Accueil Chronique de concert Olivier Yolko
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Olivier Yolko

Olivier Yolko en concert

La Roche sur Yon 30 Aout 2020

Critique écrite le par

Si le proverbe dit : " Pierre qui roule n'amasse pas mousse ", c'est bien parce que certains trésors sont à nos pieds. Cela vaut également dans le domaine musical. La Vendée est remplie de trésors culturels, il suffit de les découvrir. Et ce dimanche, j'ai trouvé un magot : Olivier YOLKO

Invité dans un concert privé, le chanteur aux cheveux longs dans le vent, guitare acoustique à la main, nous embarque dans son introspection sur la vie, la nature, le temps qui court à travers une palette de sonorités délicates et intimistes : blues, rock, créole, tango, ballades. Une nourriture savoureuse pour nos oreilles. Conviviale, la musique a autant de chaleur qu'un feu, une impression d'être à la maison... Olivier YOLKO, c'est le charme d'un raconteur d'histoire. Solaire et généreux, le chanteur nous livre avec sincérité son univers. On déguste avec plaisir ces successions de notes mélodieuses et lumineuses. Appuyé par un percussionniste d'une incroyable subtilité, Alex, le duo donne un concentré de force et de grâce. La batterie est d'une extrême sensibilité : elle place très justement le mouvement, comme le silence. Les balais s'harmonisent avec la guitare dans une grande intelligence.

Certaines ballades comme hymne à la lune, écrit par Valérie HUGUENOT, sont des odes envoûtantes et romantiques au point que le mot magnifique semble être une pâle définition.
Ne pensez pas que vous allez écouter ce concert assis confortablement sur votre chaise, car Olivier YOLKO aime mêler les rythmes doux avec des rythmes percussifs et dansants.
Au fur à mesure du concert, c'est le mot sagesse qui me vient à l'esprit, tant les textes remplis de justesse, d'esprit et parfois d'humour dépeignent une réalité mais sans jamais tomber dans la désillusion et le pessimisme. Une orchestration minimaliste, mais pas minimale qui nous emplit de sérénité et de gaité.

Influencés, entre autre, par Dominique A, Matthieu CHEDID ou William SHELLER, le chanteur vendéen signe une proposition personnelle et originale.
Dans sa caravane, aussi fidèle que son ombre pour ce qui le connaisse, Olivier YOLKO compose son nouvel album. J'avoue que je l'attends avec impatience.
Merci à Natacha et Jessica (FONEMM) de m'avoir permis de découvrir ce duo extraordinaire.