Accueil Chronique de concert Ibrahim Maalouf
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ibrahim Maalouf

Ibrahim Maalouf en concert

Théatre de la Colonne - Miramas 23 Janvier 2014

Critique écrite le par

Pour ce soir, direction le Théâtre de la Colonne sur Miramas pour revoir un artiste que j'ai déjà vu en concert lors de divers festivals : il s'agit d' Ibrahim Maalouf , un très grand artiste, instrument de prédilection : trompette. Il faut savoir que cet artiste fait est aussi un fin compositeur de musiques de films, arrangeur, producteur et aussi professeur d'improvisation !
Donc rien que cela, déjà, ça pose le décor !!
La salle de concert est complète !! Pour info, si vous voulez le voir en concert, sachez qu'à ce jour, bon nombre de ses concerts sont déjà complets, donc hâtez-vous pour faire vos réservations sur www.concertandco.com



Ce soir est pour Ibrahim Maalouf le début de sa nouvelle tournée. Elle avait déjà commencé l'an passée sur quelques dates lors de la sortie de son nouvel album Illusions. C'est donc pour lui, et son groupe, comme il l'a dit ce soir-là, un soir de rentrée !!
Le concert démarre par une ambiance très feutrée, douce.
Sur scène, un batteur, un bassiste, un guitariste, 3 trompettistes, un clavier et Ibrahim Maalouf .



Au départ, on a du mal à l'apercevoir car il joue de la trompette au sein du chœur de trompettes. Dès les premières notes, on ressent la maitrise de l'instrument, l'art de la mélodie qui fonctionne.
Je ne suis pas spécialement un amateur de jazz, ni de World-Music, mais là, je dois bien avouer la force de l'artiste. Savoir capter le grand public, le public de tout le monde. Lui montrer ce qu'est cette musique que l'on pourrait croire destinée à une élite, alors que pas du tout. Par cela, Ibrahim Maalouf excelle et c'est sûrement pour cela que ses concerts annoncent complets.



Tout au long du set, il nous présentera bien sûr les titres de son nouvel album. Seul bémol : même si sur scène les morceaux ont une autre dimension (jeux de lumières, attitude de l'artiste, réaction du public), ils sont joués rigoureusement de la même manière que sur le CD. Sur ce point j'aurai espéré qu'il y ait une version live, une sorte de valeur ajoutée à justement ce live. Je le répète, ce bémol est tout petit, car tout le reste fait vite oublier cela.



Il nous fera quelques "anciens" titres, tels que Will soon be a woman qui raconte la vie de sa jeune fille ; un thème est annoncé, et il le joue de manière hésitante, comme le ferait une enfant. Ensuite vient l'adolescente qui commence à mettre en place sa vie, la mélodie devient alors plus appuyée, et ensuite, elle deviendra une femme et elle aura sa vie et la mélodie sera parfaitement en place. Ce parallèle est très touchant, surtout en live. Je ne connaissais pas ce titre et cette idée m'a bien touchée.



Les autres titres ont des ambiances bien différentes .Il y en a qui dégagent une énergie énorme. On peut citer Nomade slang. Le début avec le riff de basse laisse place au thème principal donné par la trompette. Ce thème reste en tête. C'est impressionnant. Je vous le conseille.



If you wanna be a woman qui démarre par un riff de guitare, me fait penser sur le coup à une musique type Afrique, puis le tout change totalement laissant place à du groove très bien travaillé, une basse très présente et un clavier qui se lâche.



Bref, le tout a une très bonne cohérence et on ne peut rien reprocher à ce concert. Soit on aime, soit on n'adhère pas du tout. Mais vu que les concerts sont souvent complets, cela donne le ton !!



Ibrahim Maalouf est un artiste que je vous conseille d'aller voir en concert.


Ibrahim Maalouf : les dernières chroniques concerts

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes...   en concert

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes... par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 24/06/2017
Depuis 1999, Solidays est un rendez-vous incontournable chaque été. 3 jours de musique, de solidarité et d'engagement dans la lutte contre le sida, à l'hippodrome de... La suite

Ibrahim Maalouf en concert

Ibrahim Maalouf par Lily Rosana
Summum de Grenoble, le 07/12/2016
On ne devient pas Jazzman par hasard, il faut être libre pour ça. Il ne faut pas avoir peur de se confronter à l'exigence, à ses propres limites. Ibrahim Maalouf fait partie de... La suite

Entretien avec Ibrahim Maalouf à l'occasion de la sortie des albums <i>Kalthoum</i> et <i>Red and black light</i> en concert

Entretien avec Ibrahim Maalouf à l'occasion de la sortie des albums Kalthoum et Red and black light par Lily Rosana
La belle électrique, Grenoble, le 14/04/2016
Il est l'enfant de l'inventeur de la première trompette à quart de ton. Il est le neveu de l'homme qui a écrit "Les identités meurtrières", ce livre expliquant qu'il faut que... La suite

Ibrahim Maalouf en concert

Ibrahim Maalouf par Lionel Degiovanni
Théatre de Cavaillon, Cavaillon, le 09/10/2015
Ce soir direction une salle que je ne connais pas pour revoir un artiste que j'ai déjà vu plusieurs fois et rencontré une fois en personne. Il s'agit d'un trompettiste de jazz,... La suite

Théatre de la Colonne - Miramas : les dernières chroniques concerts

Giedre + Têtes Raides en concert

Giedre + Têtes Raides par Boby
Théatre de la Colonne - Miramas, le 12/03/2011
Exceptionnellement ce n'est pas à l'Usine mais au théâtre de la colonne de Miramas que s'est tenu l'un des gros concerts du trimestre organisés par l'association Scénes et... La suite

Jean-Louis Aubert par NINOU
Théatre de la Colonne, Miramas, le 12/04/2003
WOUAHHHHHHHHH !!!!!!!!!!! LE PIED ! Evidemment le concert qu'il ne faut pas manquer, c'etait trop méga d'enfer génial :)) J'en suis encore toute retournée ;). le jour de ses 48 ans il a mis le feu dans la salle. Une pêche remarquable, trop sympa. On a tous chanté en coeur "joyeux anniversaire" et il a même eu la larme à l'oeil. Je n'oublierai... La suite