une douce réalité, rassurante et conventionnelle.
Mais moi j'aime bien les groupes qui jouent dans les casernes désaffectées et les prisons (maison d'arrêt de Bois-d'Arcy en octobre). Et j'aime pas les tongs.



Frustration .
Frustration joue sur scène du Frustration sur disque. Même s'il existe peu de lieux qui se prêtent aussi bien à ce genre de musique, froide et lancinante, mécanique et acérée, Frustration joue du Frustration . Même rythme, même anti-gestuelle, qui s'accompagnent en plus de galères sonores.



La voix de Nicus (singer oï des Teckels ) ne s'entend pas et finit par saturer, accompagné d'un trop plein de véhémence qui la rend irritante sur leur pourtant chef d'œuvre Too many questions . Ils ne manqueront pas de la jouer à la fin de leur set, suscitant l'engouement de la foule acquise d'avance, mais beaucoup moins le mien : on entend à peine le clavier, affublé d'un son ridiculement ludique, et la substance de la chanson qui se dévoile comme une véritable autopsie n'est pas respectée, elle s'effeuille dans la précipitation, bâclée par l'enthousiasme du public.



Les cinq parisiens jouent davantage les pépites de leur premier album éponyme, plus noir, plus brut, que Relax . Mais point d'énergie punk comme dans Faster ; les chansons ne débordent pas, et la statique des Frustration laisse un peu sur sa faim.



Rive droite, rive gauche. Réverbères, clapotis de l'eau moite et endormie. Acouphènes_


Cheveu : les dernières chroniques concerts

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) en concert

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Encore une super édition pour le festival Levitation France, l'immanquable version française du grand rassemblement d'obédience psychédélique initié à Austin, Texas par les... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Cheveu & Groupe Doueh en concert

Cheveu & Groupe Doueh par Phil2guy
Théâtre le Merlan - Marseille., le 18/05/2017
C'est le début de d'une tournée pour le trio électro garage Cheveu qui donne une série de concert en commun avec Le Groupe Doueh qui vient du Sahara Occidental. Les deux groupes... La suite

Groupe Doueh + Cheveu en concert

Groupe Doueh + Cheveu par Philippe
Le Merlan, Marseille, le 18/05/2017
Suite et fin des 10 ans du glorieux label Born Bad, commencés la semaine dernière avec un concert furieux de J.C. Satàn et Frustration au Cabaret Aléatoire... Plutôt que ses... La suite

Frustration : les dernières chroniques concerts

Frustration en concert

Frustration par lol
Le Trianon, Paris, le 06/03/2020
Frustration, qui d'habitude se cantonne à donner des concerts dans de petits clubs (qu'il retourne systématiquement), s'offrait une date parisienne de gala au Trianon pour terminer... La suite

Fat White Family, Mattiel, Frustration, The Warlocks, Black Midi, New Candys, Iceage (Levitation France 2019) en concert

Fat White Family, Mattiel, Frustration, The Warlocks, Black Midi, New Candys, Iceage (Levitation France 2019) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 20/09/2019
Lors de sa septième édition, qui avait lieu au Quai d'Angers les 20 et 21 septembre 2019, le festival Levitation France n'a pas failli à sa très bonne réputation, qui est plus... La suite

Frustration en concert

Frustration par lol
Les Cuizines, Chelles, le 15/02/2019
Frustration est indéniablement avec 4 albums en une quinzaine d'années d'existence l'un des trésors cachés et l'un des secrets les mieux gardés du rock français. Découvert il y a... La suite

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing) en concert

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/12/2018
Non, contrairement aux apparences, et même s'il y a Frustration et JC Satan en haut de l'affiche du soir à La Coopé, ce n'est pas un concert pour fêter les 10 ans du label Born... La suite