Accueil Chronique de concert Jackline + Frustration
Dimanche 21 juillet 2024 : 6496 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jackline + Frustration

Jackline + Frustration en concert

Le Molotov, Marseille 21 octobre 023

Critique écrite le par

Le Molotov by Pirlouiiiit 21102023
Rédiger une chronique de ce concert me met face à un problème bien connu des chroniqueur.se.s : la toujours-difficile-huitième-chronique-du-même-groupe ! D'ailleurs j'ai eu un peu le même problème avec - dans un tout autre style - les Queens of the Stone Age, au début de l'été. Que foutre raconter que je n'aie pas déjà écrit (l'auto-plagiat étant interdit et surtout intersidéralement honteux évidemment - surtout on ne se relit pas juste avant !), que dire encore sur Frustration, le tout meilleur groupe de postepunque français du monde depuis maintenant une bonne quinzaine d'années ?

Le Molotov by Pirlouiiiit 21102023
En même temps, comme je suis très possiblement la seule personne au monde à avoir lu toutes mes 7 chroniques précédentes, le risque qu'on m'accuse de me répéter est assez faible. A part moi, qui se souvient que ce groupe a joué précisément dans les 3 ou 4 paradis musicaux officiels de mon existence - la Machine à Coudre, le Rock en Seine d'il y a longtemps, et plus récemment le Hellfest (oui oui, faites pas la grimace les snobs !), et les Eurockéennes ? Quelqu'un, à part peut-être l'infatigable organisateur de ces concerts de "FweustwouaÏcheun", Alban Relaxomatic, se souvient-il que je les ai même déjà chroniqués deux fois ... ici, au Molotov ? Probablement pas. Alors, une fois de plus, bon hop feu, allons-y. We got some...


Au moins la première partie était-elle 'inaudite' pour moi : Jackline (oui je viens d'inventer ce mot, il me manquait). Bon, on ne va pas se mentir, l'apéro dinatoire avant chez de chers amis a été un poil trop long, on a donc débarqué bien après le début. Pourtant ce groupe de filles avec un vrai bout de garçon dedans, nous a fait forte impression ! Ca a commencé par un gros son, lent et lourd - c'est principalement la batteuse qui chante et sa voix m'a fait tout de suite penser à une autre, aimée dans ce style rock indé, post-punk, bien balisé mais qui correspond pile à ce que j'aime. Evidemment, ce chant me fait penser à Savages ! Pour elle je ne sais pas mais pour moi, c'est un compliment sans nuance ! (Désolé pour les images, photographe pas encore arrivé...)


Leur son, d'après mes notes, est bien salace et cool - ça fait sans doute sens en live. En outre c'est un groupe de Marseille, pas passé loin du tout de jouer à la Rue du Rock (info prise sur une ancienne chronique de Pirlouiiiit). Après avoir croisé le clavier des Frustration attendant dans la file des cabinets (et même s'il a évidemment nié cette identification, trop humiliante sans doute), on profite d'un dernier titre où la batterie défouraille, la ligne de basse obsède, le clavier vrille les oreilles et le chant est joliment hurlé - super ! Tout à fond et oui, parenté qui se confirme selon moi avec Jehnny Beth et ses sbires - qui sont des tueuses. Au fait, on dit Jacqueline ou Djacklaïne ? En tout cas groupe à suivre, super en live !

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Pendant la coupure, sans faire exprès, on est passé saluer de vieilles connaissances de Concertandco tanquées au premier rang. Et puis on s'est dit, mais en fait, pourquoi en repartir ? Qui sommes-nous pour ne pas plutôt assister au concert à 1,5 mètre du micro du chanteur, et avec une Amoureuse qui ne verrait sans doute rien ici au delà du 4ème rang ? Autant rester.... Ne serait-ce que pour voir qu'une bonne partie du groupe, pas bégueule, installe elle-même son matériel au changement de plateau. Évidemment à 22h17 à cet endroit, il fait 40 °C (n'avions-nous pas participé à un crowdfunding pour changer la clim' ici ? il faudrait en refaire un !), et c'est parti pour un merveilleux sauna sonique, avec lavage à 40° donc, et rinçage - mais sans essorage.

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Frustration, sur scène c'est ... comme d'hab : le claviériste (T-shirt La Flingue !) a l'air goguenard du mec sûr de son effet, dès les coups de baguette déclenchant des "Frustration !" robotiques. La ligne de front est appliquée et sans esbroufe, notamment les cordes, concentrées mais sereines car sûres de leur effet, qui partageront même un clope. Derrière ça cogne, presque tranquille...

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Et seul Fabrice, chanteur de choc, fait vraiment dans la mimique, la grimace, la gesticulation pour illustrer son propos, voire le traduire puisque la plupart de leur oeuvre est anglophone. Le tout sonne ce soir admirablement bien, et ce donc à 1,5 mètres de la scène (ce qui n'était pas forcément gagné d'avance).

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Faut-il repréciser ici les chansons déroulées, copieuse set-list bourrée de tubes (voir infra), qui comme chacun sait sont pour Frustration, presque toujours ontologiquement énervés et mélancoliques à la fois ?

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
It's gonna be the same est magnifiquement triste, Pepper Spray déclenche un premier pogo (ils resteront tous très sympas ce soir). Je confonds toujours l'intro de We miss You avec celle de No Trouble mais elles sont géniales toutes les deux...

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Une nouvelle, State of Alert, sur l'écologie comme son nom l'indique et avec un superbe riff - qui fait parfaitement écho à la cause du problème : we live in Excess et c'est toujours aussi jouissif de le gueuler ensemble... mais ça nous mène tout droit sur le ...

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
...Path of extinction, hélas - autre nouveauté, à nouveau noirceur des pensées et joie du défoulement, intimement mêlées... Mais voici la francophone, Le grand soir, où le chanteur se moque de l'âge avancé de son public avant de réaliser qu'il a le même...

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
On savoure chacun des morceaux (ah oui il n'y a pas de temps morts, hein, même pas une ballade), il y en a bien 2-3 qu'on ne reconnait pas sur le moment (Drawback, Your Body) - ces gens se sont éparpillés sur moult EP's qu'on ne possède pas tous, hélas.

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Mais aucune frustration bien sûr, la partie en rappel est un pur délice de pétaradance et nous nous liquéfions les un.e.s sur les autres, entre autres au rythme des génialissimes Dreams..., Too Many Questions, et d'un roboratif et braillard We have some.

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Formidable, ils étaient formidables, une fois de plus. Le clavier a fait son petit tour final de crowdsurfing habituel, et le bassiste aussi (avec instrument, ce qui est notoirement plus technique !), pour notre plus grande joie. Nous sommes sorti.e.s dégoulinant.e.s (et pas que de notre propre sueur), dans cet état dégueu qu'on ne supporte que pendant les très très bons concerts. Que demander de plus ? Un petit album en vue, pour les quelques titres nouveaux ?

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Merci messieurs, bonne route, et à la prochaine - merci à l'organisation parfaite du concert, y compris à l'accueil - pardon mais avec l'appli "Dice" un peu pénible, on ne pensait pas entrer si facilement !

Frustration by Pirlouiiiit 21102023

Setlist :
Insane
Midlife Crisis
It's gonna be the same
Pepper Spray
When does a banknote start to burn
Miss You
No Trouble
State of Alert
Excess
Pat of Extinction
Le Grand Soir
Some Friends
Drawback
Nowadays
Your Body
(Encore)
Dreams, Law, Rights & Duties
Too Many Questions
Blind (jouée ? pas sûr)
We Have Some

Frustration by Pirlouiiiit 21102023
Beaucoup plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Frustration by Pirlouiiiit 21102023 - 0194


Frustration : les dernières chroniques concerts

Public Image Limited (P.I.L.) et Frustration  en concert

Public Image Limited (P.I.L.) et Frustration par lol
Trianon, Paris, le 27/10/2023
Le Trianon propose une bien belle affiche en cette fin de mois d'octobre, avec la venue en France de Public Image Limited, qui est toujours un évènement tant la personnalité... La suite

Guadal Tejaz & Frustration en concert

Guadal Tejaz & Frustration par Stephane Vidroc
Le Novomax, Quimper, le 08/10/2022
C'est le grand soir au Novomax, à Quimper. Les inoxydables Frustration rameutent leurs fans du grand ouest pour un concert qui affiche complet depuis quelques jours. A l'intérieur,... La suite

(mes) Eurockéennes 2022, 1/1 : Arka'n Asrakofor, Wu-Lu, Last Train, Frustration, Izia, Ascendant Vierge, Simple Minds, Paul Kalkbrenner en concert

(mes) Eurockéennes 2022, 1/1 : Arka'n Asrakofor, Wu-Lu, Last Train, Frustration, Izia, Ascendant Vierge, Simple Minds, Paul Kalkbrenner par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2022
On dit que tout vient à point à qui sait attendre... 2019 : de belles 26ièmes Eurockéennes pour nous, conclues par Arnaud Rebotini. 2020 : confinement général, pas glop mais bon,... La suite

(mon) Hellfest 2022, 2-3 : Brutal Sphincter, Lions Law, Rectal Smegma, Guerilla Poubelle, Soen, Frustration, The Darkness, Rival Sons, Steel Panther, Toy Dolls, Sepultura, Skald, Envy (+ Ensiferum, Loudblast, Deep Purple, Agressor) en concert

(mon) Hellfest 2022, 2-3 : Brutal Sphincter, Lions Law, Rectal Smegma, Guerilla Poubelle, Soen, Frustration, The Darkness, Rival Sons, Steel Panther, Toy Dolls, Sepultura, Skald, Envy (+ Ensiferum, Loudblast, Deep Purple, Agressor) par Philippe
Site du Hellfest, Clisson, le 18/06/2022
Réveil agréable dans la tente en carton plus costaud qu'elle n'en a l'air : certes c'est un poil trop petit, mais au moins il y fait à peu près noir ! Quelques files matinales au... La suite

Dernières chroniques concerts

Jackline + x25x + Binaire (Anniversaire du Vortex) en concert

Jackline + x25x + Binaire (Anniversaire du Vortex) par Pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 12/03/2022
Dernière étape de ce samedi soir ... après le jazz méditerranéen de Taîr Quartet au rhéâtre du têtard, puis la musique africo-latine de Nkumba System à la Meson, nous voilà à... La suite

Endogames + Idiopathique + Jackline  en concert

Endogames + Idiopathique + Jackline par Pirlouiiiit
Salle Gueule, Marseille, le 18/07/2020
Mine de rien ma dernière chronique de concert remontait au 21 juin dernier ... et sans le passage de Pierre à Marseille cela aurait pu attendre encore. En effet ce confinement et... La suite

Le Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

Aurore, Anemia, Harp, Azelma  en concert

Aurore, Anemia, Harp, Azelma par Pipoulem
Molotov, Marseille, le 19/01/2024
Aurore / Anemia / Harp / Azelma @ Molotov (19/01/2024) soirée french metal au MolotovPremière sortie concert depuis un moment pour moi, j'ai été un peu ours ces derniers temps. Ce... La suite

the Warlocks + Pleasures en concert

the Warlocks + Pleasures par phil2guy
Le Molotov - Marseille, le 08/11/2023
Les Warlocks, vétérans de la scène néo-psyché californienne, sont de passage ce soir au Molotov. Ils sont précédés par Les Pleasures, qui viennent de sortir un nouvel album, le... La suite

Matt Elliott en concert

Matt Elliott par Sami
Molotov, Marseille., le 26/11/2023
Matt Elliott, son nom me parlait et il est passé plusieurs fois à Marseille, à l'Eolienne (voir chronique par ici) et au Data entre autres, mais n'ayant jamais écouté la dizaine... La suite

Ask The Light - Algiers en concert

Ask The Light - Algiers par Phil2guy
Marseille - Le Molotov, le 27/10/2023
Les Américains d'Algiers viennent présenter ce soir sur la scène du Molotov leur quatrième album Shook. En activité depuis une bonne dizaine d'années, ce groupe a été perçu assez... La suite