Accueil Chronique de concert Lilly Wood and the Prick + Mariama
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lilly Wood and the Prick + Mariama

Lilly Wood and the Prick + Mariama en concert

Usine - Istres 08 Octobre 2011

Critique écrite le par

Pour cette première partie du concert de Lilly Wood & The Prick à l'Usine, découverte d'une très belle artiste du même label : Mariama. Elle nous vient tout droit d'Allemagne, s'est à présent installée à Paris et vient défendre sont premier album, dans les bacs en 2012.



C'est une ravissante petite demoiselle toute simple, qui se présente avec sa guitare sèche et une voix un peu soul pas désagréable du tout. De premier abord, elle me fait un peu penser vocalement à Camelia Jordana. Elle est plutôt touchante, introduisant chacune de ses chansons en français et nous parlant de ses inspirations.

Dès le second morceaux, elle commence à réellement capter l'attention d'un public au commencement un peu bavard. Elle nous parle de l'été, des enfants du soleil ... Sa voix est vraiment belle, offrant de bien jolis aigües. Douce et puissante à la fois. Manque un soupçon de soul et on pourrait la comparer à une Imany.



La fumée qui monte lui donne la sensation de nous avoir perdus. Elle en rit, mais malgré la gêne occasionnée, l'image d'elle en ombre chinoise derrière ce voile est très esthétique. Et en un instant, c'est toute la salle qui est habillée de lumière. La musique est douce, sa voix harmonieuse et douce à la fois ... Une artiste toute simple et pleine de talent : tout ce qu'on aime (le public ne s'y trompe pas !!) Et c'est tellement bien fichu qu'on ne peut s'empêcher de danser d'un pied sur l'autre.



Avant de nous quitter, elle nous offre une chanson composée pour sa grand-mère, Mathilde, qui avait des ancêtres français et qui lui a transmis l'amour pour ce pays. Et la ballade dans son petit monde continue son chemin ... On l'accompagne en tapant des mains pour la dernière. Enfin on essaie, parce qu'elle va si vite qu'on ne peut plus la suivre et le principe a un franc succès parmi le public. Elle s'en va sur ces derniers mots : "C'était super bien. Super bonne soirée avec Lilly Wood & The Prick !!"




Setlit
Moment Like This
In The Park
Easy
Change With The Seasons
No Way
Mathilde
Sometimes
Underground


--------



Le temps de pause entre La première partie assurée par Mariana et l'arrivée de Lilly Wood & The Prick est très court ... Et ça c'est bien !
Ils arrivent tous les cinq sur scène et attaque illico avec Hey It's Ok. Le public, lui, commence déjà à chanter avec eux. C'est vous dire si ça part sur les chapeaux de roue.

Mais il faut bien dire que Lilly Wood, c'est tout d'abord une voix. Celle de Nili Hadida, qui est à la fois toute en puissance, maîtrisée de main de maître et pleine de nuances. Et cette voix, elle appartient à une jeune femme pleine de vie, sourire aux lèvres, qui se tient devant nous dans sa petite jupe plissée aux faux airs de petite fille sage. Elle a cette manière toute simple de faire le tour des musiciens, tambourin en main, à la fois à l'aise comme un poisson dans l'eau et totalement investie.



Je suis vraiment bluffée par ce petit bout de femme toute en maîtrise et en justesse. A l'oreille, elle me fait penser à une Patti Smith. Une voix légèrement voilée, un peu cassée. C'est assez génial à écouter.

"Est-ce que vos mains sont libres ? Parce qu'on va en avoir besoin là !!" La lumière se fait sur le public. Nili se met à se cabrer, micro en main et met le feux à la salle. On crie. On chante. On danse. On frappe dans nos mains ... Elle sait emmener tout le monde avec elle comme çà, sans en faire des tonnes.



Cover My Face nous amène un petit moment d'émotion. Les lumières sont magnifiques. Elle semble être éclairée par des rayons d'étoile ... Peut-être la poussière de la pluie de météorites qui était annoncée pour cette nuit ... "Allez, aidez moi. Vous la connaissez ? Montrez moi ..."

Et lorsqu'on ne crie pas assez fort, on s'entend dire qu'à Marseille, ils ont fait beaucoup mieux !! Ils sont tous sur le bord de scène, avec les guitares, un drum, un peu de clavier et tout le monde chante. C'est ludique avec un côté "A la bonne franquette" qui est hyper sympa. Et le tout va se terminer sur nos chœurs de toute beauté (bien sûr) devant une Nili un peu pâle dans la lumières bleutée ... On est dans les nuages.

Puis ils jouent à nouveau, dans tous les sens du terme. Ils se croisent et se recroisent avec leurs guitares. C'est d'une intensité magnifique de plus en plus dans la fumée éclairée par les jeux de lumières. Nili nous ménage souvent de petits moment de pause, presque murmurés, avant de repartir de plus belle et c'est qu'elle déploie une sacrée énergie avec ses airs de rien ... Pour le plus grand plaisir d'un public qui crie littéralement de joie et qui reprend les paroles des chansons à chaque fois qu'elle s'en rapproche.




Et comme ça, sans que l'on ai vu le temps passer, nous arrivons déjà à My Best, dernier morceau du set, pour lequel nous devons respecter la "tradition" : Alors après avoir crié, après avoir chanté ... Il faut sauter à présent !! L'ambiance est à son comble. Dommage quand même qu'il y ait autant de fumée. Décidément, cela semble être la grande mode cette année ! Mais pas grave, ne boudons pas notre plaisir pour si peu.

Et cela va sans dire, un petit rappel est indispensable. "Une autre, Une autre !!" Et encore une surprise avec toute la poésie amenée par une flûte traversière. Le public est aux anges avec ce registre définitivement plus mélancolique de ses deux derniers morceaux, ce qui ne l'empêchera pas de terminer avec tous les bras en l'air, dans une clappe à tout rompre.



Nili Hadida (Chant)
Benjamin Cotto (Guitare)
Pierre Guimard (Guitare Basse)
Mathias Fish (Batterie)
Mathieu Denis (Basse Clavier)


Setlist
Hey It's Ok
Kids (No,No)
Water Ran
Let Me Cry
Santogold + Rap
Love Song
Cover My Face
Little Johnny
La Mode X3
A Time Is Near
Down The Drain
My Best
------------------
Prayer In C
Hopeless Kids


Une chronique de l'équipe Concerts en Boîte

Lilly Wood And The Prick : les dernières chroniques concerts

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) en concert

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 22/07/2016
Paléo Festival de Nyon 2016, dernier jour... Pandour Pour ce dernier jour moi, je démarre la journée avec le show case de Pandour, qui est un jeune groupe Suisse... La suite

Lilly Wood & the Prick en concert

Lilly Wood & the Prick par Vand
Le Silo, le 18/03/2016
Cool ! Lilly Wood & the Prick au Silo. J'ai adoré les deux premiers albums du duo, et n'ai entendu que du bien de la salle. Je commence par présenter mes excuses au groupe de... La suite

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe en concert

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 15/06/2013
Le festival Aluna se veut un savant mélange entre programmation d'artistes locaux et artistes à la hauteur nationale, et même internationale. Cette année est la 6ième édition et... La suite

Owlle + Lilly Wood and the Pricks en concert

Owlle + Lilly Wood and the Pricks par Agent Massy
Le Moulin - Marseille, le 01/02/2013
C'était une soirée avec deux filles qui chantent en anglais. La chanteuse de Owlle est sexy comme une femme chimique et malade des années 80. Il y a une filiation hype avec Mylène... La suite

Mariama : les dernières chroniques concerts

Mariama + Tiken Jah Fakoly en concert

Mariama + Tiken Jah Fakoly par Madouhé
Docks des Suds - Marseille, le 20/11/2010
Lorsque j'arrive aux Docks, il n'y a pas trop de monde pour l'instant et je sens déjà une bonne énergie, une atmosphère tranquille. J'arrive sans difficultés à me frayer un chemin... La suite

Usine - Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite