Accueil Chronique de concert PJ Harvey
Lundi 27 mai 2024 : 5927 concerts, 27095 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.

Chronique de Concert

PJ Harvey

PJ Harvey en concert

Olympia, Paris 13 octobre 2023

Critique écrite le par



PJ Harvey, une déesse à l'Olympia !

Vendredi 13 octobre, voyage vers la capitale pour ce qui restera à coup sûr un des concerts de l'année, celui de PJ Harvey. Arrivée à la salle vers 19h, c'est une première pour moi qui ne connaissait pas cette salle mythique qu'est l'Olympia. Demi-surprise, je retrouve un paquet de Marseillais et Marseillaises dont Stéphan, l'ultimate fan de PJ Harvey... J'avais l'impression d'être au Molotov ou à l'Intermédiaire.



Pour l'occasion, la géniale artiste anglaise sera accompagnée par ses fidèles acolytes musiciens : le multi-instrumentaliste Giovanni Ferrario, le batteur Jean-Marc Butty, James Johnston au violon et à la guitare, sans oublier l'incontournable John Parish.



Lors de cette tournée, l'Anglaise vient offrir à nos oreilles son nouvel album I Inside the Old Year Dying mais également ses anciens morceaux pour notre plus grand bonheur. Elle nous rappelle qu'elle est certainement une des artistes qui aura marqué ces trente dernières années du rock, à l'instar d'un Nick Cave (ndP : dont un Bad Seed était dans le public ce soir). Ces artistes dont on parlera encore dans cinquante, cent ans. Sur la première partie dédiée aux chansons de son nouvel album, Polly Jean s'installe dans un décor minimaliste, avec un banc, un petit bureau, des chaises. Toute cette scénographie nous fait penser à un petit salon dans lequel nous convie l'artiste. Cette ambiance intimiste s'accorde avec les chansons du dernier album.

Dès la première chanson, "Prayer at the gate", le rythme de la première partie du concert est donné. PJ Harvey nous rappelle sa voix exceptionnelle, pas de guitare, que sa voix ! J'oublie souvent que la chanteuse iconique possède une large tessiture, ce qui se vérifie sur l'ensemble des morceaux du concert. Nous découvrons PJ Harvey sous un angle différent lors de cette première partie de concert, elle accompagne son chant de gestes lents, très léchés.



Les morceaux du dernier album s'enchainent lascivement, comme "Autumn Term" et "Lonesome Tonight". J'avoue que j'ai été perturbé, ne pas voir Polly Jean avec sa guitare commençait à m'angoisser. Fini la guitar Hero ?! La suite du concert calmera mes craintes. Puis, vint mon morceau préféré du concert "A Child's Question, August", avec la voix de Parish dans l'ombre de celle de Harvey et qui la sublime, incroyablement beau. L'ensemble des morceaux du dernier album sont interprétés, nous avons même droit à un petit interlude musical assuré par les quatre musiciens, qui font une jolie reprise de "Colour of the earth".



Retour sur scène de PJH, deuxième partie, deuxième concert, deuxième ambiance ! Elle va nous jouer les chansons de ses albums précédents en reprenant sa Gibson, cette image nous est plus familière. Elle commence avec "The Glorious Land", le public jubile. Suit un de ses morceaux phare de l'album Let England Shake, "The Words That Make the Murder", que l'artiste interprète avec son autoharpe qui nous rappelle l'ambiance de cet album très politique. Le public sera emporté par les autres classiques de Miss Harvey, en commençant par le mythique "Angelene".



Avec ce morceau qui date du siècle dernier, c'est pour beaucoup d'entre nous le film de notre culture rock qui défile, en fait PJ Harvey et ses chansons nous appartiennent et appartiennent à nos histoires. S'enchainent les grands classiques, "The Desperate Kingdom of Love" ou l'incontournable "Down by The Water". Je parlais de la voix de PJ précédemment, elle prend une teinte rauque sur ces anciens morceaux plus rock. Ceci est encore plus vrai sur l'envoutant "To Bring You My Love". L'ensemble des protagonistes du soir nous saluent comme lors d'une pièce de théâtre sous les acclamations du public enchanté.

Le groupe revient une seconde fois pour nous interpréter "C'mon Billy", mais là nous sentons malheureusement que la fin du concert approche. Pour nous accompagner vers le reste de la soirée, PJ Harvey et ses musiciens terminent sur le magnifique "White Chalk", somptueux. Tout l'Olympia remercie de tout cœur les musiciens et la chanteuse mythique pour ce moment unique.



Ce fut certainement et sans aucun doute l'un des meilleurs concerts de l'année, nous avons pu voir ce soir que PJ Harvey est, et restera, une figure de l'histoire du rock. Le genre d'artiste qui est dans un présent éternel.

Photos : Stéphane Perraux (lust4live.fr), sauf la 1ère par Olivier Boutry et la dernière par Agnès Freling


PJ Harvey : les dernières chroniques concerts

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) en concert

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 26/08/2017
Mémorable concert de PJ Harvey en tête d'affiche sur la grande scène du festival Rock en Seine, dans le toujours très agréable parc de Saint-Cloud... Dès son apparition sur... La suite

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2017
Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du... La suite

Interview avec Steve Albini du groupe Shellac en concert

Interview avec Steve Albini du groupe Shellac par Pierre Andrieu
Chicago, le 03/06/2017
Inutile de tourner autour du pot, Steve Albini est une légende vivante du rock. Une légende hautement respectable pour son travail d'ingé son/producteur réalisé sur des disques qui... La suite

PJ Harvey  en concert

PJ Harvey par Pirlouiiiit
Terminal 5, New York, le 15/08/2016
Ce (lundi) matin nous sommes restés à l'appart. D'une part parce que j'ai réussi à bloquer la lumière¨ avec le carton qui m'avait permis d'amener les vinyles de Quetzal Snakes,... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Kills en concert

The Kills par lol
Olympia, Paris, le 03/05/2024
Honte sur moi ! Je dois admettre que je ne m'étais pas trop intéressé à The Kills avant ce concert du 3 mai 2024 à L'Olympia. Bien sûr, leur existence et leur notoriété ne... La suite

Pixies en concert

Pixies par Electric Eye
Olympia, Paris, le 27/03/2024
Les farfadets de Boston, alias les Pixies, terminent leur tournée relevé des compteurs par trois dates sold-out à l'Olympia, un an pile après avoir rempli la même salle deux soirs... La suite

Pixies en concert

Pixies par Electric Eye
L'Olympia Bruno Coquatrix, Paris, le 15/03/2023
Le dantesque concert des lutins de Boston dans une Olympia archi-bondée était la première de deux dates dans la salle parisienne, dont la deuxième fut retransmise en live par... La suite

Lamb Of God, Kreator & Municipal Waste en concert

Lamb Of God, Kreator & Municipal Waste par Electric Eye
L'Olympia, Paris, le 27/02/2023
Menu Triple Thrash à l'Olympia en cette fin février avec les superstars actuelles du genre Lamb Of God, les précurseurs old school Kreator, et la relève Municipal Waste. Je... La suite