Accueil Chronique de concert Festival de Nimes : Mark Knopfler + Bap Kennedy
Dimanche 17 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival de Nimes : Mark Knopfler + Bap Kennedy

Festival de Nimes : Mark Knopfler + Bap Kennedy en concert

Arènes - Nîmes 9 Juillet 2013

Critique écrite le par

Ils ne sont pas arrivés par grappe à proprement parler mais les 8000 amoureux du très attendu Mark Knopfler sont parvenus jusqu'à lui sous une chaleur d'été avec un pas "lazy mood". Une organisation quasi militaire saisit les arènes et chacun rejoint sa place avec son verre et surtout son tee-shirt signé MK sur les indications d'un service d'ordre très zélé.



Le public d'averti attend sagement le début de soirée, et sans avoir le temps de scander son impatience, est déjà surpris par les premières notes de Bap Kennedy, dont l'album 'The sailor's revenge' est produit par Mr Knopfler.



Un duo irlandais qui s'appuie sur un thème folk aux versants country, dans la pure tradition du sud des Etats- Unis. Sans chichi, guitares acoustiques en main, la première partie pose tranquillement les bases d'une soirée annonciatrice de maturité et de balades traditionnelles.



10 minutes de retard qui défient la ponctualité britannique, Mark Knopfler apparaît en entonnant un 'What it is' énergique.Avec un mix qui ne fait pas de place au doute, l'ex leader de Dire Straits impose ses riffs caractéristiques au gré des titres. Présentant fièrement son dernier opus, le maître y va de son toucher au doigt qui le rend si unique.



Le titre éponyme Privateering ainsi que corned beef confirment les couleurs qu'il défend. Alternant des titres aux accents irlandais et des rythmes country, l'octet (entendez par là un combo de 8 musiciens), délivre une prestation de grande qualité. La voix de Mark Knopfler, bien que pas transcendante, colle toujours parfaitement à ses chansons, chargée en médium et éraillée juste comme il faut.



La scène se dresse fièrement et défie le haut de l'arène. Elle semble même trop grande pour les rares déplacements de l'artiste qui ne se meut que de quelques pas au changement de guitare. Mais le public sait à quoi s'attendre, sa générosité n'étant pas jugée au travers de son dynamisme ! Malgré des poursuites parfois hésitantes et un incident technique de début de concert (plus de son en façade pendant 20 secondes), le spectacle semble en effet du goût des fans, tant les nîmois se montrent calmes,à l'écoute et revêtent presque le fameux flegme britannique.



Le show est on peut sans surprise et épuré ; pas d'écran, pas d'effet, juste une scène, des musiciens et des artistes. Mais on ne vient pas voir le guitariste pas hasard,on y emmène même ses enfants et les familles présentes à Nîmes sont légions. Mais que l'on ne se leurre pas : certains titres comme Romeo and juliet nous rappellent que les nîmois sont venus voir Mark Knopfler faire revivre Dire Straits. Il distille pourtant les titres de son ancien groupe de manière édulcorée : Télégraph road en final et So far away en rappel seront les seules chansons dont l'auditoire aura l'honneur.



Un sortie sur Piper to the end, tiré de l'album Get lucky,(6éme album) sonne comme une bénédiction de fin de messe : "Soyez heureux".
Message reçu à 100%. Un show efficace donc, qui tranche avec les concerts survitaminés des groupes tendance. Mark Knopfler a donné à son public ce qu'il venait chercher : du Mark Knopfler.



Setlist :
What It Is
Corned Beef City
Privateering
Father and Son
Hill Farmer's Blues
I Dug Up a Diamond
I Used to Could
Romeo and Juliet
Gator Blood
Haul Away
Postcards from Paraguay
Marbletown
Speedway at Nazareth
Telegraph Road
So Far Away
Piper to the End




> Réponse le 17 juillet 2013, par elvisisalive

MK a vieilli et on ne peut le lui reprocher. Moi aussi j'ai vieilli et mes 20 ans sont désormais aussi loin que l'épopée Dire Straits. Je comprends donc l'évolution artistique de Knopfler en solo mais cela ne m'a pas empêché de trouver ce concert en peu trop pépère. J'ai vraiment eu le sentiment que le type s'économise et assure le minimum syndical. D'autant qu'à ce rythme assez tranquille et pas franchement épuisant, il aurait pu rallonger un peu sa prestation et en offrir un peu plus à son public.  Réagir


Festival de Nîmes : les dernières chroniques concerts

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

Status Quo + ZZ Top (Festival de Nîmes 2019) en concert

Status Quo + ZZ Top (Festival de Nîmes 2019) par G Borgogno
Arènes de Nîmes, le 04/07/2019
Je m'étais RE-mis à écouter ZZ Top ces temps-ci... Et leurs disques jusqu'à "Eliminator" sont, sommes toutes, des plus corrects. Mieux, ce sont de juteux disques de Rock-Blues... La suite

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) en concert

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) par Aulie
Arènes de Nîmes , le 22/07/2018
Dimanche 22 juillet 2018, direction le festival des arènes de Nîmes pour la soirée de clôture du festival avec, en tête d'affiche le groupe Shaka Ponk et Vitalic, et en première... La suite

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) en concert

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) par Kris Tian
Arènes de Nimes, le 17/07/2018
Sting et Shaggy sur la même scène avec un album en commun ? Improbable ? Ben en fait non et tant mieux car les styles se marient bien et annoncent une très bonne soirée. Je... La suite

Mark Knopfler : les dernières chroniques concerts

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

Mark Knopfler en concert

Mark Knopfler par Cabask
Arènes - Nîmes, le 22/07/2010
Nous sommes accueillis devant les arènes de Nîmes par un petit jeune, qui en sait à peu près autant que nous sur la sécurité de la soirée. Bien sympathique pourtant, il nous... La suite

Mark Knopfler/ Bob Dylan par yesno
Lille, Zénith arena, le 21/10/2011
Un petit post pour donner l'ambiance et relever la notation des avis précédents : d'accord sur Mark Knopfler, fidèle à lui-même, je dirais même mieux que fidèle à lui-même: souriant, ce qui est un exploit pour Knopfler sur scène ! Quant à Bob Dylan, je ne suis pas d'accord avec les avis précédents négatifs. On peut être surpris de la posture de... La suite

Bob Dylan et Mark Knopfler par Alexandre
Rockhal - Esch-s/Alzette (Luxembourg), le 21/10/2011
J'étais surtout venu pour voir Mark Knopfler, qui a été conforme à son excellente réputation malgré un mauvais réglage sonore (trop de graves et la guitare ne ressortait pas assez). Cependant, au moment de basculer sur la partie Bob Dylan, je m'attendais à voir une icône du rock... il n'en fut rien. Un mythe s'est brisé, c'était la première fois... La suite

Arènes - Nîmes : les dernières chroniques concerts

Status Quo + ZZ Top (Festival de Nîmes 2019) en concert

Status Quo + ZZ Top (Festival de Nîmes 2019) par G Borgogno
Arènes de Nîmes, le 04/07/2019
Je m'étais RE-mis à écouter ZZ Top ces temps-ci... Et leurs disques jusqu'à "Eliminator" sont, sommes toutes, des plus corrects. Mieux, ce sont de juteux disques de Rock-Blues... La suite

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons en concert

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons par exxo7
Les Arènes de Nîmes, le 03/07/2019
C'est toujours un bonheur immense que de se retrouver dans les arènes de Nîmes... Ce lieu aura toujours quelque chose qui me fascine. Ce soir c'est pour voir et écouter Slash... La suite

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) en concert

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) par Fred Boyer
Arènes de Nimes, le 23/06/2019
J'ai des questionnements sur le temps qui passe auxquels j'ai du mal à trouver des réponses. Par exemple, je me demandais l'autre jour à quel moment il est devenu acceptable de... La suite