Accueil Chronique de concert Grave Digger + Alestorm
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Grave Digger + Alestorm

Grave Digger + Alestorm en concert

Havana Café - Toulouse 1 fevrier 2009

Critique écrite le par

Date inédite que ce Grave Digger/Alestorm ! Inédite pour moi car c'est rare que j'aille à Toulouse pour un live (ca ne s'est produit que pour Aerosmith/Extreme en 94 et Maiden en 2003, c'est dire...), et inédite car c'est la seule date francaise de leur tournée.

Alors bon, faut avouer que j'allais au pays du Cassoulet autant pour ce live que pour voir les amis, passant une bien bonne soirée dans le quartier Saint Pierre, à picoler soft des bonnes binouses la veille.
Et outre DG, Talasquin et Pierre, compagnons de fiesta du samedi, le show au Havana Café allait me permettre de retrouver d'anciennes connaissances du cru (hail to Manu, Alex, Blackoum et les Citrouilles !). Une raison supplémentaire à l'excellence de la soirée !

Parce que bon, Grave Digger, je les ai vu un nombre inquantifiable de fois entre les fests et les lives en headliners, et Alestorm, c'etait bien sympa dans l'ambiance de Wacken, mais dans une petite salle.... Bref je n'attendais pas grand chose de fabuleux de la soirée, si ce n'est de passer un bon moment avec les amis sur des airs metalliques.

Mais y a des fois, où tout concourt pour rendre la chose idéale.
En premier lieu, la salle m'a vraiment scotché de par sa configuration, son cadre, son espace, et enfin une scène parfaitement haute et vaste ! D'où que l'on se trouve dans la pièce, on peut voir les musicos. Même assis sur le coté dans de confortables fauteuils (hein les falses Talasquin et DG !), même du bar au fond, bref un plaisir.
Seul hic, les prix dudit bar... 3,50 euros la petite bière, sans possibilité de pintes, ca fait cher, très cher quand on en prend plus d'une ou qu'on paye des tournées... Mais Toulouse, c'est pas une ville pauvre non plus, ceci expliquant peut etre cela...

Ensuite, les groupes ont tous assuré. Nous avons raté le premier groupe local (de Pau je crois), Boneshaker, dont on m'a dit le plus grand bien, pour arriver sur le second combo francais dont je n'ai pas retenu le nom, et pratiquant un tres bon hard rock, bien envoyé.
Les pirates ecossais d'Alestorm, dont le premier album a ravi les fans de chansons heavy festives fleurant bon les farandoles, investissent les planches, devant la trois centaine de pèlerins je dirai. Une moitié assise sur les tabourets au delà de la "fosse", l'autre moitié bien à l'aise devant. Conditions idéales pour assister à un show donc.

Ces ecossais n'ont malheureusement pas bénéficié du meilleur son possible, mais ils y croyaient les gus ! Le chanteur/clavier est tout droit sorti des années 80 avec son synthé-guitare digne de Francois Valery et autres icones de la new wave ! Etrange dans une formation Metal.
Il manquait une ambiance de fest pour faire decoller le trip pirate brotherhood, les morceaux se ressemblant parfois au bout d'un moment, ce qui faisait décrocher quelque peu l'attention. Et puis la voix rocailleuse, sortant de ce corps tout frêle, ca peut lasser, n'est pas Chris qui veut. M'enfin, on va pas etre injuste, ils ont assuré, les metalleux leur ont reservé un bon accueil, et à part les soli de gratte franchement moyens et usant toujours de la même gamme, on ne peut pas leur reprocher grand chose.

Le temps de s'humidifier le gosier, et les Fossoyeurs débarquent au son de l'intro de leur dernier opus en date, même pas distribué dans l'hexagone...
D'entrée de jeu on les sent hyper décontractés, à l'image du chanteur tout souriant et taquin, d'un batteur tout aussi enthousiasme, d'un Schmidt tout à la cool... et du deuxième gratteux volontaire, voulant prouver qu'il a bien sa place au sein de GD.
Ce second guitariste, c'etait vraiment la nouveauté, et ca fait un bien fou au combo. Ca soulage Schmidt de pas mal de soli (sur la majorité des chansons récentes et quelques vieilles, il laisse sa place au newbie, qui a déjà joué avec Running Wild parait il), et ca donne une amplitude au son général, le plus qui manquait pour envoyer encore plus dans la gueule !

Autre satisfaction: la setlist ! Alors oui, il manque des hits comme "Morgana lefay", "The grave dance" ou "The battle of Bannockburn", mais en contrepartie ils ont ressorti quelques vieilles pépites (le bandant "Wedding day" ou le fantastique "Headbanging man" que je n'avais pas eu depuis des années ! Un bonheur !), et les nouveaux titres s'intègrant parfaitement au heavy puissant du set (ce "Pray" excellent en rappel), sans oublier quelques hymnes récents tels "The last supper", "The house" ou le génial "Silent revolution", ben ca donne une homogeneité totale, et pour ma part la sensation de "redécouvrir" les allemands. J'ai pris un pied d'autant plus bonnard qu'il etait inattendu !
Evidemment, l'enchainement de classiques avant le rappel "Knights of the cross"/"In the dark of the sun"/"Excalibur"/"Rebellion" fut orgasmique, l'audience n'etant pas très dense mais donnant de la voix pour le plus grand contentement du groupe dans sa globalité.
Toutes les periodes etaient représentées, moi ca me va tres bien, et ca m'a permis de chauffer les cervicales avant Kreator le lendemain !

Vivement que je revienne dans cette salle avec les mêmes amis et connaissances, à l'occasion d'un aussi bon heavy metal show !
Meme s'ils n'ont pas l'assistance qu'ils meritent, les Grave Digger ne font pas semblant, et savent combler leurs fans. See you next time !


Setlist :


Intro: Hangman
Ballad of a Hangman
Valhalla
Hell of Disillusion
Wedding Day
Headbanging Man
Witch Hunter (?)
Lionheart
Silent Revolution
Stormrider
The Last Supper
The House
Knights of the Cross
In the Dark of the Sun
Excalibur
Rebellion

Rappel

The round table
Pray
Heavy Metal Breakdown


HEADBANGING GANDALF

Alestorm : les dernières chroniques concerts

Sabaton + Alestorm + Bloodbound en concert

Sabaton + Alestorm + Bloodbound par Abigail Darktrisha
Le Rocher de Palmer, Cenon, le 23/02/2016
De retour au Rocher de Palmer dans ce mois à l'actualité très chargée niveau concerts métal pour la région Bordelaise (Machine Head, Ghost, Sabaton, Symphony X... ), une file... La suite

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown...  en concert

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown... par Gandalf
Clisson, le 21/06/2015
DIMANCHE 21 JUIN Cette dernière journée sera consacrée à la découverte, et à la redécouverte de vieux groupes pas vu depuis des années, en papillonnant de scènes en... La suite

Grave Digger : les dernières chroniques concerts

Grave Digger + Orden Ogan en concert

Grave Digger + Orden Ogan par Abigail Darktrisha
Ninkasi Kao, Lyon, le 12/04/2011
Entendre de la cornemuse, voir la mascotte The Reaper et des kilts sur scène dans cette salle Lyonnaise je n'aurais pas osé l'imaginer il y a encore quelques temps. C'est donc... La suite

Havana Café - Toulouse : les dernières chroniques concerts

Monster Magnet  en concert

Monster Magnet par mateo
Le Havana, Ramonville St Agne, le 01/12/2008
MONSTER MAGNET, groupe que j'ai découvert il y a à peu près une dizaine de mois et après 2 albums achetés (dont le dernier), je fus agréablement surpris par ce rock fluide et... La suite

MILLENCOLIN + THE BRIGGS + DHARMA + UNDER MY BLANKET par mateo
LE HAVANA à RAMONVILLE ST AGNE, le 10/11/2008
Eh bien oui, c'est vrai, je n'ai pas aimé Millencolin (en tout cas sur scène) ; un nouvel album davantage pop rock, que j'aime aussi (même si je préfère les anciens) mais c'est sur scène ou j'ai été déçu, bon il faut reconnaitre qu'il n'y avait pas un super son !! mais pour la première fois que je les voyais, je pensais retrouver la même... La suite

Ministry par fan déçu
Havana Café à Toulouse, le 25/06/2008
Moi qui était un gros fan de Ministry, surtout des albums " the mind is a terrible... et jesus built...." ben si j'avais su je serais resté a la maison ! une tournée d'adieu pour moi ce n'est pas faire la promo du dernier disque mais avant tout de jouer les bon vieux morceaux pour faire plaisir aux fans. Bilan, une première partie longue...... La suite

Laibach par Bruno
havana à Toulouse, le 27/03/2008
Terrible, ce groupe à un charisme et une présence sur scène assez impressionnants. Le chanteur et la chanteuse ont une voix au delà du réel, et même dans une petite salle comme le Havana ils arrivent à dégager des sensations peu banales. Concert génial, leurs morceaux sont encore mieux en concert ! La suite