Accueil Chronique de concert Deep Purple + Gotthard
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Deep Purple + Gotthard

Le Dôme - Marseille 5 décembre 2009

Critique écrite le 14 décembre 2009 par Cabask

Désolé de casser un peu l'ambiance, mais tu as toi même émis les réserves concernant le concert. Il ne m'est dès lors pas possible de mettre 4 étoiles à cette prestation.

Je ne parlerai pas de la 1ère partie que je trouve d'une lourdeur et que je qualifierais de caricature sur pattes. Le chanteur (qui en plus a une excellente voix) en fait des caisses et le guitariste (excellent lui aussi pourtant) n'a pas fait un solo propre (je parle de son son). Bref, vraiment mais vraiment pas ma tasse de thé. Il y a 20 ans c'était marrant, dans l'air du temps, mais là c'était assez ridicule. On se serait cru devant Spinal Tap Mais ça plait, donc je respecte.

Et pour Deep Purple, les limites vocales de Gillan sont quand même flagrantes. Je n'ai pas eu la chance de le voir auparavant et suis d'autant plus déçu que visiblement, il tenait mieux la route il y a encore 3 ans. Les soli du clavier sont particulièrement chiants (dignes de Rudess chez Dream Theater, excellent musicien également) parce que techniquement c'est très fort, mais noyé dans des tonnes d'effets chiants à mourir et surtout vus et entendus des centaines de fois. La base rythmique basse/batterie est par contre parfaite et je ne trouve rien à redire. Steve Morse est un excellent gratteux et il m'a fait plaisir à bien des moments, ce qui ne l'a pas empêché de me souler particulièrement quand il partait trop loin, trop vite, trop chiant quoi. Il ne m'aura jamais autant touché que lorsqu'il a entamé un passage lent seul et où là oui, mes poils se sont hérissés. Cela dit, mission quasi impossible que de prendre la suite de Blackmore, donc dans l'ensemble, il tient bien la route.
Et enfin, au niveau de la set list, il y a eu trop de morceaux "modernes" (qui ne sont absolument pas ce que je préfère chez ce groupe, vouant une admiration sans borne au triptyque In Rock/Fireball/Machine Head). Les gars doivent évoluer c'est vrai et vu les limites vocales de Gillan, on comprend que certains immanquables (Child in time notamment) soient passés à la trappe.
Bref, un bon concert, mais pas à porter aux nues, il me semble car on était bien loin de la quasi perfection.

Le Dôme - Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite