Accueil Chronique de concert King Jammy's + Blackboard Jungle soun dsystem
Lundi 1er juin 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

King Jammy's + Blackboard Jungle soun dsystem

King Jammy's + Blackboard Jungle soun dsystem en concert

Docks des Suds - Marseille 26 Novembre 2011

Critique écrite le par

Musical Riot nous régale ce soir avec la venue de King Jammy's à Marseille. Retour aux sources du dub, aux racines du Dance-hall avec celui dont l'influence et le génie musical règne bien au delà du reggae, sur toutes les musiques électroniques.



Bien plus qu'un sound system, avec Jammy's, Musical Riot nous propose d'entendre le producteur incontournable des années 80, le plus créatif, le plus productif, le King. Mais s'il est devenu le King, il a d'abord été " Prince Jammy's ", et auparavant surtout, l'apprenti de King Tubby's . Formé par Tubby's chez qui tous les producteurs jamaïcains venaient mixer leurs enregistrements. Jammy's a grandi dans la cuisine du reggae à côté de l'inventeur du Dub. Autant dire que la majorité des hits reggae des 80's devenus depuis des classiques sont passées par ses mains en tant qu'assistant de son mentor ou en opérant directement. Il signera la plupart des versions dub.

En 1979, Il devient producteur. Le plus souvent associé à Sly & Robbie , il développe un style très particulier avec des riddims lourd, une basse mat et des mélodies légères, sorte de ritournelles, le plus souvent aux claviers.

Voici de quoi apprécier l'affiche proposée ce soir. On connaît les qualités du Black Board Jungle qui officie sur les Dub Station , on se dit que le Sleng Teng devrait bien sonner ce soir.



00H00 aux Dock des Suds, lorsque j'arrive, Black Board Jungle chauffe le dance-floor. Les mc's sont en voix et le public a le sourire en rebondissant sur les basses. Ambiance bon-enfant et détendue et un public qui se rajeunit en sound.



Il est 00h45 lorsque débarque Jammy's. C'est une bonne surprise, je ne l'attendais pas avant 1h00 du mat. Chemisette à carreaux, casquette blanche rivée sur la tête, le king est accompagné de son fils qui officiera au poste de Selecta.

Le cuisinier du Dub, le papa du dance-hall veut manifestement commencer par le début, et nous propose d'entrée un bon vieux riddim roots avec Blood suckers de Pablo Gad . Et en douceur, s'il vous plaît, il ralenti la version qui à son goût tournait trop vite pour une entrée en matière.

Histoire de nous rappeler qu'il était déjà là du temps où le reggae se passait de machine. Suivent 2 profs dans la même veine, avant que le Black Board Jungle interrompt le king pour le présenter, mais aussi enchaîner avec une version tonitruante de Grégory Issacs.



Aller savoir ce qui c'est passé dans la tête du king, mais lui qui était plutôt passif sur les première versions, saisit le micro pour nous saluer, puis s'installe définitivement aux commandes de la soirée devant sa table de mixage. Sur la version suivante, il se déchaîne sur sa table et ses effets. Le dance-floor répond immédiatement aux assauts de la basse. La soirée est lancée messieurs, mesdames , King Jammy est en forme. Le fiston connaît parfaitement le répertoire familial et nous délecte de ses sélections. Sur des versions avec de longues plages dub, jammy nous régale de son mixe en direct pendant une longue partie de la soirée. Sur ses instrus dépouillées toujours dansantes, une mélodie légère au mélodica, au clavier, à la guitare ou à la percu, il torture les basses et les aigus qui répondent idéalement sur la sono du Black Board Jungle.



Jammy's ayant produit un très grand nombre de chanteurs jamaïcains, il a de quoi nous régaler ici et là d'une petite perle de Dennis Brown , d' Horace Andy , ou de Grégory Issacs .

Pour les plus blasés, il glissera au bon moment Natural Mystic de Marley ou Cuss Cuss d'Horace Andy, au cas ou l'on n'ait pas suffisamment apprécié sa version de Money, Money Money.

Jammy's a en magasin de quoi nous garder des heures durant sur le dance floor. J'en oublie que ça fait 4h que je suis porté par les basses, au milieu des colonnes d'enceintes et 3h que le vétéran Jammy's saute, danse et torture ses machines.



C'est le moment d'envoyer le titre qui révolutionna le reggae, le premier riddim entièrement digital qui ouvre l'ère du Dance hall en 1985, le Sleng Teng. Jammy's prendra le temps de préciser que ce hit le fit passer du statut de Prince à celui de King. Fatta du Soul Stéréo Sound System (à classer au patrimoine français des Sound) présent ce soir prendra la peine de traduire ces quelques mots.

Sur le même riddim le King nous propose les versions de Wayne Smiths , Grégory Issacs et Garnett Silk puis s'éclipsera.

Il est 4h, Jammy's m'a inondé de bonnes vibes, j'abandonne le Black Board Jungle qui reprend le contrôle pour la fin de la soirée.



Au delà du savoir-faire de Jammy's en matière de dub aux commandes d'une table de mixage, son mix est aussi l'occasion d'un voyage dans le patrimoine historique du dub et du dance-hall des années 80.



https://www.musicalriot.org/

https://www.kingjammys.co.uk/


Blackboard Jungle : les dernières chroniques concerts

Martin Campbell + Channel One + Blackboard Jungle + Kanka en concert

Martin Campbell + Channel One + Blackboard Jungle + Kanka par Mister Bc
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 02/10/2010
Pour cette nouvelle soirée Dub Station, Musical Riot se rapproche du centre ville de Marseille pour prendre ses quartiers au Cabaret Aléatoire de la Friche Belle de Mai pour notre... La suite

Toulouse Dub Station 5 en concert

Toulouse Dub Station 5 par Vilay
Bikini - Ramonville, le 10/04/2010
La cinquième édition de l'évènement " Toulouse Dub Station " a connu un accueil plus que favorable par les aficionados du genre musical, ce samedi 10 avril 2010. Ackboo nous a... La suite

Docks des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite