Accueil Chronique de concert Eric McFadden
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eric McFadden

Eric McFadden  en concert

Café de la danse, Paris 25 Mai 2011

Critique écrite le par



25 Mai, je viens de subir coup sur coup deux ravalements de façades avec Triggerfinger et les Queens Of The Stone Age et voilà la dernière couche avec Eric McFadden qui vient de sortir un nouvel album (voir chronique) BlueBird On Fire terriblement excitant, rock, gras, stoner, qui sent bon le desert.





Je suis à peine remis des deux précédents concerts que je me trouve devant le Café De La Danse pour conclure cette trilogie dantesque. C'est donc Eric McFadden qui est en charge de boucler la boucle de ces 4 jours de très haute tenue. C'est le 3ème compte-rendu de mon ovni vaudou en 14 mois. C'est vraiment parce que j'ai envie de vous le faire connaître, de le faire partager au plus grand nombre.



Ce soir, on va entendre des titres du dernier disque Bluebird On Fire et le show est prévu pour plus de 2 heures de spectacle avec quelques invités exceptionnels.



Il est 20 heures, on rentre dans la salle et une atmosphère familiale s'y dégage.

Pas de première partie ce soir, la salle est correctement remplie mais c'est pas plein.

Il est vrai qu'Eric McFadden est passé régulièrement à Paris ces derniers mois mais quand même, ça ne justifie pas tout.



C'est mon avis mais si en France on était plus nombreux à se bouger le cul pour découvrir et aller voir tous ces talents méconnus ou presque, un type comme McFadden remplirait des salles comme la Cigale sans problème.

Que voulez-vous, on est en France et si on a pas le soutien d'un major aux moyens importants qui permet des passages à la télévision genre Taratata ou en radio, c'est mort. Il reste des webzines, comme concertandco qui aime vous faire découvrir ces illustres inconnus mais le bouche à oreille prend plus de temps, forcément.



Pour McFadden, c'est le label francais "Bad Reputation" derrière qui dispose de moins de moyen qu'un major, mais avec pas moins de compétences et qui y met sûrement plus de coeur et de passion. Je vous encourage d'ailleurs vivement à découvrir les artistes défendus par ce merveilleux label mené avec talent par Eric Coubard.



Allez, réveillons-nous les amis.



Il est 20h15 et ils débarquent à trois sur scène.

Dans une configuration inédite par rapport aux précédents concerts, on trouve toujours à la batterie Marco Bazzi et surtout James Whiton à la contrebasse électrique.

Je suis ravi d'entrée par cette bonne nouvelle. Ce soir, c'est du côté de "EMT" Eric McFadden Trio qu'il faudra lorgner.

Les musiciens sont de bonne humeur et on voit le plaisir qu'ils ont à jouer ensemble.



James Whiton avec son instrument fretless accompagne parfaitement ce set, il en est même une pièce indispensable. Il pousse McFadden comme un rival parfois, avec un bel esprit et un talent imposant. La complicité entre les deux hommes est impressionnante. Whiton aime se lâcher, provoquer, rire, et jouer, sacrément.

Ce soir, c'est rock, exit le flamenco, le vaudou oui, le rock oui, le blues oui, l'esprit vagabond, évidemment.

James Whiton fera bouger son instrument de ces mouvements, Eric McFadden nous lâche, nous gratifie de ses délicieux solos, incisifs et tranchants, marqué par la vie avec ce gôut du desert.



Des invités surprises avec la génialissime présence de Pat McManus qui viendra jouer, délivrer ces solos avec parfois McFadden pour donner la réplique, un régal pour tout amateur de rock digne de ce nom.

Pat jouera aussi du violon avec autant d'envie et d'intensité.

C'est bon d'entendre, de voir ces gars, c'est qu'on a de la chance ce soir.



Patrick Chesnay est dans la salle, comme à chaque fois et il n'est pas le seul à être touché à l'écoute de l'incontournable chanson "Where Is Ferdinand?"

Des moments de douceur, de rock intense, de stoner, des amis viennent participer à la fête sur quelques titres dont quelques impros , hein Greg???. Certains se sont lâchés ce soir, ça fait plaisir mais pas qu'une magnifique fête, on a eu ce soir, non pas que.

Surtout après Triggerfinger et Queens Of The Stone Age, c'est un Eric McFadden voudou...ment rock qu'on a eu ce soir. Une très belle conclusion à ces 4 jours d'intenses et inoubliables concerts.



2h 20 de show, une ambiance des plus conviviales et des plus chaleureuses, familiales, ça serait bien d'être plus nombreux à venir le voir en 2012 maintenant.

McFadden est un artiste généreux, talenteux et jamais ennuyeux

Je compte sur vous pour faire passer le message

Remerciements
Eric Coubard
Label Bad reputation
https://www.badreputation.fr/

Eric McFadden : les dernières chroniques concerts

Eric McFadden + Roland Tchakounté + Rodney Branigan en concert

Eric McFadden + Roland Tchakounté + Rodney Branigan par Lebonair
Paris le New Morning , le 09/11/2010
Ce fut une bien belle soirée au New Morning ce mardi avec un double plateau comprenant un illustre inconnu (pour ma part), Roland Tchakounté, blues-man Camerounais vivant en France... La suite

Interview de <i>Eric McFadden</i> en concert

Interview de Eric McFadden par Lebonair
20/10/2010
Bonjour Eric, Je suis ravi de réaliser cet entretien afin de mieux faire connaître un mec comme toi à nos visiteurs. Après le compte-rendu du concert au Café De La Danse le... La suite

Eric McFadden en concert

Eric McFadden par Lebonair
Le Café de la Danse, Paris, le 26/03/2010
Après un belle soirée en compagnie de Wax Tailor la veille à l'Olympia, place à Monsieur Eric McFadden au Café de la Danse près de Bastille en ce vendredi soir. 20h30, la 1ère... La suite

Café de la danse, Paris : les dernières chroniques concerts

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Kid
Café de la Danse, Paris, le 10/12/2018
Il y a peut-être une chose que l'on peut reprocher à Murat, qui se tient là derrière les portes, non pas de Naples, mais du Café de la Danse : sa bonne humeur. On a souvent comparé... La suite

Fantastic Negrito en concert

Fantastic Negrito par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 04/11/2018
Alors qu'un mois de novembre fort en commémorations débute, voir débouler Fantastic Negrito au Café de la Danse livrer un show époustouflant file le baume au cœur qui manquait... La suite

MIEN en concert

MIEN par Samuel C
Le Café de la Danse - Paris, le 24/09/2018
Dans un Café de la Danse à l'éclairage judicieusement tamisé, une invitation à une expérience spatio-temporelle était proposée par MIEN, un groupe composé de membres de The Black... La suite

Mark Lanegan Band en concert

Mark Lanegan Band par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 25/11/2017
Deux légendes vivantes qui ont définitivement marqué les grandes décennies noisy et (post) grunge ont foulé les planches du Café de la Danse en moins d'une semaine. Thurston... La suite