Accueil Chronique de concert Jean-Louis Murat
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jean-Louis Murat

Jean-Louis Murat en concert

Le Palace, Paris 13 avril 2015

Critique écrite le par




Jean-Louis Murat jouait hier soir son album "Babel" avec une nouvelle formation (nouvelle par rapport à sa précédente tournée et à son disque enregistré avec le Delano Orchestra) composée de Gaël Rakotondrabe aux claviers (pianiste d'Antony & The Johnsons, Cocorosie, premier prix à Montreux au concours de piano jazz... ) et de Chris Thomas à la basse (Daniel Lanois, Macy Gray, Joshua Redman, Ray Lamontagne), nommé aux Grammy Awards 2015 aux côtés de Brian Blade + Stéphane Reynaud, fidèle de JLM, à la batterie.

Le concert débute de façon flamboyante avec "Chant Soviet", revisité, avec une intro non identifiable et c'est la rencontre du troisième type, on se laisse happer par cette musique puissante, terriblement bien orchestrée. Monsieur Murat joue la surprise ! s'ensuivent "J'ai fréquenté la Beauté", renversante comme un torrent qui déboule et un fabuleux "Blues du Cygne", qui gicle comme le jet d'eau du lac de G'nève. "Mujade Ribe", "Neige et Pluie au Sancy" au rythme de tribu sauvage, cathartique... Ouf, une respiration s'impose et Jean-Louis reprend avec une chanson plus calme qui doit être "La Chèvre Alpestre", et là, ça ne s'imposait pas. Nous aurons droit plus tard aussi à "Tout m'attire", franchement pas bonne. "Noyade au Chambon" fait un flop. Un flottement s'installe. Il ne repartira pas.

Et ça dérape. Jean-Louis apostrophe la salle soudainement (sans avoir dit ni bonjour ni merci auparavant... ) en disant "Alors ! ça va ? ou pas ..., dans ce genre de salle j'ai toujours l'impression de baiser une morte !" le genre de phrase qui tue et que lui seul est capable de dire sur scène. Quelqu'un ricane mais il est le seul. Le froid est jeté. Nous aurons droit par la suite à une très belle interprétation des Ronces avec de superbes sifflements en guise d'introduction ( sifflements du chanteur, pas de la salle !!) et à un assez bon Frelons d'Asie ( moins percutant sans la trompette de Julien Quinet tout de même !)

Un chagrin "Violette" troublant même si beaucoup d'oubli ou de mélange de paroles (mais gardez lui "la peau du lait", quand même !!) ce qui ne me chagrine pas, on comprend que c'est la dernière date de la tournée, il est crevé au-delà de ce qu'on peut imaginer et s'il remplace les paroles oubliées avec des sifflements, ce n'est pas moi qui m'en plaindrait, il siffle divinement... "Passions Tristes" = ratée, totalement. Le rappel arrive parce qu'il en faut bien un mais le public en a assez et le chanteur aussi. Improvisation plutôt hasardeuse sur "Agnus Déi Babe", qui se termine en un "Qu'est-ce qu'au fond du Cœur" faiblard et sans conviction.

Mais qu'est-ce qui t'a pris, enfin, Jean-Louis , "au fond du cœur" de nous parler comme ça ? Je sais que tu n'aimes pas les salles parisiennes et les concerts assis mais alors demande au tourneur de mieux cibler son choix. Certes, le public était mollasson hier mais dans ce cas il faut le chauffer un peu le faire participer, pas l'assommer. Dommage ce manque de communication car sinon, c'était très bon au niveau voix, musique, acoustique et jeux de lumières. Une autre fois, peut-être.


Liens : www.jlmurat.com, www.facebook.com/jeanlouismurat, twitter.com/jeanlouismurat, www.leliendefait.com, www.surjeanlouismurat.com...

 Critique écrite le 14 avril 2015 par Florence Lohéac


Jean-Louis Murat : les dernières chroniques concerts

Interview de Jean-Louis Murat à propos de l'album A Bird On A Poire en concert

Interview de Jean-Louis Murat à propos de l'album A Bird On A Poire par Pierre Andrieu
Théâtre d'Aurillac, le 26/12/2020
"Si je pouvais changer d'identité, j'aimerais bien être Jon Spencer !" Un sinistre scribouillard a un jour écrit dans une chronique sur l'album Le moujik et sa femme que les... La suite

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Krys
Salle Jean de Montaru, Marcoussis, le 07/12/2019
19h30, je me présente un peu en avance afin de pouvoir retirer le billet que j'avais réservé. Trois personnes patientent devant les portes closes de la salle Jean de Montaru, au... La suite

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par martial
Théâtre de la Madeleine à Paris, le 02/12/2019
Presque un an après le concert de Jean-Louis Murat au Café de la Danse pour la tournée "Il Francese", nous avons repris la route vers Paris pour assister à la seule date... La suite

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Kid
Café de la Danse, Paris, le 10/12/2018
Il y a peut-être une chose que l'on peut reprocher à Murat, qui se tient là derrière les portes, non pas de Naples, mais du Café de la Danse : sa bonne humeur. On a souvent comparé... La suite