Accueil Chronique de concert No Neck Blues Band
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

No Neck Blues Band

No Neck Blues Band en concert

Montevideo - Marseille 2 Mai 2009

Critique écrite le par

"Meilleur groupe de l'histoire de l'univers" selon les Sonic Youth, le No Neck Blues Band, collectif de Harlem, occupe depuis 1992 une place incontournable sur la scène underground new yorkaise. Hum, le dossier de presse est impressionnant, mais il fait aussi peur : est-ce que tout ceci est écoutable ?

En entrant dans la salle, le doute m'étreins. Une fine asiatique danse, chante, un walkman sur la tête. Hum. Cette transe autistique dure quelques minutes. Je reste près de la porte, prêt à m'enfuir discrètement. Un drap bleu est tendu derrière la scène, un aileron en carton pâte y fait des aller retour derrière. Je ne quitte pas la porte des yeux. Le groupe se met en place, guitariste et bassiste se font face, deux mecs, dont un quaker barbu, tripatouille des bidules, un autre tape sur caisse claire, la chanteuse se met derrière un micro dont rien ne sortira de la soirée... Le groupe joue. enfin, "groupe", là j'en suis pas encore sûr, chacun joue dans son coin. Chaos total. Autisme musical. Je ne suis plus qu'à un mètre de la porte...

Puis, deux jambes se dressent derrière la tenture, bouffé par le requin (souvenez vous, l'aileron). Et avec ces jambes, suit le batteur, mon sauveur. A partir du moment où il se met derrière les futs, une base mélodique se met en marche, ce qui me permettra d'entrer dans leur musique. Attention, c'est bien bruitiste et déstructuré, mais ce n'est plus totalement free comme au début. Bien évidement la chanteuse (enfin, je n'ai pas entendu sa voix de la soirée), ramasse pleins de bout de métal, les jette sauvagement dans un porte-parapluie métallique, secoue le tout. Le grand échalas en vert superpose caisse claire, percussion, tambourins, les regarde tomber, s'effondre avec, se roule dessus... Un autre soufflera dans un machin, déformera sa voix en gargouillis, grattera des cordes, posera une cymbale sur le micro de sa guitare et tapera dessus...

Mais ce chaos là construit une cohérence. N'ayant pas forcement les clefs, j'accrocherais quand un des gars saisira une deuxième guitare, plongeant le tout dans des montées noise et psyché, des répétitions proche de la transe, des cassures de rythmes bien barrées. Dans cette violence, on pourra entendre des incursions curieuses, comme quand la "chanteuse" grattera une structure en bois, attirant notre attention ailleurs, avant de revenir dans une décharge sonore.

Entre performance radicale, déluge sonique, expérimentations psychédéliques, autisme et folie furieuse, le concert ne laisse pas indifférent. On dirait du Silver Mt Zion en bien plus barré. Au final, après un début difficile, je me suis pris à entrer dans la transe, vu que j'ai plus cherché à comprendre, mais me suis laissé entrainer. Et que finalement, le Chaos, c'est quand même bien viscéral.

> Réponse le 05 mai 2009, par Philippe

Montevideo, destination lointaine et exotique, inédite pour moi, présente en effet le "meilleur groupe de rock du monde" ce soir, selon un autre groupe qui ne l'est pas lui-même mais que je respecte, donc je me déplace ! En plus son nom me rappelle les mythiques et atroces petits No Neck Monsters de La chatte sur un toit brûlant, un de mes classiques hollywoodiens favoris. Je gagne donc la salle en me perdant à moitié, accompagnant des gens qui prétendaient connaître un raccourci (mais sympas sinon !). Pour ma part je découvre l'endroit, jolie impasse culturelle (sans mauvais jeu de mot) : résidence d'artistes, cour agréable, resto bio, poutres apparentes, jolie salle, accueil charmant d'une copine à la caisse et Affligem à la pression : excellente première impression ! Et puis à un...  La suite | Réagir

> Réponse le 08 mai 2009, par rand'o.m.

Pour continuer dans le sens de ce qui s'est dit déjà dans les précédentes critiques, et bien que, contrairement à mystic pinguin, je ne sois pas du tout entré dans la transe de ce groupe pourtant si réputé (dans les milieux d'affaires de l'expé) et que aussi je sois sorti rejoindre le bar et écouter de loin une éventuelle prise de conscience du band en pestant sur leur attitude, je n'ai pas du tout mais alors pas du tout accepté cette distance que pouvaient prendre ces musiciens ourdis d'une expérience d'environ 19 ans, distance qui laissait entrevoir aussi bien dans le résultat sonore que dans la pupille de leur yeux, une absence totale de présence 'sacrée', au sens de ce que ces post-hippies recherchent dans certaines de leurs productions ; sacré qui peut-être définit le mieux la notion...  La suite | Réagir


Montevideo - Marseille : les dernières chroniques concerts

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) par Pirlouiiiit
Espace Montevideo, Marseille, le 12/03/2017
Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas... La suite

Laydown en concert

Laydown par Phil2guy
Montevideo - Marseille, le 19/10/2016
Dans le cadre des mercredis de Montevideo, le GRIM a fait venir ce soir Laydown, trio mené par l'hyper actif (et décidément très doué) Pedro Lopez, guitariste chanteur que l'on a... La suite

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus par Phil2guy
Marseille- Le Grim, le 01/06/2015
L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée... La suite

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations en concert

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations par Phil2guy
GRIM-Marseille, le 19/04/2015
Question : comment un tuer un dimanche après-midi pluvieux ? En allant assister aux Siestes Acoustiques au GRIM dans le cadre du Festival Gravitations organisé par le chanteur... La suite