Accueil Chronique de concert Overkill
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Overkill

CCO - Lyon 18 février 2010

Critique écrite le par

Présent au plus haut niveau depuis des années, mais évoluant dans la discrétion la plus totale, OVERKILL n'est pas assez sulfureux ou glamour pour s'attirer les faveurs du grand public et l'attention des médias. Malheureusement, le combo n'a que trop rarement lutté dans le haut du tableau, et a surtout frôlé la relégation ces dernières années...

Cependant, le millésime 2010 sourit aux américains qui ont vendu 4 264 copies de leur dernier album "Ironbound" pour la première semaine aux États-Unis. Le disque a atteint la position 168 du Billboard Top 200 et s'est également bien écoulé dans les marchés de New York, Boston et Philadelphie. Il s'agit même de la meilleure première semaine du groupe depuis 1994 avec "W.F.O."

Actuellement en tournée européenne avec Suicidal Angels, Savage Messiah et Cripper, les ricains nous avez donc donné rendez vous au C.C.O. de Lyon pour célébrer leur 25 ans de carrière.
A 22h05, OVERKILL démarre son set pied au plancher. DD Verni et Bobby 'Blitz' sont évidemment les deux acteurs les plus en avant, entourés d'une paire de six cordistes tout aussi efficaces et d'un batteur à la précision chirurgicale. Seul le soliste Dave Linsk reste un poil statique et ne brûlera pas beaucoup de calories ce soir... Pour ma part, j'ai surtout apprécié la belle présence de DD Verni.

De son côté, Bobby est impérial et mène le combo de main de maître. Frontman charismatique, le garçon tout en muscle délivre une énergie qu'il n'a aucun mal à transmettre à son public. L'ambiance est donc très bonne : ça pogote et slame à tout va ! Speed, Thrash, Heavy, OVERKILL revisite les différentes variantes de son style et les hymnes sont repris à l'unisson par un public comblé. A l'exception de quelques effets stroboscopiques, les lights restent classiques. Au niveau sonore, c'est nickel.

La setlist est bien sûr un best of d'une discographie riche de 16 albums studio délivrée avec hargne. Un "In union we stand" jouissif, un "Hello from the gutter" rageur, un "Elimination" de dernière les fagots, un "Bring Me the Night" et ses accents hard rock à la Mötorhead sous speed, un "Fuck you" inévitablement festif.... Bref, un tourbillon métallique d'une heure et demi qui passe vite et bien !
Je vous rappelle que le groupe se produira au Hellfest, si vous voulez prendre une leçon de Thrash ne les manquez pas !
photos et setlist sur : https://riffonstage.blogspot.fr/2012/06/live-report-doverkill-au-cco-de-lyon.html

OVERKILL : les dernières chroniques concerts

Overkill + Prong  + Enforcer en concert

Overkill + Prong + Enforcer par Gandalf
Le Vox à Toulon, le 03/11/2014
Pour commencer ce mois de novembre chargé en concerts dans la region (une fois n'est pas coutume heing !), en voilà une bien belle affiche, et inédite qui plus est ! Overkill en... La suite

Overkill en concert

Overkill par Gandalf
Academy Islington - Londres, le 20/02/2009
De retour à Londres, 3 ans et demi après le Live 8 2005... ENFIN de retour à Londres, ville chérie, ville cosmopolite, ville vivante, ville orgueilleuse, ville musicale... Bref... La suite

CCO - Lyon : les dernières chroniques concerts

Dagoba + Eyeless par BlackTrash
CCO Villeurbanne, le 28/11/2008
A recommander à tous les adeptes de gros son ! Après une bonne grosse mise en bouche avec Eyeless, Dagoba a débarqué et a tout défoncé ! C'était énorme comme d'habitude ! VIVEMENT LA PROCHAINE FOIS !! La suite

Babylon Circus Experience par ninon
Cco de Villeurbanne, le 12/04/2007
Concert exellent même si ça a eu du mal à démarrer avec une première partie un peu lente et uniquement instrumentale. Par contre, avec l'arrivée de la deuxième partie, l'ambiance a commencé à monter, à monter ! C'était magnifique. Entre la voix de la chanteuse et celle de david, la trompette, la basse et le DJ... une vraie ambiance c'est... La suite

Maîsman + Stupeflip par Stadio communal
CCO, Villeurbanne , le 19/11/2005
invité au cco par un collègue, je me suis laissé tenté par cette... expérience, on peut dire cela, car je ne connaissais absolument aucun des 3 artistes de ce concert. Maîsman ce fut assez folklo (pour moi ) car voir des mecs arriver avec sur la tête des maîs géant et vétu d'un "bleu" de travail rouge, quelle surprise ! le décor était sympa avec... La suite

dobarcaracol, la mine de rien, babylon circus par hervé brunet
CCO villeurbanne (69), le 26/04/2005
C'est avec beaucoup de plaisir que je revenais au CCO, salle assez petite mais tant mieux car on voit mieux les artistes et la chaleur humaine se fait encore plus ressentir et ..."sentir" aussi!! DOBARCARACOL: un groupe sympathique qui vient de Québec et qui jouait pour la premiere fois en france! quel honneur pour nous de decouvrir ce groupe... La suite