Accueil Chronique de concert Guns 'n roses
Vendredi 3 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Guns 'n roses

Bercy, Paris 20 juin 2006

Critique écrite le par


Mythique groupe des années 90, les Guns ont littéralement explosé dans tous les sens du terme, et je suis tres inquiet au début de la soirée. Il faut rappeler que du groupe original ne subsiste que Axl Rose, tous les autres membres ayant déserté le vaisseau.
Ca commence moyennement avec plein de gens qui revendent des places au pied des marches de Bercy. Et ca ne s'enchaine pas mieux avec la prestation du groupe en 1ère partie, un des pires que j'aie vu de ma vie : Avenged Sevenfold. Ils peuvent retrouner en Californie, il ne doit pas avoir grand monde pour les regretter.

Ca ne s'arrange pas lorsque je regarde ma montre, et qu'à 22H30, le show n'est pas encore débuté... l'angoisse ! Je me dis qu'ils vont plier le concert rapidement, et puis à 22 H 40 Robin Finck (guitariste qui a la lourde tâche de remplacer Slash) débute l'intro de Welcome to the Jungle, s'arrête, reprend, et ainsi de suite jusqu'à l'arrivée du groupe entier sur la scène. 1ère remarque, ils ont pris de l'embonpoint dans tous les sens du terme : Axl est - relativement - méconnaissable , et il y a 8 musicos sur la scène (dont 3 guitaristes : Robin Finck, Ron Thal (souvent comparé a un nouveau Zappa) & Richard Fortus à la Rythmique). Le son est très bon, et mes angoisses se dissipent très vite au vu de la prestation offerte ce soir là.

La première partie est énorme : tous les tubes y passent. Axl est (très) bien en voix, et les déhanchements caractéristiques qui sont sa marque de fabrique sont bien là, les sauts sur une jambe avec Claquement du pied, ainsi que les tours sur lui-même pied de micro en main, sans oublier les traversées de scène au pas de course. Ca se termine dans une grosse explosion pyrotechnique, mais ce n'est qu'un - brillant - debut. Des le 4ème morceau : Live and Let Die, c'est à se demander s'ils sont sponsorisés par GDF. De tous les côtés de la scène surgissent des big torches enflammées. Déjà qu'il fait une chaleur lourde, je n'ose même pas imaginer la température sur scène, et Axl qui n'arrête pas... ca bouge dans tous les sens, et curieusement le public semble plus réservé, même dans la fosse. L'enchainement Sweet Child O'Mine / Madagascar / You Could Be Mine / Knockin' On Heavens Door est exceptionnel d'intensité. Mes appréhensions ont disparu depuis bien longtemps, et je savoure à mort le spectacle. Quel coup de pied au cul, Waoohhhh. Ensuite, ca se calme quelque peu avec l'introduction qu'un piano sur scène, Axl part en coulisses, on a droit à November Rain au retour, la routine quoi.

Puis vient la periode que j'ai trouvée la moins intéressante avec 1/4 H de solos de guitare divers, comme s'ils se tiraient la bourre pour revendiquer la place de guitar hero dans le groupe, des styles différents, mais pas de vrai gagnant. Moyennement apprécié, le seul temps faible du concert (attention : je n'ai pas dit ennuyeux)
Axl reprend rapidement les choses en main, et annonce la présence d'un old firiend, et c'est l'apparition sur scène de Izzy stradlin qui finira le set (5 chansons dont Chinese democraty) avec eux. La grande classe, et un vrai plus. Le tout se termine par un Paradise City d'anthologie, et dans une explosion de torchères / feux d'artifice / Lancer de confettis du plus bel effet. Tout le monde est bluffé, sauf peut être les pompiers qui ont dû pas mal baliser

Il est largement plus de 1 H du matin, et le métro a baissé ses grilles. Des hordes de personnes sont prises au piège, et se retrouvent sur le trottoir à essayer de trouver une solution pour rentrer chez eux. Dommage, mais je suis sur qu'ils auront tellement de bons souvenirs dans leur tête. Je me felicite intérieurement d'avoir assité à ce spectacle. Il ne fallait surtout pas manquer ca.

Guns N' Roses : les dernières chroniques concerts

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) en concert

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) par Jérôme Justine
La Puce à l'Oreille (salle Dumoulin), Riom, le 14/12/2019
Tout juste un an après la réussite d'une première édition qui avait vu les performances des Into the Deep, Zep Set, et Iron Troopers, en ce samedi 14 décembre 2019, Rock the Night... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par lol
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
6 juin 1992, les Guns N' Roses débarquaient pour la première fois en France pour soutenir leur Nouvel album : "Use Your Illusion (I et II)". La tournée s'appelait "Get in The... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par Gandalf
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
Et la magie opéra. En cette très chaude soirée d'été, dans un Stade de France quasi plein, la magie Guns n' Roses, celle là même qui m'a accompagné depuis la sortie des "Use you... La suite

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas en concert

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas par Philippe
Stade Vélodrôme - Poste à Galène, le 13/05/2016
Le programme de cette soirée m'avait d'abord jeté dans les affres. A ma gauche, AC/DC déjà vu 3 fois mais repassant à 3 km à vol d'oiseau de chez moi - par définition immanquable... La suite

Bercy, Paris : les dernières chroniques concerts

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour) en concert

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour) par Florentine Pautet
AccorHotels Arena, Paris, le 22/02/2020
Dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu aux Jonas Brothers avant de revenir en France. Et cette fois-ci, c'est bien dans un Bercy archi complet que les frères se produisent. Très... La suite

Suprême NTM en concert

Suprême NTM par Electric Eye
Accorhotels Arena, Paris, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume, cette chronique est rédigée en français. Parce que Suprême NTM est un produit de son environnement et de son époque. Ce qui veut dire que si vous... La suite

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) en concert

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) par ag
AccorHotels Arena, Paris, le 06/12/2018
Dans le public parisien, l'excitation était à son comble pour ce dernier concert d'Orelsan qui a clôturé la tournée "La fête est finie" à Bercy le 6 décembre dernier. Avec ce... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite