Accueil Chronique de concert Chuck Berry et Jerry Lee Lewis
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Zenith 14 novembre 2008

Critique écrite le

Assez d'accord avec ce qui a été dit. Cependant, j'ai énormément apprécié la première partie menée tambour battant par la très surprenante et inattendue Linda Gail Lewis, sœur du Killer ! Il est vrai que la déception était grande lorsque j'ai appris que, pour raisons de santé, Little Richard ne pouvait venir ! Quel dommage de ne pas pouvoir se régaler sur l'intro de Long Tall Sally ou de Tutti Frutti... Mais, la soeur du Killer a fait un travail remarquable en chauffant la salle avec sa verve et sa vigueur (ce doit être dans les gènes).

Arrive ensuite le Killer himself, un peu voûté, un peu fatigué, mais bien présent. Les titres qui s'enchainent sont un peu lents, jusqu'à ce qu'il entame l'intro de Great Balls Of Fire, en enchainant derrière Whole Lotta Shakin'. Le Killer quitte la scène sur une foule d'applaudissements plus que mérités.

Et enfin, on termine avec Chuck Berry, que j'ai personnellement trouvé très en dessous de ses capacités (enfin à 83 ans, on peut lui pardonner), néanmoins, on peut quand même lui reprocher l'intro approximative de Johnny B. Goode, et également quelques longueurs pendant son set.

Mais dans l'ensemble, cela reste un concert exceptionnel, mais surtout une occasion unique (et probablement la dernière) de voir les pionniers Rock'n'Roll réunis ...

 Critique écrite le 17 novembre 2008