Accueil Chronique de concert Eskobar + Cheeese
Jeudi 2 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eskobar + Cheeese

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 11 mars 2003

Critique écrite le par

Le groupe clermontois Cheeese débute la soirée avec ses morceaux pop/rock chantés en anglais. Mis sur orbite par une bonne section rythmique, le chanteur guitariste (ex-Jacks) et le guitariste (qui joue aussi dans Les Coyotes) peuvent s'exprimer à l'aide de six cordes au son acéré et de cordes vocales plutôt en forme ! Sans aucune esbroufe, Cheeese a donné un concert concis, carré et agréable... Dommage que la reprise de Devo, The girl u want n'est pas été jouée hystériquement comme lors de la première partie d'Elk City ; mais ce sera pour une autre fois !



Un peu plus tard, les vedettes radiophoniques suédoises, Eskobar, font une apparition remarquée sur la scène. Si le groupe fait une entrée plutôt sobre, le guitariste lead, Frederik Zäll, se place ostensiblement au milieu de la scène et relègue son discret collègue chanteur sur la gauche pour mieux faire admirer sa coiffure plaquée et ses poses un peu "too much"...
A l'écoute des premiers morceaux, on se dit que les Suédois ont décidément le chic pour sonner comme les inoubliables créateurs de Dancing queen, Abba... Tout sonne un peu trop "variétés grand public" ; seule la voix de Daniel Bellqvist, charmante, ressort du lot. Puis, on croit que le concert va décoller avec le titre Tell me I'm wrong, une merveille d'electro pop à la Depeche Mode avec des guitares énormes. Las, dès la fin de ce bon moment, les titres sans aspérités particulières se succèdent à la grande joie des auditrices de RTL 2, conquises par tant de sensualité à fleur de peau...
Et ce qui devait arriver arriva : une reprise d'Abba, Knowing me knowing you conclut "brillamment" le concert ! Ils s'excusent presque de la jouer en expliquant qu'ils l'ont travaillée pour un "tribute concert" mais le mal est fait ! Le groupe revient ensuite pour jouer Someone new, un tube "electro propre" qui bénéficie toutefois d'une ligne de basse entêtante... Après un titre plus musclé, le public rentre se coucher en rangs serrés, ravi d'avoir approché de près les gens qui chantent dans le poste de radio...

Cheese : les dernières chroniques concerts

Elk City + Cheeese + Dollar-1 par Pierre Andrieu
Le Fou du Roy, Clermont-Ferrand , le 07/05/2001
Les concerts dans les bars bénéficient souvent d'une ambiance chaleureuse et conviviale : on peut presque toucher les "vedettes" de demain, ce concert ne dérogera pas à la règle... Le problème, c'est que quand le groupe en tête d'affiche (Elk City) est passé à la radio et vient de New York, il faut vraiment être passionné pour supporter la... La suite

Eskobar : les dernières chroniques concerts

Eskobar par stéphanie&fred
L'Usine, Istres, le 14/03/2003
Un son excellent, une voix superbe et des chansons pop-rock très mélodiques. La suite

Eskobar par morgane
L'Usine, Istres, le 14/03/2003
C'était super, une ambiance rock détendue avec un chanteur du feu de dieu et une musique assez cool... Ca vaut le détour ! La suite

Brenda Benson + Eskobar + Flaming Lips par Celui qui cherche
Elysée Montmartre, Paris, le 12/03/2003
Concert éclectique des Festins d'Aden En première partie, un groupe de rock de jeunes (prononcer "d'jeuns"), qui se sont employés à jouer un rock énergique et classique et qui m'a foi y sont parvenus. En deuxième partie, Eskobar, qui a produit sa "pop sucrée", très bien produite, très agréable à écouter. Style léché, voix suave du chanteur,... La suite

Eskobar par Vivien
Transbordeur, Lyon, le 10/03/2003
Excellent, le groupe se donne à fond pour leur premier concert en France, les musiques sont terribles. Seul point négatif, c'était un peu court, on aurait bien aimé réentendre un Someone New et quelques autres titres superbes de l'album. Super en bref. La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Natalie Bergman en concert

Natalie Bergman par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2021
Dimanche... Comme l'a si bien chanté Bertrand Belin avec les Liminanas, on ne peut pas dire que ce soit la journée la plus facile de la semaine, surtout quand on est au mois de... La suite

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat en concert

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2021
Mais c'était quoi cette soirée de déglingos avec Arthur Satan et Bryan's Magic Tears à La Coopé puis avec Heimat dans un squat punk que l'on ne nommera pas ? On s'attendait à... La suite

Thurston Moore Group + Jerusalem In My Heart en concert

Thurston Moore Group + Jerusalem In My Heart par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/11/2021
Ça fait un bail qu'on est fan de Sonic Youth (vu pour la première fois en 1999 au Transbordeur de Lyon puis lors de festivals à Paris, Belfort ou encore Saint-Malo) et de... La suite

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die en concert

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 06/11/2021
Ça aurait pu être un samedi soir un peu morne, voire glauque, de vacances de la Toussaint, et puis grâce aux concerts de Johnny Mafia et We Hate You Please Die à La Coopé, ce 6... La suite