Accueil Chronique de concert En attendant les Eurockéennes 2022... une balade au Malsaucy ?
Samedi 18 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

En attendant les Eurockéennes 2022... une balade au Malsaucy ?

En attendant les Eurockéennes 2022... une balade au Malsaucy ? en concert

Presqu'ïle du Malsaucy, Evette Salbert 04/07/2021

Critique écrite le par


Dimanche 4 juillet 2021... Voilà 2 ans, jour pour jour, qu'ont résonné les dernières notes des Eurockéennes de Belfort (celles d'Arnaud Rebotini, sauf erreur), sur la Presqu'Île de Malsaucy, Commune d'Evette-Salbert (90). Depuis, le COVID a vilainement interrompu un série glorieuse de plus de 31 éditions de notre festival de coeur (auquel nous avons eu la chance d'assister... 26 fois, dont la dernière en 2019). A l'annonce d'une deuxième année consécutive sans "ses" Eurocks, la bande de mes chers amis qui aime à s'y retrouver a pris la seule décision raisonnable : y revenir, quand même, au moins pour le plaisir d'un raout presque familial, et inratable, qui nous avait cruellement manqué à l'été 2020.

Du coup, à y être, nous avons pu réaliser ce qui, pour moi en tout cas, était un très vieux fantasme : voir la Presqu'Ile du Malsaucy, base nautique de son état, SANS les installations du Festival ! Une sorte de "privilège" que seuls des régionaux ont sans doute pu réaliser auparavant. J'ai donc imaginé que les nostalgiques (...celles et ceux qui tapent "Eurockéennes" dans "chroniques de concert" sur Concertandco...) auraient plaisir à voir quelques-unes des photos prises ce dimanche, et qui figurent ci-dessous, en fin de chronique.

Le choc visuel, car c'en a été un, a commencé dès le parking qui sert habituellement de point d'entrée : je n'ai simplement pas reconnu où j'étais ! Et sur tout le site ensuite : sans les kilomètres de clôtures en bois habituelles, le paysage et la vue sont évidemment profondément modifiés, avec deux impressions contradictoires : le site est évidemment plus grand (puisqu'on se promène sur toute la base nautique)... tout en paraissant plus petit ! Et on y découvre des choses qu'on avait jamais soupçonnées, cachées habituellement à la vue : de beaux jeux pour enfants, de charmantes passerelles sur l'eau, des petits étangs annexes ou encore, un terrain de beach volley, de très beaux arbres... Autant de choses que les centaines de milliers de festivaliers passés par ici au fil des temps, n'ont sans doute jamais pu imaginer.

Difficile de croire, dès l'entrée, que ce modeste recoin dégagé entre quelques arbres à gauche sert de scène "Loggia"... Que ce charmant (mais pas immense) champ de graminées vert tendres, permet d'accueillir un chapiteau d'au moins 5 000 places... Et plus difficile encore de visualiser le public de la grande scène (20 ou 25 000 personnes), dans cette petite prairie parsemée de coquelicots, en pente finalement très douce et même pas en forme d'amphithéâtre ! Difficile aussi d'imaginer que la (terrifiante en cas de boue !) "montée à la grande scène" est cette petite déclivité presque imperceptible, et envahie d'herbes folles qui peuvent atteindre un mètre de haut. Amusant enfin de voir cette grande plage, avec deux surveillants de baignade (pas surbookés ce jour-là...) pile à la place des 3 conteneurs qui forment un bar à la scène "Plage". Un plan d'eau auquel nous avons évidemment fait honneur en y enchaînant un pique-nique, et un petit plouf très plaisant... terminé par une fuite peu glorieuse devant une averse sauvage... sans laquelle l'évocation des Eurockéennes n'aurait pas été complète !

Quoi qu'il en soit, l'impression étrange de se promener dans un endroit familier et pourtant totalement différent - un peu comme une dimension parallèle, en fait - ne nous a pas quittés de la visite ! Il est vrai que 2 ans sans fréquentation ont permis ici à Dame Nature de reprendre totalement ses droits, ce qui pour un écolo amoureux de petites fleurs (et donc en légère dissonance cognitive lors des festivals de plein air) est extrêmement rassurant ! Près de 30 ans de piétinement frénétique, de déversements d'ordures, de bières renversées et autres fluides corporels divers, sont bien absorbés et semblent même n'avoir jamais existé, quand on voit à la place des herbes hautes, doucement agitées par le vent. C'est aussi une belle confirmation qu'un festival éco-responsable, comme essayent de l'être les Eurockéennes depuis de longues années, est finalement tout à fait supportable pour l'environnement, et même rapidement réversible. On est peu de choses, quand même... et c'est très bien comme ça !

Pour information, de "petites Eurockéennes 2021", culinaires autant que musicales, vont tout de même se tenir (à 999 personnes, soit 30 fois moins que d'habitude), du 20 au 24 juillet 2021 (plus d'infos sur le site). Les places seront sans doute difficiles à obtenir, mais qui sait si les aficionados les plus acharnés ne pourraient pas réussir à s'y glisser ? Pour les autres, rendez-vous, espérons-le, à l'été 2022. Nous aurons moins de scrupules à piétiner notre Presqu'Île bien-aimée, maintenant que nous avons pu observer sa formidable capacité de résilience !

Pour finir et comme promis, voici donc un Portfolio du Malsaucy sans les Eurocks !. Volontairement sans commentaires, afin que chacun puisse être aussi déconcerté que nous... Longue vie aux Eurockéennes !

















(Photo d'introduction : Bastien SUNGAUER, 2019)

Les Eurockéennes de Belfort : les dernières chroniques concerts

Daft Punk (Eurockéennes de Belfort 2006) en concert

Daft Punk (Eurockéennes de Belfort 2006) par Pierre Andrieu
Presqu'île du Malsaucy, Belfort , le 24/02/2021
Après avoir permis de voir défiler sur scène The Strokes, Arctic Monkeys, Two Gallants, Dionysos, Malajube etc., la journée du 30 juin 2006 aux Eurockéennes de Belfort se... La suite

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2019
Malgré la fatigue cumulée depuis jeudi, on est tout de même monté en régime au fil du week-end. Au programme, on retrouve notamment à l'affiche Stray Cats, Christine and the... La suite

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2019
Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée... La suite

John Butler Trio - Rival Sons - Idles - Jeanne Added (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

John Butler Trio - Rival Sons - Idles - Jeanne Added (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 05/07/2019
John Butler Trio Grande Scène 19h15 20h15 Pour leur seconde journée, les Eurockéennes de Belfort font le plein. Sur la grande scène, en tout début de soirée, John Butler... La suite

Presqu'ïle du Malsaucy, Evette Salbert : les dernières chroniques concerts

Daft Punk (Eurockéennes de Belfort 2006) en concert

Daft Punk (Eurockéennes de Belfort 2006) par Pierre Andrieu
Presqu'île du Malsaucy, Belfort , le 24/02/2021
Après avoir permis de voir défiler sur scène The Strokes, Arctic Monkeys, Two Gallants, Dionysos, Malajube etc., la journée du 30 juin 2006 aux Eurockéennes de Belfort se... La suite

Kraftwerk (Eurockéennes de Belfort 2005) en concert

Kraftwerk (Eurockéennes de Belfort 2005) par Pierre Andrieu
Presqu'île du Malsaucy, le 03/07/2005
Les quatre informaticiens allemands de Kraftwerk nous avaient fait très fort impression lors des dernières Trans Musicales de Rennes, ils ont réitéré leur robotique performance... La suite

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2019
Malgré la fatigue cumulée depuis jeudi, on est tout de même monté en régime au fil du week-end. Au programme, on retrouve notamment à l'affiche Stray Cats, Christine and the... La suite

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2019
Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée... La suite