Accueil Chronique de concert Chistrian Sims + Jack de Marseille + Anorak (Printemps Rouge 2003)
Mardi 7 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Chistrian Sims + Jack de Marseille + Anorak (Printemps Rouge 2003)

La Villa Rouge - Montpellier 01 mai 2003

Critique écrite le par

Bon alors, déjà, on mange au resto sur la plage du souleil, je prends un loup grillé, 'achement bon... (bon à savoir : les coupettes sont carrément énormes, d'ailleurs là-bas ils disent pas "coupette" mais "coupe"). Donc on décolle le ventre plein pour la Villa Rouge, Christian commence un peu à se tendre, le stress du bug des machines... La Villa se remplit assez vite, Tom D dans la grande salle avec un son de folie, un caisson de basse qui résonne dans mon bidon qui ondule, ça part très bien, très festif, une clientèle joyeuse et initiée pour ce 2ème jour du printemps rouge... Dans la petite salle (où il fait vachement meilleur niveau température), Cebb du Bar Live s'installe aux platines et ça rend l'atmosphère nettement moins agréable (désolée mais franchement j'accroche pas un brin) c'est décousu et incohérent, pas terriblement engageant pour se mettre à danser. La petite salle si fraîche se vide à moitié, et Mme Christian Sims (Amandine pour les intimes) se met à angoisser à côté de moi.



2h du mat, sous pression, Christian et Thierry se foutent derrière leurs machines et c'est parti ! Transition très tranchante; dès les premières secondes du live, le rythme s'accélère, acquérant une fluidité et une efficacité envoûtante. Les clubbers se laissent faire, et l'énergie "I love Tekhouse" (un titre pile-poil pour ce live) agit directement sur le bassin des p'tites nanas qui se rassemblent devant le plateau. En 5 min, Christian et son déhanchement très hip-hop (photos et vidéo à l'appui si besoin...) reremplit la salle, ça se met à crier de partout, à bouger, à s'amuser quoi ! Le dancefloor est extraordinairement réceptif et réactif à ce qui se passe derrière les machines, et je crois que c'est là que tient la magie redoutable de Christian Sims, dans cette capacité à communier avec son public, à le faire participer à son jeu, son live est un échange mutuel, passionnel et passionné, une véritable fusion des esprits au moyen des émotions du corps.
Pendant ce temps dans la grande salle... Jack de Marseille a commencé à mixer, on va faire un petit tour histoire de jeter une oreille. Chaleur intense, public un peu statique, plutôt occupé à chercher un "quatre-heures" qu'emporté par le mix, je reste 2 minutes, c'est propre mais rien d'exceptionnel, et je sens un étrange souffle qui m'appelle because... I love Tekhouse aussi beaucoup... Je ramasse mon oreille et je retourne au point de départ; la différence d'ambiance est saisissante, indice d'agitation maximum, hurlements constants et popotins hystériques, c'est l'effet Christian Sims, eh ben on en a de la chance ! Evidemment trop court, le live se termine sous les applaudissements et les cris exaltés d'un public absolument conquis, pas de bug redouté et une performance impeccable des deux machinistes de la Tekhouse, une implacable efficacité qui a bousculé tout le monde, la soirée est lancée, et admirablement ! Anorak prend le relais sur le même ton, et nous offre un set de qualité, en continuation parfaite du live, ça retourne et ça entraîne, Anorak : chapeau !
Pendant ce temps dans la grande salle... Jack de Marseille s'est mis en place, cette fois ça danse et ça frappe comme il faut, on dirait que la soirée s'emballe, MAIS, aberration caractérisée et à mon avis artistiquement et humainement préjudiciable, la Villa Rouge, frappée comme tous les Clubs de la région d'un arrêté préfectoral, doit fermer ses portes à 4h, et évacuer les clubbers déchaînés et les Dj's tous justes à point ! Soit dit en passant, les afters ouvrent à 5 h, et ça donne une foule de gens très excités éparpillée dans les rues de la ville, un peu saoûl un peu tout, pas près d'aller se coucher, je trouve que c'est une drôle de décision (dans quel but d'ailleurs ? Est-ce qu'il est interdit de s'amuser seulement de 4 à 5 ? ). J'avale mon verre (en plastique et sans complexe) et on fonce dans la Clio retrouver notre toutou en pleine forme (hélas...). Retour vers Marseille tranquillou, everybody est bien fatigué, vidé, mais ressourcé, ça fait du bien de faire la fête, ça fait du bien de voir (et d'entendre) qu'il y a toujours de vrais artistes, des artistes pour qui le djing est avant tout au service de la danse et du plaisir, un pur travail de communion, d'échange et de passion. Morale de la soirée : I love Tekhouse and I love Christian Sims !

 Critique écrite le 17 mai 2003 par Fanny M


Jack de Marseille : les dernières chroniques concerts

Jack de Marseille vs. Cyril Benhamou en concert

Jack de Marseille vs. Cyril Benhamou par pirlouiiiit
La Jetée, Marseille, le 24/04/2015
Cette chronique là au moment même où j'assistais au concert je savais que j'allais avoir du mal à la faire. En effet je ne connais vraiment pas grand-chose en DJ, et même si je... La suite

Dektone : Jack de Marseille & James Taylor en concert

Dektone : Jack de Marseille & James Taylor par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 19/04/2013
début de la soirée par ici A mon arrivée changement d'ambiance radical ... le concert a commencé même si la salle est loin d'être pleine ... le public clairsemé se chauffe en... La suite

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille  - Sziget Festival (jour 2) en concert

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille - Sziget Festival (jour 2) par Pirlouiiiit
Óbuda Island - Budapest - Hongrie, le 14/08/2008
Pour moi ce fut l'une des plus grosses journée ... le site étant assez grand et les scènes suffisamment espacées pour que le son n'interfère pas, il a fallu cavaler par moments,... La suite

Principles of Geometry / Matias Aguayo / Hotchip / Joakim / Dj Food / Trevor Jackson / Jack de Marseille ... (Territoires Electroniques 2006) par Art Kraft
Village des automates - St Cannat (13), le 05/06/2006
Après les excellentes avant-premières au Cabaret Aléatoire, de la 4ème édition du festival Territoires Electroniques (Nathan Fake et Riton en Février, Planning To Rock, Chloé et Ivan Smagghe en Mai !!!), voici le collectif Biomix investissant la campagne aixoise dans un lieu insolite : le Village des Automates. Rompre les automatismes ? Un espace... La suite

Sims : les dernières chroniques concerts

Carl Cox + Jack de Marseille + Carlo Mora + Fafa Monteco + Christian Sims par Fanny M
Zenith - Toulon, le 03/05/2003
D'abord on arrive à minuit (apéro oblige...), pas de foule, pas de queue, petite fouille sommaire (note pour plus tard : penser à vider mon sac, c dingue toutes les merdes que je peux accumuler...), on s'introduit. J'accroche le bracelet Vip à mon poignet, biz à Franky & Pascale, on entre direct dans le carré histoire de se pipoter une coupette de... La suite