Accueil Chronique de concert Kittin, Jack de Marseille, Les Ziris, Markus Nicolai, Oscar L (Festival Utopia)
Lundi 29 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Kittin, Jack de Marseille, Les Ziris, Markus Nicolai, Oscar L (Festival Utopia)

Kittin, Jack de Marseille, Les Ziris, Markus Nicolai, Oscar L (Festival Utopia) en concert

Friche Belle de Mai Marseille 25 Sept 2021

Critique écrite le par

Nous voilà pour le 2ème jour du festival Utopia, motivé par la programmation annoncée et le spectacle de la veille. Aujourd'hui on décide de voir moins de chose que la veille et de choisir un programme afin de juger d'avantage la programmation que l'ambiance même du festival.
 


J'arrive donc pour le dj set de Cinthie qui propose une house très sympa, aux teintes électro-tech, qui, sans être exceptionnel, nous met ce qu'il faut dans l'ambiance pour ce début de soirée.



On file voir Les Ziris pour un live qui sera probablement un des meilleurs sets du weekend. Franchement, c'est ultra dansants. Les titres ne sont pas forcément toujours mixés (et c'est normal puisque c'est un live) mais on alterne les genres (souvent rythmés et parfois downtempo) avec toujours le plaisir de voir une composition très bien exécutée.



Je me souviens avoir été un des 1ers chroniqueurs de French 79 en disant alors que la scène marseillaise proposait de bons artistes en tout genre. Dans le genre électro, le live des Ziris propose, à mon goût, une musique d'un niveau au moins équivalente, utilisant un son plus moderne que celui du Jupiter, avec autant de musicalité. On leur souhaite donc de suivre la même voie que celle tracée par leur ainée.

A noter aussi qu'il s'agit d'une nouvelle production du Cabaret qui, avec Sigma 555 passé la veille, promet beaucoup de bons projets pour la suite si ce niveau est maintenu.
 


Je reste pour le début de Jack de Marseille mais des problèmes techniques me font basculer sur la scène d'en face et je file voir Oscar L, un dj espagnol qui envoie une électro-tech un peu minimale, rudement efficace devant une foule déchainée. Ayant habituellement du mal avec l'électro espagnole, là, pas de souci, le gars envoi du lourd et je reste du coup une bonne heure.



Je retourne ensuite voir Jack de Marseille où, malgré encore quelques petits problèmes techniques récurrents (changement de platine vinyle en plein set ou un vinyle qui saute par-ci par-là par les vibrations de la scène), Jack envoi un set excellent, là où un dj peu expérimenté aurait probablement fait n'importe quoi. Bravo !



L'occasion pour moi de faire une photo backstage avec Miss Kittin, devenue Kittin tout court, et qui se prête gentiment au jeu avant qu'elle ne joue sur une scène - sur cette fameuse scène où les conditions de lumière sont particulièrement compliquées pour réussir une photo (lumière bleu sombre aux LED, la même la veille que celle de Chris Liebbing). Nous n'en n'aurons du coup pas de meilleures que celle présentée, à notre grand regret, mais çà vous donnera une idée de l'ambiance lumière et fumée si intéressante pour la musique mais si détestée des photographes.



Je file ensuite la fin de Mayan Nidam, une toute djette qui envoie de l'électro minimale (pas étonnant qu'elle soit signée sur Perlon) assez sympa même si à mon goût, pour l'heure, cela aurait mérité un peu plus de punch. Seule vrai originalité, elle mélange morceaux sur supports numériques avec quelques galettes vinyles. On est quand même pas déçu du spectacle proposé !



On continue sur la même scène avec Marcus Nicolai, que j'avais vu il y a une bonne dizaine d'années à Marsatac, et bizarrement, j'ai l'impression au bout d'une demi-heure de voir le même spectacle : un Marcus Nicolai au démarrage un peu poussif mais qui après 15/20mn nous propose vraiment un live bien sympa et où l'on prend beaucoup de plaisir.

Du coup, après 30 minutes supplémentaires, je file voir Kittin (ex Miss Kittin donc) qui envoie un set électro un peu old school qui tape bien. Je me souviens l'avoir vue pour la 1ère fois au Pont du Gard il y a presque 15 ans à la grande époque avec The Hacker. Les années passent mais le plaisir reste toujours le même...

4h50, je décide de rentrer. Je recroise ce groupe qui joue depuis la veille en live dans le public et qui franchement régale (si quelqu'un connait le nom, merci ) et, comme la veille, passe devant le cabaret aléatoire qui envoie de l'ultra lourd, qui restera bondé et qui ne m'attirera donc pas plus que la veille.
 
BILAN : en dehors des soucis techniques sur le live de Jack de Marseille, et qui proposera toutefois un super set, j'aurais passé une excellente soirée qui ne sera pas à me rappeler les bonnes soirées Marsatac sur le même site et à peu de chose à la même période. Un festival au goût nous l'espérons de revient et que nous recommandons sans problème. Bravo et nous l'espérons, à l'an prochain.


Jack de Marseille : les dernières chroniques concerts

Jack de Marseille vs. Cyril Benhamou en concert

Jack de Marseille vs. Cyril Benhamou par pirlouiiiit
La Jetée, Marseille, le 24/04/2015
Cette chronique là au moment même où j'assistais au concert je savais que j'allais avoir du mal à la faire. En effet je ne connais vraiment pas grand-chose en DJ, et même si je... La suite

Dektone : Jack de Marseille & James Taylor en concert

Dektone : Jack de Marseille & James Taylor par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 19/04/2013
début de la soirée par ici A mon arrivée changement d'ambiance radical ... le concert a commencé même si la salle est loin d'être pleine ... le public clairsemé se chauffe en... La suite

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille  - Sziget Festival (jour 2) en concert

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille - Sziget Festival (jour 2) par Pirlouiiiit
Óbuda Island - Budapest - Hongrie, le 14/08/2008
Pour moi ce fut l'une des plus grosses journée ... le site étant assez grand et les scènes suffisamment espacées pour que le son n'interfère pas, il a fallu cavaler par moments,... La suite

Principles of Geometry / Matias Aguayo / Hotchip / Joakim / Dj Food / Trevor Jackson / Jack de Marseille ... (Territoires Electroniques 2006) par Art Kraft
Village des automates - St Cannat (13), le 05/06/2006
Après les excellentes avant-premières au Cabaret Aléatoire, de la 4ème édition du festival Territoires Electroniques (Nathan Fake et Riton en Février, Planning To Rock, Chloé et Ivan Smagghe en Mai !!!), voici le collectif Biomix investissant la campagne aixoise dans un lieu insolite : le Village des Automates. Rompre les automatismes ? Un espace... La suite

Miss Kittin : les dernières chroniques concerts

Miss Kittin & The Hacker en concert

Miss Kittin & The Hacker par Sami
Espace Julien, Marseille., le 22/05/2009
Les concerts à l'Espace Julien commençant toujours à l'heure et très tôt, je n'ai pu, une fois n'est pas coutume, voir la prestation d'Anything Maria qui assurait la première... La suite

Miss Kittin & The Hacker + Björk en concert

Miss Kittin & The Hacker + Björk par Floribur
Pont du Gard & Arènes de Nimes, le 23/08/2007
MIS KITTIN & THE HACKER - Pont du Gard, jeudi 19 juillet 2007 BJÖRK - Arènes de Nîmes, jeudi 23 août 2007 Petite chronique groupée de deux stars de l'électro, de styles,... La suite

Digitalism + Birdy Nam Nam + Laurent Garnier + Etienne de Crecy + Ghinzu + Yuksek + Miss Kittin & The Hacker + Naive New Beaters (Printemps de Bourges 2009) par Tribukao71
Le Phénix / Palais d'Auron, Bourges, le 25/04/2009
Première fois que je vais au Printemps de Bourges, une très bonne programmation electro et pour la première fois aussi, un seul billet pour deux salles ! autant dire que tout ça s'annonce bien ... Arrivé à Bourges en fin d'après-midi, il pleut... il a fait beau toute la semaine sauf le samedi. Nous cherchons notre hôtel qui en fait n'était pas... La suite

"Rinôcérôse", Miss Kittin & The Hacker (Benicàssim 2002) par Pierre Andrieu
Benicàssim (Espagne), le 02/08/2002
L'univers branchouille de la musique parisiano parisienne se délecte de la musique de ces deux "groupes" qui cartonnent un peu partout dans le monde. Leurs performances à Benicàssim ont divisé même si elles ont toutes les deux eu un remarquable écho de la part du public espagnol, hystérique pour ces deux chantres de la touche française.... La suite

Friche Belle de Mai Marseille : les dernières chroniques concerts

Robert Owens, Archie Hamilton, Moonbotica, Sigma555, Magit Cacoon, Extand and Play, Maraboutage, Magic Island, Chris Liebbing  (festival Utopia) en concert

Robert Owens, Archie Hamilton, Moonbotica, Sigma555, Magit Cacoon, Extand and Play, Maraboutage, Magic Island, Chris Liebbing (festival Utopia) par marcing13
Friche Belle de Mai Marseille, le 24/09/2021
Nouveau festival sur Marseille (?), Utopia est une proposition du Cabaret Aléatoire et qui donc lance son propre festival sur l'ensemble de la Friche Belle-de-Mai. Originalité de... La suite

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger en concert

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger par Catherine B
Toit terrasse, Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/09/2018
Manger un kouskous entre amis sur les toits de la Friche... Profiter de l'air... Bientôt L'Automne et.... Revoir Rachid. "Douce France"... Que celle d'hier soir à... La suite

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof en concert

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof par Sami
Toit Terrasse Friche Belle De Mai, Marseille, le 14/07/2018
Depuis quelques années déjà ici le toit terrasse de la friche de la belle de mai propose tous les week end des soirées avec des dj's et des concerts dans des styles très variés... La suite

Concert Dessiné 1+9+8+4 en concert

Concert Dessiné 1+9+8+4 par odliz
La Friche de la Belle de Mai, le 23/05/2018
Rendez-vous pour le deuxième jour de la deuxième édition de Oh les Beaux Jours ! , festival thématique et pluridisciplinaire dispatché aux quatre coins du centre ville, sauf... La suite