Accueil Chronique de concert Mike D
Dimanche 9 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mike D

Mike D en concert

Wanderlust - Paris 10 juin 2018

Critique écrite le par

Un commentaire d'une vidéo des Beastie Boys décrit parfaitement le trio : "clever and fun". En ce qui me concerne, ce fut une grande et belle histoire avec ce groupe. Le premier contact avec les New-Yorkais fut "Licensed to ill" acheté d'occasion en vinyle à Nantes en 1990. Et puis s'enchaînèrent des années de frustration avec des concerts uniquement parisiens annoncés puis chroniqués dans la presse rock. Mais alors que "Ill communication" sortait en mai 1994, une prestation aux Transmusicales de Rennes était annoncée puis finalement annulée (ils s'y produiront 10 ans plus tard). Du vernis doré sera même apposé sur chaque ticket de la même couleur mis en vente pour cette édition afin d'effacer leur nom. Aussi incroyable que cela puisse paraître, j'aurai le privilège de voir les BBoys 2 soirs de suite au Lollapalooza US avec d'autres grands groupes de l'époque.

Le temps passe. "Hello nasty" est publié en 1998. Après un Olympia inaccessible, un Bercy est annoncé l'année suivante. Fort d'un show phénoménal et inoubliable, le groupe est alors à son apogée. Un showcase est organisé à l'Elysée Montmartre en 2004 pour la promotion de "To the 5 boroughs" puis un Zénith peu après la sortie de l'instrumental "The Mix-Up" en 2007. Un immense plaisir de les revoir à cette occasion, mais MCA - Horowitz ne semblait déjà pas en forme à ce moment-là. MCA devait disparaître en 2012. Voilà ce que j'écrivais alors sur Foutraque.com :
"La mélancolie et la tristesse me submergent à l'annonce de la disparition d'Adam Yauch, vendredi 4 mai 2012, membre fondateur des Beastie Boys. On n'imagine pas (ou on n'a pas envie d'imaginer) qu'un jour, les artistes qui nous accompagnent depuis l'adolescence, et vieillissent comme et avec nous, puissent disparaître un jour. Les Beastie Boys demeurent, à mon sens, un des groupes américains majeurs de ces 30 dernières années. Par leur constance et leur intégrité. je me souviens de leur concert à Bercy en 1999, où une scène tournante centrale avait été installée à cette occasion, un des cinq meilleurs shows auxquels j'ai jamais assisté. J'entendais sur une radio, que seuls les artistes laissent une trace, à travers leur oeuvre, de leur passage sur Terre : je ne suis pas loin de partager ce point de vue et considère que la plupart des albums des Beastie Boys doivent figurer dans la discothèque d'un fan de musiques actuelles".



L'annonce incroyable d'un DJ set de Mike D au Wanderlust ne me faisait pas hésiter, revoir un tel monument en 2018 ! Programmé à 1h du matin, cela permettait d'aller voir Courtney Barnett auparavant. Le lieu est peu attachant mais Mike D est au rendez-vous, avec les 30 minutes de retard "réglementaires". Accompagné d'un DJ complice au streetwear début 90's et ultra-concentré avec ses 2 platines vinyles et ses 2 Mac portables, ils délivrent ensemble une set-list pointue où Mike D viendra poser de temps en temps sa voix. Il a toujours la fougue, fait ses 53 ans mais quand il entonne quelques (trop) rares titres des Beastie Boys, on s'y croirait ! Quelques vieux fans sont présents au milieu de centaines de clubbers. Peut-être qu'un nouveau passage dans une salle plus conventionnelle attirerait davantage d'aficionados et recentrerait certainement l'attention sur ce grand artiste hip-hop qui a traversé plus de 3 dernières décennies. Un grand respect pour Michael Diamond aka Mike D !



Beastie Boys : les dernières chroniques concerts

Beastie Boys par keefran
Zénith Paris, le 26/06/2007
LE CONCERT DE MA VIE ! SUR-PUISSANT ! Arriver sur scène et envoyer direct Gratitude suivi de time for livin', faut s'appeller beastie boys !!! Y'a pas de doute ! Une set list à tomber par terre (28 titres), un show de malade mental, plus de 1h40 de concert à fond ! des titres joués, que je ne carressais même pas l'espoir de les voir jouer en... La suite

Beastie Boys par Mike
ZénithParis, le 26/06/2007
J'avais peur de deux choses concernant ce concert : La première, était de faire le déplacement de Lille pour une heure voire une heure quinze de concert avec rappel. C'est malheureusement parfois le cas lorsque que des supers stars font le déplacement sur Paris (Comme par exemple Bjork à Bercy en Juin 2003). La deuxième était d'entendre une set... La suite

Beastie Boys + The Hidden Cameras + Plantlife + Lars Horntveth + Republic of Loose + Nosfell (Trans Musicales 2004) par Pierre Andrieu
Parc des Expositions, Rennes , le 03/12/2004
Deuxième journée des 26èmes rencontres Trans Musicales de Rennes Bien remis d'une première soirée riche en promesses pour l'avenir, c'est avec une joie non dissimulée que nous rejoignons le Parc des Expositions de Rennes pour une soirée qui s'annonce ultra chaude. La seule présence des Beastie Boys a en effet suffi à rameuter les spectateurs... La suite

Beastie Boys par Mockty
Transmusicales de Rennes, le 3 décembre 2004
Beastie Boys!?!? Wouah Ouh! Rien que le nom, ça m'file des frissons! Des années qu'on les attendait! Des passages sur le sol français environ tous les 5 ans. 20 ans de carrière avec un bon paquet d'albums et de collaborations diverses...........et......et.....et.......et à peine 1 petite heure de concert rappel compris. C'est à la limite du... La suite