Accueil Chronique de concert Daara J Family + Joey le Soldat
Mercredi 23 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Daara J Family + Joey le Soldat

Daara J Family + Joey le Soldat en concert

Fuzz'yon La Roche sur Yon 18 Mars 2018

Critique écrite le par

Un Dimanche soir où il fait bon à s'extirper de sa flemme pour aller tendre l'oreille dans une salle de concert... Les habitudes sont là pour être bousculées, et l'horaire a bien été communiqué par le Fuzz'Yon, 18h30, ça fait bizarre, mais au moins le Lundi sera moins rude !

Joey le soldat, artiste burkinabé est devancé par son batteur qui prend place devant ses tomes.



Crête sur la tête, gueule sympathique, il tape direct des baguettes sur ses pads et lance les boucles.
Il porte les instrus avec des rythmes bien percutants, apportant un coté tribal.

Joey le Soldat se montre rapidement, et échange avec le public du Fuzz'Yon pour faire les présentations.
L'artiste tourne actuellement afin de promouvoir son nouvel album Barka sorti en Septembre, et avant tout le faire partager en live.



Le décor est planté, on est baladé entre les cases sous le soleil écrasant avec des chants d'enfants pointant au loin. Les prods sont bien réalisées et à deux ils ont l'air d'avoir travaillé le show, calé au cordeau.



Joey déverse son flow ragga / hiphop en mooré et français, coulé sur une terre aride, une musique épurée, qui laisse apprécier au mieux ses gorgées désaltérantes !



Les textes abordent aussi les problématiques liées à un continents à cheval entre tradition et expansion : la vision des migrants, le passé colonial, le quotidien de la jeunesse, le milieu rap aujourd'hui.

Le groupe semble avoir travaillé leurs prods et le set calé au cordeau car même à deux, ils enchaînent les titres sans temps mort.



Mon coup de cœur personnel est M'maan, avec une instru sublime.
Joey pose un refrain solaire à la Anthony B, et le final m'a emporté littéralement.
EMCEE et Dem Ha Head sont dans des sonorités plus actuelles, moins mon truc personnellement, mais recherché, et bien efficace sur le dancefloor.



Il pose aussi bien en chant, toast, ou slam sur des riddims boggle, reggae, samples hiphop ou nappes électro. Une palette très large lui offrant la possibilité de toucher toutes les sensibilités.

Une pure découverte qui fait toujours plaisir quand c'est en live dans une salle intimiste comme le Fuzz'Yon !

Après une parenthèse la Daara J Family se retrouve, 20ans après leurs début.



Faada Freddy en est passé par Gospel Journey, de l'acoustique pur sans instruments, uniquement voix et mains, l'occasion de mettre en exergue son groove et et nous faire voyager dans sa sensibilité (je conseille vivement de regarder le live dans le ring sur France Ô en particulier Letter to the lord, magique Lien ici...)



Ndongo D est plus dans la branche hiphop / ragga. On peut y retrouver des bribes de bobos rastafariens, de Dead Prez ou de leurs grands frères Positive Black Soul.
La branche revoltée de la Daara J s'exprime sans entraves, constatant les incohérences, de préjugés envers le peuple africain.



Le groupe n'exerce son rayonnement pas uniquement à travers la musique, en effet, ils agissent aussi par le biais d'actions en faveur de l'éducation, l'environnement, et la prévention routière. Les paroles sont lancées et les actes suivent !



Les titres alternent aussi entre tradition africaine avec Bayi Yoon chanté et faisant éclairer les cœurs tel Ismael Lo, et de sons hiphop inspirés de Public Enemy à leur sauce piquante toujours métissé.

Ils proposent la philosophie Oye, en réponse au bonheur, à la vie. Le message parait simpliste, mais pourquoi faire compliqué, dans un monde où on se cherche des soucis...



Le sourire est à la fois sur les visages, et dans les notes avec un guitariste en second plan qui joue ses notes colorées, mettant des touches positives sur des textes de révolte, de combat pour une reconnaissance méritée.



Du fond, et de la forme. La forme, d'ailleurs, il faut en avoir... Car avec leur longue expérience, le groupe nous fait une bonne séance cardio, ça jump sec ! Heureusement que des moments posés reposent les cœurs, voir les réchauffent avec en prime des lumières bien gérées.



Le bassiste et la choriste sont étonnants, d'une énergie particulièrement communicative, ils portent l'ambiance, la pousse à partir en fiesta, avec un moment salsa sur Esperanza où ça danse dans toute la salle !



Le duo vocal enchaîne les tubes et teste ses nouveaux titres, avec la chaleur qui augmente, et ça fini par danser même jusque sur scène.



Une complémentarité mais aussi des goût commun ont l'air de lier Faada Freddy et Ndongo D, et une réelle complicité d'amis d'enfance émane de leurs échanges.




Vers 20h30, ils s'éclipsent, mais le public redemande une dose de rayons, et la Daara J Family n'en est pas avare, et nous remet un bon coup de soleil !!!

Du lourd sur La Roche ce soir...
Ça fait vraiment plaisir de vivre des moments vrais, simple, la vie quoi...

Suivez bien la prog' à venir du Fuzz'Yon, toujours éclectique, mais pas de choix au hasard.
Pour moi, ça sera retour à Jahneration (rencontrés cet été), en première partie de Naâman ce Vendredi au Zénith de Nantes, même ambiance que ce soir, j'espère !

Fuzz'yon La Roche sur Yon : les dernières chroniques concerts

Interview de The Last Internationale en concert

Interview de The Last Internationale par penandpaper
Fuzz'yon La Roche sur Yon, le 21/02/2020
Découvrez sur cette vidéo l'interview du groupe new yorkais, The Last Internationale, lors de leur passage au Fuzz'Yon à la Roche sur Yon le 21 février 2020 ! Pour... La suite

The Last Internationale + The Blind Suns en concert

The Last Internationale + The Blind Suns par Penandpaper
Fuzz'yon, La Roche-sur-Yon, le 21/02/2020
Ce soir au Fuzz'Yon, c'est du gros lourd ! Du rock en veux-tu, en voilà ! The Blind Suns et The last Internationale jouent à guichet fermé ce soir ! Pas étonnant, ça faisait... La suite

Vidéoclub + Hier Soir en concert

Vidéoclub + Hier Soir par Penandpaper
Fuzz'yon, La Roche-sur-Yon, le 14/02/2020
Ce Vendredi 14 février, soirée de Saint Valentin, nous arrivons au Fuzz'Yon pour le concert de Vidéoclub alors que le set de la première partie, Hier Soir, est déjà bien entamé.... La suite

Ladylike Lily en concert

Ladylike Lily par Penandpaper
Fuzz'yon, La Roche sur Yon, le 24/01/2020
Les bons concerts et les bons moments passés au Fuzz'Yon, voilà ce que j'avais envie de partager avec ma fille de 6 ans aujourd'hui. L'équipe propose une programmation jeunesse, et... La suite