Accueil Chronique de concert Loïc Lantoine
Mardi 2 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Loïc Lantoine

Bourgoin-Jallieu - Les Abbatoirs 27 janvier 2007

Critique écrite le par

Après quelques considérations d'organisation vite règlées et quelques soucis avec la technologie satellitaire, me voici en ce samedi en compagnie de l'expéditrice de la fameuse enveloppe dans le trou du cul de l'Isère dans une ravissante petite salle de spectacles municipale dont on apprendra très vite qu'elle ne sert aucune bière, ça commence très mal. Nous sommes accueillis dans le hall par l'orgue barbare de Xavier La Trime (si j'ai compris comment il s'appelle) qui manivelle quelques ritournelles des Ogres de Barback pour nos âmes carnivores.

Accrochés au premier rang, nous nous faisons les dents sur Samarabalouf, un trio swing tzigane aviné. Un contrebassiste beau gosse (paraît-il) au prénom douteux et deux clowns à la guitare. Le frangin de Franck Margerin pour de vrai qui s'appelle Pierrot et qui a le même sourire que Jean-François Stévenin et le chef de meute, espèce de sosie du papa du guignol de Françoise Hardy (comprendra qui pourra). Les premiers rangs dansouillent avec plaisir. Moi j'ai l'impression d'être au mariage de tante Cécile aux Saintes Marie de la Mer. Hop, je file boire un soda de marque américaine en compagnie de l'organiste barbare, prêt selons ses dires, à filer sa chemise froissée contre une bière...

22h45 arrive. Tout est calme. Trop. Le contrebassiste crée une ambiance de son archet. Il martyrisera son instrument deux heures durant, écorchant les cordes, donnant des coups de pied dans la caisse, frappant sur le coffre, la cognant au sol, effleurant ses micros. Loïc Lantoine se pointe. Timidement, comme un gamin mal fagoté qui contorsionne ses panards devant son pied de micro. Il impose sa voix d'entrée. Chaude, placée, envoûtante qui dégurgite des mots. Des mots calmes qui énervent. Des mots pour nous parler des siens. Entre les titres, Loïc redevient clown à son tour, zozotant, bégayant, introduisant ses maux. Désinvolte maladroit, il bêtise son propos avec humour et ironie. Plusieurs titres se font en compagnie des zamis de Samarabalouf, créant à chaque fois un barouf dans le set, l'empêchant de réellement devenir lunaire pour rester léger.

On aurait bien aimé un peu plus de gravité parfois pour laisser l'émotion nous envahir mais Loïc la fait retomber dès la fin de chaque titre par ses pitreries et son gimmick de la soirée : "On va vous faire une hanchon". Certains titres sont vraiment forts et prenants "Cosmonaute", "La tête au carré", "La nouvelle" qui clôturera le concert. Mais Loïc et ses amis aiment aussi la mise en scène comme sur "Nny", un hommage cynique à ce que l'on surnomme le plus grand rocker français. Loïc nous gratifie là du port d'un tee-shirt sans manches et sans col à l'effigie de la star et du plus bel effet. "Pierrot", le tube de l'hiver sera reprise en rappel avant un ultime "Badadoum" explosif et rock n'roll.

En fait, on ne peut dire si Loïc fait de la chanson, du rock n'roll, du one-man show ou du stand-up comique. Il remercie ses musiciens avec affection et a un petit mot pour tous les gens de la salle (Les Abattoirs à Bourgoin Jallieu) qui ont participé à la réalisation du spectacle. Après deux heures de fantaisies fantasques, Loïc nous laisse dans la nuit froide avec le goût d'un grand poète qui lâche des mots énormes dans ses textes et qui ne peut s'empêcher de les désamorcer à chaque instant. Un pétard mouillé ? Non, une bombe à retardement d'un artiste qui ne deviendra pas grand, il l'est déjà... Tout est calme. Trop.

 Critique écrite le 30 janvier 2007 par j-krak

> Réponse le 06 février 2007, par juli

[BBC à Caen - 2 février 2007] je crois surtout que c'est la pudeur de ce grand bonhomme qui le fait pitre...   Réagir


Loïc Lantoine : les dernières chroniques concerts

Loic Lantoine en concert

Loic Lantoine par Flag
Salle des fêtes - Venelles (13), le 10/01/2015
Les concerts de Loic Lantoine se suivent mais ne se ressemblent jamais tout-à-fait. Après une expérience de concert il y a quelques mois avec son groupe dans une salle de taille... La suite

Loic Lantoine par gégé
victoire 2 Saint Jean de Vedas, le 27/03/2008
il y a un moment que j'attendais ce spectacle. Par recoupements par amitiés, j'étais curieux du bonhomme. Belle prestation, bonne équipe musicale, quel con a dit "y'a rien qui s'passe" ? Que Loic Lantoine et Pierron continuent à nous donner ces moments rares ! Bravo encore ! La suite

Jeanne Cherhal + Loïc Lantoine par Pierre Andrieu
La Baie des Singes, Cournon (63), le 18/05/2004
Au Printemps de Bourges 2004, Jeanne Cherhal, pourtant une découverte du cru, a bénéficié en tout et pour tout de 28 minutes pour présenter son deuxième album avant l'arrivée de Lhasa sur scène. Juste avant, le drolatique David Lafore Cinq Têtes avait eu à peine plus de temps pour dévoiler les chansons pince sans rire gorgées d'humour absurde... La suite

Loic Lantoine par rebecca
AUBERVILLIERS, le mai ou juin 2007
C'est un poète accompagné d'un aut' poète... deux gamins qui nous chantent des trucs qui nous arrachent les tripes en douceurs... une voix dingue et des sons de contrebasse qu'ont croirait pas !!! A ne surtout pas manquer ! je suis une inconditionnelle de leurs albums et de leurs prestations scéniques ! La suite

Bourgoin-Jallieu - Les Abbatoirs : les dernières chroniques concerts

Irma en concert

Irma par Lily Rosana
Les Abattoirs à Bourgoin Jallieu, le 02/10/2015
Je ne sais pas vraiment par où commencer sans prendre le risque de me répéter... Je crois qu'à chaque concert d'Irma, la première chose qui me vient à l'esprit une fois le... La suite

Jean-Louis Murat + Terry Lee Hale en concert

Jean-Louis Murat + Terry Lee Hale par P Surjeanlouismurat
Les Abattoirs, Bourgoin-Jallieu, le 16/03/2012
Tournée de printemps... tournée d'été... tournée à l'air crépusculaire... Nouvelle tournée... Un peu tout ça, il n'y a plus de saisons de toute façon, plus rien ne court... La suite

ANTIDHOT par
LES ABATTOIRS BOURGOIN JALLIEU, le 31/05/2009
Extraordinaire prestation groupe de qualité, un style incomparable ; du talent rien que du talent. un groupe promis à une réussite certaine. je suis FAN DU GROUPE. La suite

Tasmaniac + Le Baratin de la Joie par stephane sarpaux
Les Abattoirs à Bourgoin Jallieu, le 14/03/2009
Le Baratin de la Joie faisait la première partie des Tasmaniac !! énorme concert, les deux groupes ont livré une prestation dynamique et entrainante ! humour rimait avec gros son ce soir là !! ces deux groupes sont à ne pas manquer ! La suite