Accueil Chronique de concert Otkhon
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Otkhon

Otkhon en concert

La Meson - Marseille 7 Novembre 2010

Critique écrite le par

Allez voir le concert d'un artiste traditionnel mongol un dimanche est peu commun. Pour ma part, je saute sur le moindre prétexte pour prolonger un envoûtant trip en Mongolie en 2009. Mais la Meson étant plus que bien rempli, il est réjouissant de savoir les marseillais curieux et ouvert à l'ailleurs. C'est toujours ça que TF1 n'aura pas !



L'artiste qui se produit ce soir se nomme Otkhon. Il est spécialiste de hant diphonique, et d'instruments de musique traditionnelle bouriate et mongole. Le bonhomme est rondouillard et franchement rigolard. Le mongol est une langue très difficilement accessible, mais ses yeux pétillants et ses nombreux sourires transmettront beaucoup plus que des mots. Sans compter la magie de sa musique.



Contrairement au concert qui aura lieu le mardi suivant, il s'agit là de musique traditionnelle de chez traditionnelle. La forme est même très didactique, une intervenante présentant les divers instruments, ainsi que de multiples légendes du pays des steppes. Ainsi, on pourra apprendre que les bottes des mongols (sublimes) ont la pointe qui tend vers le haut,a fin de ne pas blesser la terre. Cf. les carnets de voyage ci-dessus pour plus d'infos sur cette culture riche et fascinante.



Otkhon va donc passer d'un instrument à l'autre. Que ce soit la Moriin khur (la fameuse vielle à tête de cheval) mais aussi d'autres instruments dont les noms et l'apparence font voyager : Suur, Soukh khour, khoun khour, Guimbarde. Que ce soit une mandole à deux cordes et à têtes de signe, à des flutes longues ou une guimbarde.



Les ambiances sont multiples, de l'épopée épique à la mandole, du chant mélancolique accompagné à la Moriin khur ou à la transe quasi techno lorsque la guimbarde est accompagnée par le chant guttural. Une seule personne sur scène pourtant. Encore une fois, je pense à Nosfell qui doit nous venir de là bas, au moins via la contrées des rêves !



Et toujours cette bonne humeur magique. On passe de mélopée chamanique à des cavalcades trépidante, en passant par des chants de bienvenue et une ode à Genghis Khaaan. Le chant est toujours aussi étrange, entre ce son de gorge profond et ces sifflements, on est bien en contrée étrangère. Otkhon nous y accueillant selon la tradition mongole, où l'hospitalité est un devoir sacré.


La Meson - Marseille : les dernières chroniques concerts

Anais en concert

Anais par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 31/01/2020
Dans le documentaire Marseillais Yeah Yeah Yeah de Alexandra Musso la chanteuse batteuse de La Chasse faisait justement remarquer qu'il n'y a pas tant de groupe de filles que ça... La suite

La Nose en concert

La Nose par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 17/01/2020
C'est donc après le très chouette showcase (qui comptait quand même 2 fois plus de morceaux que leur dernier album) de Bird in Shell au Lollipop Music Store) et après avoir... La suite

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac en concert

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac par Agent Massy
La Mesón, Marseille, le 18/01/2020
Duo Bertolino / Le Gac Essentiellement de la vielle à roue (Bertolino) avec de la flûte (Le Gac), et aussi des programmations électroniques répétitives et minimales (des... La suite

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) en concert

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 14/12/2019
Dernière étape d'une soirée bien remplie côté musique puisqu'elle a commencé au Roll'Studio avec le duo Henri Florens & Christophe Leloil, puis à l Espace Julien où je me suis... La suite