Accueil Chronique de concert Maroon 5
Lundi 21 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Maroon 5

Maroon 5 en concert

Palais NIKAIA - Stade Charles Ehrmann - Nice 29 Mai 2016

Critique écrite le par

Faire accréditer ConcertandCo pour ce seul concert de Maroon 5 en France et offrir une chronique avec photos était un défi ! C'est donc avec une attente toute particulière que l'on s'est rendu au Palais Nikaia-stade Ehrmann de Nice pour ce spectacle. Dans notre imaginaire, on allait assister à quelque chose d'énorme, avec la quasi assurance d'assister à un gros show, porté par l'hystérie d'un public en folie. Autant le dire dès le début, il n'y aura rien de tout ça. Ce concert laissera surtout le souvenir d'une déception.


Pourtant à 21h30, quand le groupe débarque et entame "Animals" la foule est motivée et accueille chaleureusement les Maroon 5. S'enchainent "One more night", et "Stereo hearts", "Harder"... Mais l'ambiance ne démarre pas et pour cause, Adam Levine a l'air de s'ennuyer, il ferme les yeux sur tous les morceaux, visage fermé sans sourire. Evidemment ça envoie, le batteur et le guitariste nous régalent ("Lucky strike") la voix est puissante et impressionnante et on ne s'attendait pas à moins que ça avec un groupe de ce calibre. Ils font le job c'est sûr, mais sans âme.


Il n'y a qu'un évènement imprévu qui permet à Adam Levine de donner un peu de sa personne. Sur "wake up call", le micro lâche, pour meubler, on a le droit à un peu d'humour et d'impro. Le concert reprend et les morceaux s'enchainent mais le feeling n'y est pas. Adam Levine nous dit qu'on est "quiet"... à son image donc. Il fait quelques tentatives de "ho hoooo" et "héhéeeeee"... inintéressants et il ajoute quelques compliments sur la bonne rythmique du public mais cela ne suffit pas.


"Payphone" a capella vient enfin nous faire un feu frissonner. Le rappel continue heureusement sur cette lancée. Avec "She will be loved" accompagné en guitare acoustique puis "Move likes Jagger"
Adam se lâche enfin un peu et prend du plaisir à faire le show, et du coup le public aussi. "Sugar" viendra faire bouger le public et clôturer cette soirée en demi teinte. Le réveil est un peu tardif pour qu'on garde un souvenir mémorable de ce passage.


On peut pourtant être un grand groupe international et se donner à 100%, Coldplay en avait fait la démonstration quelques jours auparavant au même endroit...


Palais NIKAIA - Stade Charles Ehrmann - Nice : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode en concert

Depeche Mode par Yann B
Stade Charles Ehrmann, Nice , le 12/05/2017
Vendredi dernier, j'étais à Nice pour le concert de Depeche Mode qu'on ne présente plus, au stade Charles Ehrmann. Autant dire que mon copain est un acharné et donc nous étions... La suite

AC/DC +Slash en concert

AC/DC +Slash par Gandalf
Stade Charles - Ehrmann, Nice, le 15/06/2010
Que dire à part... LET THERE BE ROCK ! Pour les 3 derniers lives du groupe, j'avais même pas fait de compte rendu. Parce que AC/DC, c'est à chaque fois excellent. On sait à quoi... La suite

U2 en concert

U2 par simon pegurier
Stade Charles Ehrmann, Nice, le 15/07/2009
Durant les années 80-90, U2 est un sacré bon groupe. Leur carrière démarre par un rock héroïque à l'énergie brute et aux mélodies impeccables, vient ensuite une période plus... La suite

U2 en concert

U2 par Eric
Stade Charles Ehrmann, Nice, le 15/07/2009
Bonjour à tous, Je suis fan de U2 depuis 1982, je connais donc tout leur répertoire et bien plus des 4, Bono, Edge, Adam, Larry. Je suis allé au concert de Nice le 15... La suite