Accueil Chronique de concert Rammstein
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rammstein

Halle Tony Garnier à Lyon 2 décembre 2009

Critique écrite le par

Entièrement d'accord sur le fait que 8 morceaux du nouvel album c'est trop, beaucoup trop. Pour le public, étant dans les premiers rangs je te rejoins aussi, même ma grand même envoie plus c'est pour dire. C'est un peu comme à combichrist plus de mouvement sur scène qu'en fosse.

Il y a un point essentiel qu'il me semble que tu oublies, c'est que la Halle Tony Garnier est surement l'une des plus grosses fumisterie de lyon. Un son crasseux, franchement pour un groupe comme R+ ils auraient pu au moins se payer des ingés dignes de ce titre. Sans parler de la visibilité et l'agencement de la salle qui est, il faut le dire, le crier, l'afficher, A CHIER! Gradins situés à 2 bornes de la scène, impossible d'y voir lorsqu'on est au milieu... Il faut vraiment faire quelque chose, peut être que la halle devrait songer à changer de tactique, accepter moins de monde mais rendre la scène visible pas tous. Avec le fric qu'ils se font il est plus qu'honteux que rien ne soit entrepris !

Pour en revenir à Rammstein, niveau show je suis quand même plus enthousiaste que toi mon cher Gandalf, je l'ai trouvé plutôt bon. L'entrée excellente, et au niveau graphique plus recherché que durant la tournée précédente. Le coup des bébés qui surgissent du plafond avec des lasers j'ai bien aimé. Pour la musique, je l'ai déjà dit un son pas terrible et pas assez d'anciens morceaux. Je suis resté comme un con lorsque le show était fini et qu'il n y avait pas eu "Do rich so good" (c'est écrit en phonétique, j'ai fait anglais en cours ceci expliquant cela). Et surtout c'est que 1h40 pour un ticket à 60 euros c'est à presque de l'arnaque. J'avais souvenir d'un show exceptionnel à Nimes pour bien moins que ça. Finalement Rammstein sont peut être devenus les vrais acteurs du clip AMERIKA...

NB : Ne sachant ou caser cette parenthèse je fais un petit nota bene. Combichrist était plutôt sympa. Hormis la voix du chanteur principal pas terrible, le reste se tenait. Deux batteurs fous furieux, un claviste taré et un son à mi chemin entre Punish Yourself et Rammstein. De la grosse patate atomique.

Halle Tony Garnier à Lyon : les dernières chroniques concerts

Roger Waters (Pink Floyd) en concert

Roger Waters (Pink Floyd) par Philippe
Halle Tony Garnier, Lyon, le 09/05/2018
Après le compte-rendu détaillé de l'ami Gandalf à Barcelone, étant donné que la set-list était rigoureusement la même à Lyon et que Concertandco n'a pas été accrédité pour des... La suite

The XX en concert

The XX par Coline Magaud
Halle Tony Garnier, Lyon, le 21/02/2017
La Halle Tony Garnier à Lyon, lieu peu réputé pour un son de qualité et des concerts intimistes a pourtant été hier soir le théâtre d'un show intéressant livré par le groupe... La suite

The Cure en concert

The Cure par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 17/11/2016
Grand moment de communion extatique en compagnie de The Cure à la Halle Tony Garnier de Lyon : une set list de rêve marquée au fer rouge par l'inoxydable album Disintegration... La suite

System of a Down en concert

System of a Down par Philippe
Halle Tony Garnier, Lyon, le 14/04/2015
Avec le recul je dois admettre que, une fois n'est pas coutume, je me suis un peu comporté en touriste à ce concert, même si SOAD est un des derniers grands groupes de metal que... La suite