Accueil Chronique de concert Grave Digger + Orden Ogan
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Grave Digger + Orden Ogan

Grave Digger + Orden Ogan en concert

Ninkasi Kao, Lyon 12 avril 2011

Critique écrite le par



Entendre de la cornemuse, voir la mascotte The Reaper et des kilts sur scène dans cette salle Lyonnaise je n'aurais pas osé l'imaginer il y a encore quelques temps. C'est donc pour cette raison que ce concert était l'un de ceux que j'attendais le plus depuis son annonce.



La présence des Germains de Grave Digger au Ninkasi ce soir est un vrai bonheur. Il y a bien longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de voir le groupe autre que lors de festivals, alors que Grave Digger se colle parfaitement bien à une ambiance intimiste.



Sister Sin et Grand Magus qui devaient assurer la première partie seront pour diverses raisons remplacés finalement par Orden Ogan. Dommage, fan de Sister Sin j'aurais plus apprécié cette présence.



Orden Ogan, qui nous vient également d'Allemagne, se défini lui-même comme un groupe de heavy metal aux influences assez variées; du power en passant par des légères rythmiques progressives, du folklorique, du gothique. Pour ma part il sera assez difficile de juger réellement la prestation du groupe sur peu de temps. Que ce soit la date Parisienne ou celle de ce soir, le public en retiendra principalement un titre très festif influencé Running Wild "We are pirates" dans la composition qui se démarque un peu du reste de la set list, plutôt basé sur un heavy classique. Pas mauvais, à creuser par curiosité mais ce ne sera pas la révélation de la soirée et ce n'est pour ça que le public est venu ce soir.

Liste des titres approximative :
To New Shores of Sadness
Farewell
Welcome Liberty
Easton Hope
We Are Pirates
Angels War





Le public est venu pour voir la faucheuse The Reaper et pour entendre du heavy à la Grave Digger, et c'est bien elle - la mascotte - qui après un bon moment d'attente traversera la scène accompagnée de sa cornemuse, dont l'interprétation de Days of Revenge servira d'introduction à l'arrivée du groupe. Une très belle scène décorée d'un back drop à effigie de The Reaper et complétée d'une représentation de la pochette du dernier album de part et d'autre.



Un Chris Boldendahl aux cheveux encore plus grisonnants que la dernière fois mais toujours avec ce même charisme, accompagné d'Axel Ritt, Jens Becker, Stefen Arnold, et Hans Peter Kazenburg dans le rôle de The Reaper.



Le groupe exécutera 1h45 de concert avec une set list excellente, les classiques y passeront, emmenés par Paid In Blood en ouverture, The Dark of Sun, Hammer of the Scots et The Bruce (The Lion king) avant de ralentir le rythme sur la belle ballade The Ballad of Mary (Queen of Scots).



Du Grave Digger pur et dur, une foule toute acquise et qui chantera une partie des titres. Peu de personnes en kilt malgré le forte température ces derniers jours, mais au moins un fan sera accoutré de son kilt et de sa corne à bière.



Quelques pogos, bien que la veille apparemment Chris les avaient plus ou moins interdits à Paris. Pour une raison que j'ignore mais ce soir il est tout sourire et ne fera aucune observations à ce sujet.
Un petite pause vers le milieu du show après cette première partir plutôt axée sur l'histoire de l'Ecosse, dont des titres extraits du dernier album "The Clans Will Rise Again" (2010).



Nouvelle apparition scénique du Reaper armé d'une corde de pendu relié au plafond de la salle et qui se balancera au dessus du public sur toute la fin du concert.



Le groupe reprendra les titres entre heavy et ballades sur une introduction The Gallows Pole/Ballad of a hangman jusqu'au superbe Morgane LeFay, bien reprit en chœur par le public, et qui annoncera une suite du concert encore plus fabuleuse pour ma part : un medley composé de Twilight of the Gods / Circle of Witches / The Grave Dancer / Twilight of the Gods avant de continuer sur The last Supper, Excalibur et Knights of the Cross.



Cette seconde partie est basée sur des titres plus durs, extraits d'album comme Excalibur, Knights of the Cross, The Last Supper. Le concert est à son apogée, un vrai moment de plaisir, il n'y a rien d'autre à dire.



Un rappel composé de 3 titres avec un Heavy Metal Breakdown étiré sur le refrain histoire de prolongé de quelques minutes ce concert, mais toutes les bonnes choses ont une fin et c'est sur un salut général du groupe que ces derniers finiront par partir.



Ceux qui comme moi resteront à traîner un peu après autour d'un bière auront l'agréable surprise de voir les membres des groupes venir à la rencontre du public pour faire photos, dédicaces et autres petites discussions.



En plus d'un excellent concert, un groupe bien sympathique et proche de son public.



Scottish History Set:

(Days of Revenge)
Paid in Blood
The Dark of the Sun
Hammer of the Scots
The Bruce (The Lion King)
The Ballad of Mary (Queen of Scots)
Highland Farewell
Killing Time
Whom the Gods Love Die Young
Rebellion (The Clans are Marching)




Grave Digger History Set:

(The Gallows Pole)
Ballad of a Hangman
Morgane Le Fay (with Keyboard Solo)
Twilight of the Gods / Circle of Witches / The Grave Dancer / Twilight of the Gods
The Last Supper
Excalibur
Knights of the Cross
Yesterday
The Round Table (Forever)
Heavy Metal Breakdown

Grave Digger : les dernières chroniques concerts

Grave Digger + Alestorm en concert

Grave Digger + Alestorm par Gandalf
Havana Café - Toulouse, le 01/02/2009
Date inédite que ce Grave Digger/Alestorm ! Inédite pour moi car c'est rare que j'aille à Toulouse pour un live (ca ne s'est produit que pour Aerosmith/Extreme en 94 et Maiden en... La suite

Ninkasi Kao, Lyon : les dernières chroniques concerts

The Fleshtones, Jon Spencer and the Hitmakers, Thomas Mascaro en concert

The Fleshtones, Jon Spencer and the Hitmakers, Thomas Mascaro par Fred Boyer
Ninkasi Kao - Lyon, le 07/11/2019
Double programme ce soir au Ninkasi Kao, aux abords du mythique Stade de Gerland qui a vu s'écrire certaines des plus belles pages de l'histoire du foot français (notamment une... La suite

Sick Of It All en concert

Sick Of It All par Vinogradov
Ninkasi Kao, Lyon, le 14/04/2019
Un grand jour que ce dimanche illuminé par un concert de Sick Of It All ! Le mythique groupe américain a sorti un nouvel album il y a un an, ce qui permet à de nouvelles et... La suite

Brendan Perry en concert

Brendan Perry par Ylxao
Ninkasi Kao - Lyon, le 13/02/2019
Mercredi soir sur Lyon, Direction Gerland pour une date soulignée et surlignée dans l'agenda : Brendan Perry au Ninkasi Kao. Arrivée à 20h lorsque je me rends au guichet, peu... La suite

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked en concert

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked par Jef VILLE
Ninkasi Kao - Lyon, le 18/08/2016
Bon voilà je vais enfin voir Jello Biafra (oh what a name!) en concert, malheureusement sans les membres emblématiques des Dead Kennedys. Après avoir découvert le mouvement... La suite