Accueil Chronique de concert eRikm + Contrordre + Nicolas Reclus (un dimanche deletere)
Vendredi 18 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

eRikm + Contrordre + Nicolas Reclus (un dimanche deletere)

eRikm + Contrordre + Nicolas Reclus (un dimanche deletere) en concert

Atelier Juxtapose, Couvent Levat, Marseille dimanche 19 juillet

Critique écrite le par

Le Couvent Levat by Pirlouiiiit 19072020

Après être allé pour la première fois depuis très longtemps à la Salle Gueule hier, me revoici de sortie en ce dimanche après-midi, direction le Couvent Levat investit depuis un petit moment déjà (3 ans d'après les gobelets ?) par l'Atelier Juxtapoz qui organise quasiment chaque week end des grosses après-midi / soirées de concerts comme celui-là. Thèmes assez variés puisque cette après-midi il s'agit d'electro ... je ne sais s'il faut dire pointu ou minimaliste, en tout cas comme je le découvrirai sur place plutôt "particulière".

Le Couvent Levat by Pirlouiiiit 19072020

Etant resté à la maison pour bosser c'est le sms de Pierre "Svet me dit de te dire qu'il y a des burgers" qui sera mon coup d'envoi. Effectivement j'ai un faible pour la chose, à partir du moment où ils sont faits un minium artisanalement. J'étais déjà venu au Couvent Levat il y a quelques mois (ça se compte sans doute en année) juste pour pique-niquer, donc je trouve sans mal.

Le Couvent Levat by Pirlouiiiit 19072020

Une fois dedans, passée la statue multicoloriée je me laisse guider par le son et trouve sans mal Svet, Pierre et les autres qui ont faim comme moi et je commencerai donc par le fameux burger "pain brioché, travers de porc laqué, chou, mayo shirasha & sésame, mélange d'herbes" qui valait effectivement le détour. Dans le fond j'entends le mix d'un DJ que je ne connaissais que de tête et qui doit être (merci de me corriger) Nicolas Reclus (par élimination entre ceux que je connaissais et pense avoir raté sur la page fb crée par Deletere).

Nicolas Reclus by Pirlouiiiit 19072020

En effet cette après-midi est en fait organisée par l'association Deletere "un laboratoire nomade au sein duquel la recherche se concentre sur les nouvelles technologies en tant que médium artistique." Si la piste de danse devant les platines de Nicolas n'est vraiment saturée, beaucoup de gens sont en train de boire un coup ou de manger, il y a quand même quelques très jeunes enfants et leurs parents qui en profitent.

Nicolas Reclus by Pirlouiiiit 19072020

N'étant pas franchement branché electro (et n'ayant pas pris de notes) je serais bien incapable de vous décrire plus précisément sa musique. Deletere dit de lui "Nicolas Reclus improvise une musique à la fois percussive et abstraite à base de synthèse FM et de textures digitales." Ce qui est sûr c'est que c'était autrement plus dansant que le set de erikM qui suivait derrière. Changement d'ambiance et d'affluence dès qu'il s'est emparé des machines.

eRikm by Pirlouiiiit 19072020

Là aussi je m'aide de la présentation de Deletere pour présenter celui que j'ai déjà eu l'occasion de voir plusieurs fois depuis ce festival MIMI en 2001 :
"eRikm est un compositeur, musicien improvisateur et plasticien, née en 1970 à Mulhouse. Vit à Marseille, France. Depuis 1992, eRikm étend son terrain d'expérimentation artistique sur les scènes internationales. Attentif au maintien de la fusion entre pensée, instinct et sensibilité, il ose la simultanéité des pratiques et la mise en tension de différents modes de composition, dans et avec tous les langages".

eRikm by Pirlouiiiit 19072020

Ca n'aide pas forcement à se faire une idée de sa musique n'est-ce pas ? Très concentré comme toujours, il ne quittera quasiment pas l'écran de son ordi des yeux. Derrière lui des formes abstraites générés par un VJ caché derrière la scène. Cette fois la piste de danse sera pleine, mais de gens assis regardant en l'air ou fermant les yeux pour mieux se laisser emporter par ses grésillements, chocs, raclements savamment dosés.


Contrordre by Pirlouiiiit 19072020

Puis viendra le tour du dernier live de la soirée avec Contrordre le nouveau projet de Nicolas Armand. Plus fort (en termes de volume) comme le disait la présentation "Il y joue une musique influencée par les musiques "hardcore" qu'elles soient punk, bruitistes ou électroniques. Seul sur scène, il est accompagné des machines qu'il créé au sein de Ritual Electronics, sa marque de synthétiseurs modulaires. Il en résulte une musique ultra rapide et vindicative ou le mur de bruit remplace les guitares et ou samples de batterie acoustique et kicks saturés cohabitent pour faire se joindre deux pans de la musique de soulèvement".

Contrordre by Pirlouiiiit 19072020

En termes de mélodie ou de structure on dans le même rayon que EriKm à mes oreilles de néophytes (je vous invite à aller jter une oreille à son Soundcloud pour vous faire un idée). Pas franchement ma came (pour reprendre une expression chère au Pinguin) d'autant que le Nicolas fait un peu la tronche derrière sa mèche avec sa clope au bec et que c'est contagieux. Le public (debout cette fois) a l'air d'apprécier. Pour moi il est plus que l'heure de repartir avec Pierre et Svet, le reste de la troupe s'étant volatilisé.

Le Couvent Levat by Pirlouiiiit 19072020

Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé écouter de la musique un dimanche après-midi comme cela. Inévitablement cela m'a fait penser à plein d‘égard, comme chez Coco Velten il y a quelques temps d'ailleurs, à ces après-midi que je passais à Brooklyn lorsque j'habitais un New York. C'est à cela que je penserai su mon vélo en rentrant chez moi à la nuit tombée. Le week-end suivant le Couvent Levat accueillait la fête annuelle de la Compagnie du Lamparo (avec Sirventes et le nouveau line-up de Poliphonic System) à laquelle j‘aurais vraiment beaucoup aimé venir ...
Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici
erikM :
erikM by Pirlouiiiit 19072020

Contrordre :
Contrordre by Pirlouiiiit 19072020

ErikM : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI : Shadoks Forever + Noël Akchoté en concert

Festival MIMI : Shadoks Forever + Noël Akchoté par Phil2guy
Festival MIMI - Hôpital Caroline - Marseille, le 04/07/2013
Nous embarquons avec ma collègue photographe sur la navette en direction des îles du Frioul où se déroule la 28e édition du Festival MIMI (Mouvement International des Musiques... La suite

Ministère des Affaires Inutiles / eRikm en concert

Ministère des Affaires Inutiles / eRikm par Mcyavell
Parvis de l'Opéra - Marseille (Sirènes Et Midi Net), le 03/02/2010
Chaque premier mercredi du mois, les sirènes sonnent deux fois. Je me rends régulièrement sur le Parvis de l'Opéra pour le concept pour le moins original proposé par Lieux Publics.... La suite

Fm Eihneit & Erik M. par Jean-Marc Ferrera
Friche Belle de mai - Marseille, le 18/05/2012
"Viens ! Il y a Fm Eihneit de Neubauten qui joue à la Friche". C' est en ces termes qu' une amie m' emmène au bout de la Friche Belle de mai, haut lieu de la culture ultra-subventionnée marseillaise. Il s' agit en fait d' un duo entre le percussionniste de Einstürzende Neubauten et Erik M, platiniste. Une bonne centaine de personnes sont présentes... La suite

Nuit du Chaos Heretik : Erik M + Les Religions Sauvages + Kap Cambino + DJ Ai par Pirlouiiiit
Friche Belle de Mai - Marseille, le 15/01/2005
Cruel dilemme ce soir puisqu'il faut choisir entre Electrolux à la Machine à Coudre que je n'ai pas vu depuis longtemps. ... et la Nuit du Chaos Hérétik à la Friche, j'opté pour la seconde sachant que Electrolux repassait bientôt (avec les Cowboys From Outerspace au Balthazar). La Nuit Hérétik était en fait une longue soirée avec... La suite

Atelier Juxtapose, Couvent Levat, Marseille : les dernières chroniques concerts

the Parade en concert

the Parade par Pirlouiiiit
Atelier Juxtapoz - Couvent Levat, le 09/09/2020
Ce mercredi je me suis un peu fait violence pour venir. Juste eu le temps de faire 3 crèpes pour les enfants avant de passer le relais à Svet et partir à tombeau ouvert (je ne... La suite

Interview d Under Kontrol en concert

Interview d Under Kontrol par boby
Atelier Juxtapoz - Marseille, le 30/04/2011
Bio, sans colorant ni conservateur. En quelques mots la musique selon Under Kontrol ! Ni instrument, Ni effet, juste 4 bouches qui retentissent comme un orchestre. Simple... La suite