Accueil Chronique de concert Minor Majority
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Minor Majority

El castell Embruxiat, Perpignan 1er mai 2006

Critique écrite le par

Je ne résiste pas à partager mon enthousiasme pour ce groupe venu de Norgève. Une amie m'en a parlé récemment et à l'écoute du dernier album - Reason to hang around - j'ai complètement craqué ! Comme j'ai parfois beaucoup de chance ... un concert programmé à El Castell Embruxiat (un lieu en passe de devenir "mythique" au regard de sa programmation) m'a convaincue de passer un petit week-end en pays perpignanais.

La première partie était assurée par Aguinalin , auteur compositeur de la région, très convaincant dans son registre : chanson française empreinte d'humour. Il présentait son premier album. Très à l'aise sur scène, il a su séduire le public (conquis d'avance ?). Sûrement un nom à suivre.

Un petit intermède "buffet", offert pour le lancement de l'album Aguinalin, puis on retourne dans la salle.

Je commence à attendre "la première impression", celle que l'on a à l'écoute des premières notes et des premiers mots. Dès le premier morceau, on entre dans le même univers que celui de l'album, en plus prenant. La voix de Pål Angelskår est très particulière : grave, profonde et enveloppante (on pense à celle de Mickaël Stipe de REM, mais en plus "veloutée"). On entre très vite dans une atmosphère emprunte de douceur, d'émotions, de mélancolie aussi. Je regarde les gens autour de moi. Ils sont tous aussi captivés. Pål Angelskår, n'a pas a proprement parlé de jeu de scène, mais il est comme habité et hypnotise littéralement le public. Les quelques sourires qui lui échappent parfois disent juste ce qu'il faut du plaisir qu'il a à être là (et qu'il énoncera à la fin du set).
Ne connaissant pas l'histoire de Minor Majority, je ne peux pas dire si les cinq membres du groupe (clavier, batterie, basse, guitare et chant) jouent ensemble depuis longtemps, mais ils dégagent l'impression de faire un tout. Ils ont joué en majorité des morceaux du dernier album, mais on a pu aussi découvrir des morceaux plus anciens. Et contrairement à l'impression que ce que je viens d'écrire pourrait donner, le set était plus électrique qu'acoustique.
J'ai beaucoup pensé à The National et au récent concert de Thomas Dybdahl à Paris. Même s'ils sont différents, on pourrait dire qu'ils ont en commun les émotions qu'ils transmettent, la sincérité, l'énergie pleine de tensions qu'ils dégagent.

Les mots qui circulaient dans la salle après le concert étaient beauté, magique, énorme, bonheur ... ça donne une idée de l'état dans lequel nous sommes ressortis de ce concert ...
Je crois avoir compris qu'ils projettent une tournée à l'automne ... surveillez les programmations !

www.minormajority.no
www.viciouscircle.fr
www.elcastellembruixat.com

 Critique écrite le 15 mai 2006 par @nnie


Minor Majority : les dernières chroniques concerts

The National + Minor Majority + The Servant (Festival de Sédières 2004) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 23/07/2004
Après avoir pique-niqué dans un cadre bucolique, c'est avec de grands espoirs qu'on rejoint les granges de Sédières pour assister à une très prometteuse soirée pop rock... Le groupe norvégien Minor Majority - qui vient de sortir le très bon album Up for you & I chez Vicious Circle - est en effet chargé de passer juste avant les très... La suite

Minor Majority par hundtsage
La maroquinerie Paris, le 02/03/2008
J'ai trouvé que le choix des musiciens de jouer leurs morceaux comme si c'était du rock a porté préjudice à la délicatesse originelle des compositions... j'ai largement préféré le dernier rappel où le chanteur a interprété Candy store seul à la guitare. La suite

Minor Majority par Pierre Andrieu
Aux 4 vents, Clermont-Ferrand, le 14/12/2006
Un groupe au somment de sa forme, un bar accueillant et chaleureux, un public aux anges, voilà à quoi ressemblait le concert des Norvégiens de Minor Majority aux 4 vents à Clermont-Ferrand, à la mi décembre. Sans aucun doute un des concerts de l'année... Un rapide coup d'œil sur les spectateurs à la fin du concert suffit à comprendre... La suite

Minor Majority par jfi
Doun - Rognes, le 18/11/2006
Quelle programmation chez Doun ! Ils sont vraiment à part. J'aime cet endroit pour leur programmation, les risques qui prennent et leur accueil. J'arrive en retard et loupe la première partie (pas de pote dans la salle pour me raconter) donc sj'attend patiemment Minor Majority. En fait, j'aime juste une chanson, le reste me semblant un peu ''fade''... La suite