Accueil Chronique de concert (ma) Fête de la musique 2012 : Ensemble Télémaque + Divers
Jeudi 9 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

(ma) Fête de la musique 2012 : Ensemble Télémaque + Divers

(ma) Fête de la musique 2012 : Ensemble Télémaque + Divers en concert

Bibliothèque L'Alcazar, Marseille 21 juin 2012

Critique écrite le par

Ce 21 juin 2012, un nouveau paramètre vient singulièrement simplifier ma Fête de la Musique : j'ai un petit garçon de 4 mois et demi, il a droit à sa première Fête (d'autant que je prends très au sérieux son éveil musical) ; il a droit aussi à ne pas se faire casser les oreilles, et enfin, il doit être rentré à 19 heures 30 !

Donc, exit la Fête à Neuneu du quartier de la Plaine / Cours Ju (j'y ferai un petit tour plus tard) : les mongoliens sont bien de sortie, comme l'année passée, avec leurs baffles dégueulant techno (je précise que je n'ai pas vu de DJ mixeurs, seulement des gens qui passaient des disques : pas des musiciens), raï, salsa et autres genres populaires chez les moins de 25 ans. L'an dernier déjà, j'ai pu constater que la vraie Fête de la Musique se passait ailleurs dans Marseille...


Non, cette année c'est musique contemporaine, acoustique, et à 18 h 15 ! L'Ensemble Télémaque (petit orchestre dont je n'ai jamais entendu parler) va jouer "In C" de Terry Riley (grand compositeur minimaliste californien, dont je n'ai jamais entendu parler).


Et ceci dans le hall de l'Alcazar, notre bibliothèque municipale que je persiste à bien aimer, malgré la mainmise des bien connues et crapuleuses Forces Ouvrières de Marseille sur sa gestion... Je leur sais gré, du moins, d'avoir organisé ce "grand petit" concert dans un endroit hautement approprié, avec une belle acoustique et un belle lumière, et dans un mode éclaté qui permet la déambulation.


D'abord répartis dans l'espace (rez-de-chaussée et coursives du premier), les quelques dix musiciens se prêtent en effet admirablement à une petite leçon de chose, pour qui veut faire découvrir la musique à son perdreau de l'année...


A savoir, lui montrer (et lui donner à entendre) successivement une contrebasse, un violoncelle, une clarinette, un haut-bois, un xylophone, un violon, une trompette, une flute traversière. Comme on dit par ici, il va tout savoir... et rien payer ! Certains musiciens semblent amusés de mon petit manège et nous font de grands sourires.


D'ailleurs cette mise en scène semble faite pour encourager la mobilité : je trouverai donc un peu curieux qu'une grosse partie du public s'asseye dès le départ pour ne plus bouger, alors qu'on peut entendre de 10 façons différentes cette même oeuvre selon l'endroit où l'on se place... Habitudes de spectateurs passifs, peut-être ?


In C se base (merci Wikipedia) sur la même note unique (In C = en do...), qui sort des hauts-parleurs de la bibliothèque du début à la fin : chaque musicien a une partition séparée en une dizaine de petits mouvements (4 mesures max, je dirais ?), et chacun est relativement libre de les jouer aussi longtemps qu'il veut, de s'arrêter, de rattraper les autres ou de se laisser distancer.


Ainsi l'oeuvre peut durer entre 45 et 90 minutes selon l'humeur des uns et des autres, et passe par des moments très calmes (quand seuls un ou deux jouent) ou au contraire foisonnants, quand tout le monde rentre dans le jeu. C'est un dispositif très ludique, surprenant, et qui maintient un intérêt égal pendant les 45 minutes qu'on en a entendues.


Le chef est là pour essayer de donner une direction, et il est très éloquent dans ces gestes : "toi, plus fort, toi moins, jouons la partie 4 ou la partie 8, toi... tu descends !" Parce qu'au fur et à mesure les musiciens de l'étage transhument vers le rez-de chaussée, petit manège assez amusant une fois qu'on l'a compris (je croyais d'abord qu'ils allaient sortir de scène au fur et à mesure).


Le groupe se reforme au rez-de chausseée, disposés en cercle dans l'atrium, et entourés d'un public assez fourni avec beaucoup d'enfants (manifestement, Philippe Petit et moi ne sommes pas les seuls à avoir jugé hyper pratique et potentiellement intéressant pour nos kids, ce concert qui au moins ne leur ravagera pas l'oreille interne avant la puberté...).


L'heure de fermeture approchant, on n'aura toutefois pas la version de 45 minutes : le chef amène en douceur tout son joli monde à conclure ensemble, et le Do s'interrompt dans les baffles. Francs applaudissements mérités pour l' Ensemble Télémaque : l'oeuvre ne semble pas hyper complexe à jouer mais comme déjà dit, elle s'est avérée vraiment très ludique. Voilà une Fête de la Musique où l'on aura vu au moins un truc inhabituel !


Retour à la maison et, beaucoup plus tard, petit tour refait sur la Plaine, juste pour la forme. Rien entendu de particulièrement marquant, je signalerai quand même un point très positif : au moins deux vraies scènes sur le Cours Julien (il n'y en avait aucune l'an dernier), et ceci sans compter les teufeurs, danseurs orientaux, joueurs de djembe.


Le tout fait un raffut un peu confus et fatigant mais au moins, on laisse un peu de place à de la musique interprétée en live. Dans les rues adjacents, à part une vaillante fanfare étudiante et un groupe black qu'on entend pas Place du Chien Saucisse, on navigue difficilement entre rhum bâclé et merguez périmées, et les maudites baffles hurlantes : c'est la merde habituelle.


Petite déception pour finir : lee Nitwits ont déjà joué, et Where's Captain Kirk a annulé, à la Maison hantée, où joue en plus un groupe assez insupportable au moment où je m'y arrête. Par ailleurs le chanteur de Mascarimiri, tanqué devant l'Oustau, ne semble pas disposé à rejouer ! Heureusement, on croise toujours plein d'amiEs dans ce genre d'instants festifs pour finir la soirée en blaguant. Encore plus content, avec le recul, d'avoir été voir quelque chose de précis, et de l'avoir entendu dans de bonnes conditions.

> Réponse le 07 septembre 2012, par Joshua

Oui c'est vrai que c'était bien ce concert ! J'étais vraiment tout petit à l'époque (4,5 mois !) et pourtant je n'ai pas pleuré du tout, et j'ai même résisté à ma crise de pénéquet de 18 h 30... J'espère qu'ils en referont des comme ça ! Hé ! C'était mon tout premier concert hein ! ;-)  Réagir


Fête De La Musique : les dernières chroniques concerts

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... en concert

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... par Philippe
Eglise de l'Estaque and more, Marseille, le 21/06/2017
A Marseille la Fête de la Musique est souvent surtout la Fête à Neuneu : merguez à gogo, sonos atroces et groupes très amateurs (ou plus souvent, aux goûts douteux, ce qui est... La suite

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) en concert

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
Baraki, Maison Hantée, Fietje, Cours Julien, ... Marseille, le 21/06/2015
Cette année la fête de la musique tombe un dimanche et si j'ai coutume de dire que la fête de la musique c'est tous les soirs et même si depuis quelques années il y a clairement... La suite

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... en concert

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... par Philippe
Salon de Provence, le 21/06/2014
Comme le camarade Pirlouiiiit, je n'ai jamais renoncé à sortir flâner le nez au vent le soir de la Fête de la Musique. Et je n'en suis jamais rentré sans avoir vu un ou deux... La suite

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) en concert

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
le Plateau, Marseille, le 21/06/2014
Pour bien réussir sa fête de la musique, surtout avec des enfants en bas âge il est souhaitable voire indispensable de se reposer dans la journée, voire de leur avoir fait faire... La suite

Bibliothèque L'Alcazar, Marseille : les dernières chroniques concerts

Henri Florens & Elisabeth Caumont (Jazz Explosion) en concert

Henri Florens & Elisabeth Caumont (Jazz Explosion) par Pirlouiiiit
Alcazar, Marseille , le 20/11/2014
Un peu compliqué ce jeudi soir ... Svet n'étant pas là, je récupère les enfants entre 18h et 18h30 à l'école et la crèche, je passe à la maison, je leur fait un sandwich au... La suite

Zenzika & Eddy Vaccaro - Concert dessiné Championzé (festival Les Littorales) en concert

Zenzika & Eddy Vaccaro - Concert dessiné Championzé (festival Les Littorales) par Pirlouiiiit
Alcazar, Marseille, le 11/10/2014
Après une nuit de 12h pour récupérer d'une semaine trop chargée (au cours de laquelle j'avais quand même réussi à aller voir Messer Chups et Elektrolux au Poste mardi et Nevche... La suite

La Balade de Paola Crusoé un concert dessinée par Mathilde Docmecq en concert

La Balade de Paola Crusoé un concert dessinée par Mathilde Docmecq par Pirlouiiiit
Auditorium de l'Alacazar, Marseille, le 04/05/2013
Dans le cadre du festival Tcho qui a lieu dans tous les bibliothèques de Marseille en plus des séances de dédicace de toute l'équipe du magazine Tcho, et d'expos étaient... La suite

Nevchehirlian en concert

Nevchehirlian par Pirlouiiiit
bibliothèque l'Alcazar - Marseille, le 02/03/2012
Ce vendredi soir va être très chargé (comme les deux jours qui suivront d'ailleurs) ... dans le cadre des différents évènements sensés commencer à faire parler du festival Avec... La suite