Accueil Chronique de concert Clutch
Jeudi 15 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Clutch

Clutch  en concert

La Maroquinerie - Paris 25 janvier 2013

Critique écrite le par

Exactement comme en 2012, je démarre cette année 2013 par un premier concert à la Maroquinerie sur les hauteurs de Ménilmontant dans le 20 ème à Paris et à deux pas de chez moi. Il y a un an, jour pour jour, c'était avec les Irlandais de The Answer et ce show avait fini par devenir un de mes concerts de l'année. Aujourd'hui, c'est au tour de Clutch de faire figure de 1er concert et celui-ci deviendra forcément un des grands évènements marquants de mon année musicale 2013. Comment peut-il en être autrement de la part d'un groupe que j'adore et d'une date qui était plus qu'attendue par les fans, c'est peu dire.



La Maroquinerie (500 places) était complète depuis 2 mois déjà et le groupe aurait pu remplir des salles telles que le trianon, le trabendo voir le bataclan s'ils avaient voulu déplacer cette date vers un autre lieu. Mais pour faire plaisir aux fans les plus acharnés sachant qu'une tournée de deux ans est prévue pour défendre leur nouvel album "Earth Rocker" qui ne sortira que début mars, les énormes et mythiques Clutch ont préféré rester jouer à la Maroquinerie. Mon petit doigt me dit d'ailleurs qu'ils reviendront nous voir à Paris dans l'année mais cela se passera sûrement dans une plus grande salle. De nombreux fans sont donc restés sur le carreau (mais ils se rattraperont surement bientôt) et pour ceux qui ont eu la chance d'avoir une place, c'est l'énorme excitation en cette veille de week-end. Je le répète mais c'est un évènement ce soir pour ceux qui connaissent la carrière du groupe qui affiche déjà 20 ans au compteur, leur premier disque étant sorti en 1993.



Il est un peu plus de 20 heures quand on descend au sous-sol pour rejoindre la salle avec une première partie (les anglais de Hark) qui jouent à plein régime. J'ai peu de choses à vous dire sur leur prestation du coup vu que je suis resté seulement pour 2 titres mais c'est dans une veine stoner-rock.



Il faut dire que je suis bien excité et motivé comme jamais. C'est la 1ère fois pour ma part que je vais voir sur scène Clutch, depuis le temps que je les écoute. Dans un passé récent, je n'ai pas forcément eu envie de les voir en première partie de System Of The Down à Bercy en 2011 ou etde Volbeat au Bataclan en mai dernier. De plus, je n'ai pu réaliser l'interview que j'avais prévue pour vous la veille avec le groupe vu l'heure proposée. En un mot donc, je suis chaud comme la braise et je ne suis pas le seul, loin de là.
 Il y a donc fort longtemps qu'ils n'avaient pas joué chez nous en tête d'affiche.



La tension est énorme. La chaleur est montée d'un cran et enfin, je dis enfin, il est un peu plus de 20h45, les lumières s'éteignent et c'est la libération à leur arrivée sur scène. Rien que cela, ce fut un grand moment. Neil Fallon, au chant, est juste devant moi, le guitariste Tim Sult est à ma gauche, le bassiste Dan Maines est à ma droite et l'immense batteur (par son jeu) Jean- Paul Gaster est au fond, derrière Neil Fallon. Je sens que ça va secouer et dès les premières notes de "Pure Rock Fury", ça se confirme. L'ambiance est devenue dingue et ça secoue fort.



Pour faire des photos, c'est bien difficile mais je me bats, bien aidé en cela par une belle énergie qui me porte. Le pit se déchaîne et le rouleau compresseur est lancé. L'ambiance devient folle et on est écrasé au 1er rang car à la Maro, il n'y a pas de crash barrière.
Cela groove à mort et le groupe joue vraiment bien. C'est pro, super carré et ça tourne à la perfection. On entendra des nouveaux titres tels que "Earth Rocker", "D.C Sound Attack" et "Crucial Velocity". Pour le reste, c'est le pied avec de nombreux classiques du groupe et c'est peu dire s'ils en ont un paquet, maintenant, de classique avec une discographie aussi riche. Clutch est à la hauteur de mes attentes et je réalise enfin un de mes rêves.



Ils ne me déçoivent pas une seconde. Neil est très expressif (les photos en sont la preuve). Il remue beaucoup sur scène et communique bien avec son public pendant que les autres sont plutôt effacés mais assurent grave leur prestation. J'adore le batteur Jean-Paul Gaster, son jeu et de plus, il est terriblement beau à voir jouer. C'est une pièce maîtresse du groupe. D'ailleurs, il nous gratifiera de quelques somptueuses improvisations derrière son kit. Le concert passe à une vitesse grand V et on arrive déjà à la fin avec Electric Worry et son fameux refrain "Bang, Bang, Bang, Bang" "Vamonos, Vamonos". Le public est en transe et le fait savoir. Le groupe quitte une première fois la scène après une heure trente de prestation de haute volée et reviendrons-nous achever définitivement avec 2 titres en rappel "Cypress Grove" et "A Shogun Named Marcus".



Ce concert d'une durée de 1h45 aura tenu toutes ces promesses. Clutch est une formation qui mélange le blues, le rock, le stoner d'une fort belle manière. On a donc plus qu'à croiser les doigts pour un retour rapide dans nos contrées (il y a beaucoup d'espoir). Clutch est définitivement un grand groupe.



un énorme merci à Rose Vignat
Credit photo: Lebonair




Set list
Pure Rock Fury 

The Mob Goes Wild 

Profits of Doom 

50,000 Unstoppable Watts 

Power Player 

DC Sound Attack 

Gravel Road 

Crucial Velocity 

The Regulator 

Burning Beard 

Earth Rocker 

The Yeti 

Big News I / Big News II 

Escape From the Prison Planet 

Electric Worry 

One Eye Dollar 

rappel:
Cypress Grove 

A Shogun Named Marcus




Clutch : les dernières chroniques concerts

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Le Trianon, Paris, le 13/12/2016
On n'arrête plus Clutch depuis 2013 et la sortie de leur fantastique album Earth Rocker. Ce dernier les a enfin propulsés sur le plateau des plus grands groupes de rock actuels... La suite

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

Clutch  en concert

Clutch par Lebonair
Nouveau Casino, Paris, le 20/06/2014
Avant son passage au festival Hellfest le lendemain à Clisson, le groupe de stoner rock blues américain Clutch est passé par la capitale en ce vendredi soir dans la salle du... La suite

La Maroquinerie - Paris : les dernières chroniques concerts

New Model Army en concert

New Model Army par lol
La Maroquinerie, Paris, le 09/10/2019
Comme tous les ans, Justin Sullivan et son groupe New Model Army viennent rendre visite aux Parisiens. Cette année, c'est à la Maroquinerie que le public fervent d'habitués qui... La suite

Zebrahead en concert

Zebrahead par Lebonair
La Maroquinerie, Paris , le 24/09/2019
Les Américains de Zebrahead étaient de passage à Paris à la Maroquinerie, dans le 20ème, pour leur unique date en France le mardi 24 septembre. En pleine tournée européenne,... La suite

J Mascis en concert

J Mascis par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 06/07/2019
Il a souvent été décrit comme une personne oisive voire adepte du "jemenfoutisme". Avec son air d'éternel slacker... de 55 balais, sa casquette de base-ball et son t-shirt informe,... La suite

Jon Spencer And The HITmakers en concert

Jon Spencer And The HITmakers par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 17/05/2019
Retrouver Jon Spencer à la Maroquinerie, en pleine forme, cela ravive forcément des souvenirs. C'est en effet une histoire qui dure depuis près de 25 ans : sur cassette, vinyle et... La suite